Notre avis sur shares2win.com: c’est une escroquerie

Crypto-monnaies Philippe Miller Publié le 3 mai 2022 à 07:55    Temps de lecture: 9 min
shares2win.com
Page d'accueil du site | Warning Trading

shares2win.com commence à faire des dégâts parmi les épargnants français. Cette arnaque a été lancée récemment et nous sommes penchés sur son cas.

shares2win.com a moins d’un an d’existence

Après vérification, nous avons constaté que le nom de domaine ou URL shares2win.com a seulement été créé le 2 août 2021. C’est une date particulièrement récente pour ne pas s’interroger. Certes, ce critère ne suffit pas à lui seul à désigner cette entité comme étant une arnaque mais c’est un indice non négligeable que vous devez prendre en compte dans votre analyse.

shares2win.com
Whois du site

shares2win.com a été créé il y a 261 jours. Or, pour proposer des services financiers, il est nécessaire d’avoir une certaine crédibilité. Une société peut avoir une existence ancienne et elle vient seulement de créer son site internet. C’est un cas très rare mais c’est possible. Mais si une société a été créée pratiquement en même temps que son site internet, qu’elle a moins d’un an et qu’elle commence déjà à démarcher des clients, cela doit nous alerter compte tenu des délais d’obtention des autorisations administratives permettant de proposer ce genre de services.

Toutes les sites qui ont moins d’un an d’existence ne sont pas des arnaques mais la plupart des sites d’arnaque ont une existence courte.

Par ailleurs, shares2win.com est hébergé en Pays-Bas, autre motif d’inquiétude. Aucune compagnie respectable ou d’une taille conséquente et aucune administration publique n’est hébergée dans ce genre de pays.

Les sites de trading, des casinos désiguisés en investissements

Depuis une dizaine d’années, les sites de trading comme shares2win.com ont pris aux épargnants français plus de 5,5 milliards d’euros, qu’ils soient régulés ou non régulés, légaux ou illégaux.

Les sites de trading pullulent sur internet parce qu’ils rapportent beaucoup d’argent à leurs propriétaires. Ce qu’ignorent généralement les clients de ces sites, ces que ces derniers sont en mesure de récupérer leurs pertes, un peu comme dans les casinos.

Or, il a été prouvé que 90% des clients des sites de trading perdent leur argent quand ils tradent sur ces sites. Du coup, si vous êtes un site de trading et que vous pouvez récupérer leurs pertes, c’est une source de profit incroyable qui a fait tourner bien des têtes de personnages pas très scrupuleux.

Ces sites de trading, qu’ils soient régulés ou non régulés, ont également été épinglés pour leurs pratiques. Ils poussent leurs clients à investir, et donc à perdre, toujours plus. En Israël, le berceau de cette industrie, la révélation des pratiques et de la puissance de cette industrie a provoqué un scandale national et un débat politique qui a débouché sur le vote d’une loi.

Des mentions légales qui laissent à désirer

Si vous cherchez les mentions légales de shares2win.com, vous les trouverez. shares2win.com n’a pas fait les choses à moitié. Chez shares2win.com, on sait que les mentions légales sont, comme leur nom l’indique, obligatoires. C’est un gage de confiance. Ne pas les mettre, c’est prendre le risque d’être aussitôt désigné comme une arnaque. Le problème, c’est que les mentions légales postées par shares2win.com ne sont là que pour la forme. Leur contenu est parfaitement insuffisant et ne permet pas d’identifier assez efficacement ceux qui se trouvent derrière shares2win.com. On pourrait facilement penser que c’est une manière d’anticiper les déceptions des futurs clients de shares2win.com.

L’Assurance Banque Epargne Info Service a blacklisté shares2win.com

La puissante plateforme shares2win.com au design et aux promesses de rendement très attrayants cherche avant tout à dérober toutes vos économies. Le premier indice de dangerosité de cette plateforme? Après vérification, nous constatons que cette entité est présente sur la liste noire d’Assurance Banque Epargne Info Service. Elle n’est donc pas autorisée à proposer ses services en France. Cela discrédite totalement son offre. Fuyez donc les sollicitations de shares2win.com car en cas de litige, il vous sera impossible de vous défendre.

Se connecter sur shares2win.com pour voir son investissement

Les victimes qui décident d’investir chez shares2win.com sont invitées à se connecter sur shares2win.com pour suivre l’évolution de leur investissement. Cette plateforme privée discrète permet aux escrocs d’entretenir un lien privilégié avec leur victime et de donner à l’arnaque une apparence de crédibilité tout en évitant les détecteurs d’arnaques du web. Pendant un temps seulement.

shares2win.com
C’est sur cette page que l’on peut se connecter à son espace privé.

Ces espaces de connexion personnelle sont en réalité assez pauvres. Ils sont fabriqués à la chaîne dans des ateliers numériques spécialisés véritables sous-traitants de la conception d’arnaques. Les entrepreneurs de l’arnaques en achètent « clés en main » pour quelques centaines d’euros. Il faut sans cesse en concevoir de nouveaux parce qu’ils sont tôt ou tard repérés, dénoncés et bloqués. shares2win.com n’est rien d’autre que cela.

L’avis de Warning-Trading: shares2win.com est une arnaque

Compte-tenu de ce qui précède, aucun doute possible, shares2win.com est une arnaque financière.

L’escroquerie financière en ligne est devenue une industrie florissante et cette entité en emprunte manifestement les modes opératoires: illégalité, tromperie, anonymat, usurpation d’identité…

Si vous hésitez à leur faire confiance, passez votre chemin. Et si vous êtes l’une de leurs victimes, vous trouverez des conseils ci-dessous.

Victimes de shares2win.com: ce que vous devez savoir

Pour toutes les victimes d’arnaques y compris les victimes de shares2win.com, nous avons conçu une page spéciale présentant toutes les informations utiles pour les victimes d’arnaques.

Souvent, les victimes d’arnaques deviennent des chasseurs d’escrocs. Une manière de renvoyer la monnaie de leur pièce aux margoulins du web. Ils s’aperçoivent très vite que les équipes d’escrocs se font circuler des listes de victimes pour leur proposer de nouvelles arnaques. Alors ils jouent aux imbéciles pour obtenir un maximum de détails sur les nouvelles arnaques. Ensuite, ils nous envoient un message afin que l’on écrive un article dessus et tuer dans l’oeuf les nouvelles escroqueries. Si vous êtes une victime de shares2win.com, vous allez certainement être démarché pour de nouvelles offres et cette possibilité s’offre à vous.

shares2win.com vous a peut-être demandé de leur envoyer des documents d’identité (passeport, CNI ou permis de conduire) et une quittance pour justifier de votre domicile. Impossible de dire quel usage les faux conseillers de shares2win.com en feront par la suite. Dans d’autres affaires, nous avons découvert que des escrocs servent des identités de victimes à des fins frauduleuses. Dans tous les cas, il est donc impératif de porter plainte contre eux.

Voulez-vous être mis en relation avec d'autres victimes ?

Vous êtes victime de SHARES2WIN.COM et vous souhaitez être mis en relation avec d’autres victimes ? Laissez-nous vos coordonnées en remplissant ce formulaire et vous serez mis automatiquement en contact. Nous mettrons également à la disposition de la police ou de la gendarmerie vos coordonnées si nous sommes sollicités.

Alerte contre des usurpations de l’identité de Warning-Trading.com

Warning-Trading.com fait régulièrement l’objet d’usurpation d’identité de la part d’escrocs que nos actions et publications dérangent. Ces usurpations d’identité prennent des formes différentes pour nous nuire de plusieurs façons. Pour savoir ce qu’il en coûte de s’en prendre aux escrocs, vous pouvez lire cet article.

Certains escrocs appellent leurs victimes en se faisant passer pour Warning-Trading.com pour leur faire croire que nous sommes une agence de récupération de fond. Certains réussissent à faire payer leurs victimes une deuxième fois en leur faisant croire qu’ils ont les moyens de récupérer leur argent. C’est ce que l’on appelle la “retape”, l’ “arnaque à la récupération de fond”, les “recovery room” ou encore l’ “arnaque dans l’arnaque”.

Donc si quelqu’un vous contacte de cette manière, ne donnez pas suite. C’est une arnaque. Nous sommes un site de presse qui se rémunère essentiellement par la publicité. Quand nous contactons des victimes, c’est toujours pour écrire des articles.

Philippe Miller

Cet article a été écrit par Philippe Miller
Journaliste professionnel, télé et web, carte de presse n°115527, depuis 2010, spécialiste des arnaques financières, des paradis fiscaux et des mafias.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Les dessous de l'arnaque

Comment vérifier qu'un site internet n'est pas une arnaque ? Pourquoi les sites de Forex et de CFD sont presque toujours une
arnaque Pourquoi le Marketing Multiniveau ou MLM est-il si souvent
assimilé à des arnaques ?

Publicités

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 21 82 78
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 21 82 78
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger
La vengeance des escrocs
L'industrie des arnaques sur internet - Warning Trading
Devenez Contributeur - Warning Trading
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x