Le Partenaire Financier, votre meilleur atout pour vous escroquer

Trading, forex, CFDs, options binaires Marc BOUZY Publié le 19 décembre 2016 à 15:59

J’ai été contacté par Sébastien Castel du site « lepartenairefinancier.com ». Il prétend détenir 36.000 euros que je peux récupérer mais je dois pour cela faire vite et lui faire parvenir un certain nombre de documents. Méfiant, mon premier reflexe confirme qu’il possède un numéro sur Regafi. Et mon deuxième est de vous contacter. Quel est votre avis ?

Francis T.

Marc BouzyRéponse de
Marc Bouzy
à propos de Le Partenaire Financier

Cher Francis,  Je constate que vous avez de très bons reflexes à commencer par verifier si cette société possède bien un numéro Regafi lui permettant d’exercer une activité d’intermédiaire financier en France. En revanche, celui de nous contacter vous assure une double vérification. Et vous avez bien fait ! En effet une entreprise est bien indiquée sur le site de la banque de France sous le numéro 74258. Mais il s’agit d’une autre structure tout à fait sérieuse basée au Liechtenstein sous le nom de Financial Partners fp Limited, proposant des services d’investissements essentiellement en Suisse et en Italie. Son passeport européen lui octroie le droit également d’offrir ses services en France, cependant pour cela il faudra parler Anglais car elle ne possède pas de service Francophone.

Financial Partners fp Limited est le parfait exemple d’une société à usurper pour arnaquer des investisseurs Français. L’exercice consiste à trouver une marque étrangère peu présente en France avec un numéro Regafi.  Ensuite c’est un jeu d’enfant. Il suffit de faire un site Internet et de franciser son nom : Le Partenaire Financier est né. Ce sera sans peine de convaincre leur victime que ces deux sociétés n’en font qu’une.

L’escroc : « Mais oui Monsieur, le partenaire Financier est la branche Française de notre groupe international… »

Bref, vous l’aurez compris, il ne suffit pas de verifier un numéro sur Regafi, il faut aussi s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une usurpation d’identité. C’est d’ailleurs le cas dans cette affaire. Si vous n’aviez pas eu l’idée de nous contacter vous auriez surement pris cette entité au sérieux. Il est très difficile de déjouer les pièges d’une usurpation, surtout avec les techniques modernes qu’utilisent les escrocs en col blanc.

Mais quand même, aller usurper une société basée au Lichtenstein pour prétendre que des fonds que vous avez perdus sur une escroquerie ont été récupérés et sont consignés sans que vous en ayez été informé et que cette somme peut vous être restituée, moyennant des modalités restant à préciser mais que l’on devine aisément onéreuses, quelle histoire !

Devant un tel scénario, on ne peut s’empêcher de penser à Rocambole. Du héros aux mille vies, génie du mal aux cent identités et aux mille meurtres, orphelin des rues devenu millionnaire sous la houlette de son père spirituel Sir William. Il connaitra la rédemption, la cupidité l’ayant poussé au crime de trop, le parricide qui provoquera sa chute et l’enverra au bagne d’où il ressortira pénitent et repenti. Le chemin serait-il tracé pour notre commercial si sympathique et actif, ce Sébastien CASTEL ??? Si Rocambole connut une fin tragique, éventré d’un coup d’épée et disparaissant dans les eaux glacées de la seine, le cri prémonitoire lancé par son géniteur, Ponson du Terrail n’en finit plus de résonner à nos oreilles. « Rocambole ne meurt jamais ! ». Ou comment la grande histoire dépassa la fiction, et comment l’auteur feuilletoniste avait préparé ainsi son public à une énième résurrection miraculeuse qui n’eût pas lieu car il ne revint pas vivant de la guerre. Héros de fiction devenu orphelin dans la vraie vie, Rocambole réussit le tour de main rocambolesque de donner raison à son créateur en renaissant par lui-même et pour toujours sous la forme d’un adjectif.

N’est pas Rocambole qui veut, la seule certitude de cette affaire est qu’elle ne sera jamais CASTELONESQUE !

 

Marc BOUZY

Cet article a été écrit par Marc BOUZY
Diplômé en sciences économiques, j'apporte une vision originale et claire sur des sujets complexes.

Publicités

Contactez Broker Defense

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 21 82 78
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 21 82 78
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger
logo balance ton escroc

Devenez annonceur

Cet emplacement publicitaire est libre.

Si vous souhaitez acheter cet emplacement publicitaire sur notre site. Vous trouverez la marche à suivre dans ce document.
N'hésitez pas à nous contacter pour plus de précisions.

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter