Sfmsas.net, site d’une société vraiment régulée ?

Courtiers régulés Nicolas Gaiardo Publié le 9 décembre 2018 à 08:38    Temps de lecture: 4 min
| Warning Trading

Dans un récent article, nous insistions sur le fait qu’il faut toujours prendre avec réserve une société d’intermédiation, même quand cette société prétend être régulée parles autorités du marché financier. Le site Sfmsas.net nous donne des raisons de rappeler une fois encore cette recommandation. À ceci près que ce n’est pas vraiment d’usurpation de nom qu’il s’agit ici. Ce que l’on retrouve ici c’est une drôlerie que nous voudrions partager avec vous.

Une société régulée, vraiment ?

La société SwissAssets Fx qui est le nom de cette société prétend qu’elle est régulée et autorisée à conduire des activités d’intermédiation financière. Cette autorisation lui aurait été donnée par une institution suisse dénommée :Swiss Securities and Exchange Commission. Le numéro de licence est 092/08. Il y a dans cette allégation deux mensonges. Le premier est que cette société n’est aucunement régulée. Elle n’a reçu aucune licence en Suisse pour agir en qualité d’agent d’intermédiation sur le marché financier. La preuve est que l’autorité de régulation des marchés financiers en Suisse, FINMA l’a inscrite sur sa liste noire.

Sfmsas

Le deuxième mensonge de ce site est qu’il n’existe ni en Suisse ni nulle part ailleurs une institution de régulation qui porte le nom de Swiss Securities and Exchange Commission. La seule institution dont le nom se rapproche quelque peu de ce prétendu régulateur, c’est Securities and Exchange Commission (SEC) qui est le régulateur du marché financier aux États-Unis. Mais de toute évidence, ce n’est pas du régulateur américain que parle ce site.

Cette société n’existe pas en réalité, et n’est de toute façon pas régulée. Le fait qu’elle prétende être régulée et que le régulateur l’inscrive plutôt sur la liste noire fait bien une ironie et plus encore une preuve que les responsables de ce site sont de mauvaise foi, que l’intention est clairement celle d’escroquer les personnes qui accorderaient leur confiance à cette société.

Enfin, il ne faut pas croire que l’usage du mot Swiss soit anodin. En effet, la Suisse a un service banquier très développé et l’on sait que le pays attire les investisseurs de tous pays. Par conséquent, les services financiers helvétiques sont vus comme les plus sérieux au monde. L’idée des escrocs ici est de joindre le nom Swiss à leur entité afin de pouvoir ainsi se faire passer pour une grande plateforme financière du pays spécialisé dans les services de ce genre. Bref, il s’agit simplement de se faire passer pour une grande firme suisse de services banquiers.

Que retenir ?

Il faut retenir ce que nous avions dit tout au début de cette chronique : lorsqu’une société prétend qu’elle est régulée, il faut davantage faire attention. Il y a en effet le cas très fréquent de ceux qui se font passer pour une société très célèbre et qui profite de la notoriété de cette société pour attirer des investisseurs.Nous venons de voir avec Sfmsas.net que l’on peut se retrouver avec des sociétés qui prétendent être régulées par un régulateur fictif qui n’existe nulle part. Dans les deux cas, il n’y a qu’une façon d’éviter de se faire escroquer : faire des vérifications avant d’investir.

Nicolas Gaiardo

Cet article a été écrit par Nicolas Gaiardo
Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Les dessous de l'arnaque

Comment vérifier qu'un site internet n'est pas une arnaque ? Pourquoi les sites de Forex et de CFD sont presque toujours une
arnaque Pourquoi le Marketing Multiniveau ou MLM est-il si souvent
assimilé à des arnaques ?

Publicités

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 21 82 78
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 21 82 78
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger
La vengeance des escrocs
L'industrie des arnaques sur internet - Warning Trading
Devenez Contributeur - Warning Trading
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x