Petites arnaques n°120 : Tradabank.com

Arnaques Actus Marc BOUZY Publié le 9 juillet 2018 à 12:27

Alerte de
Marc BOUZY
à propos du Tradabank.com

Tradabank.com se présente lui-même comme « une plateforme de trading en ligne solide, offrant des possibilités de trading infinies sur les CFD Forex, Bitcoins, Litecoins, indices, métaux précieux et énergie. Notre mission est de vous offrir les meilleures conditions de trading à la fois simples et transparentes. »

Mais derrière cette belle déclaration, que se cache-t-il vraiment ? nous avons des indices qui nous permettent d’affirmer que derrière ce discours il ne se cache qu’un immense piège pour arnaquer d’honnêtes internautes qui s’intéressent aux crypto-actifs.

Une société installer au Royaume-Uni réellement ?

Le site annonce sommairement sans aucun détail que son siège social (corporate Head quarter) se situe à Londres. Ce n’est certes pas le fait que la société soit installée à Londres qui pose problème. Il y a simplement assez d’éléments qui ne permettent pas de croire que la société exploitant la plateforme tradabank.com soit vraiment installée au Royaume-Uni.

Fausse adresse !

  • Les lois de 1998 et de 2003. Si la société était installée à Londres, il va de soi que la politique de confidentialité aurait relevé la volonté du site de respecter la législation de ce pays. Pourtant le seul système juridique auquel la politique de confidentialité fait allusion, c’est le système français. On y lit en effet : « conformément aux lois de 1988 et de 2003 relatives à la protection des données, le contrôleur des données est Tradabank».
  • La prétention selon laquelle l’on est installée à Londres n’a de valeur que dans la mesure où cette déclaration est appuyée par des démarches administratives allant dans ce sens. Ainsi, la société Tradabank aurait dû s’acquitter des formalités nécessaires au niveau de la Company House. Ces démarches sont très faciles, bien plus qu’en France et beaucoup moins coûteuses. Il n’y a donc que la mauvaise foi qui puisse expliquer l’absence de cette démarche. L’enregistrement à la Company House n’aura pas cependant permis à la société de se faire trader comme il le fait actuellement. En effet, seule l’autorisation de régulation des marchés financiers (ici, la Financial Conduct Authority) est habilitée à donner licence pour mener des activités d’intermédiaires pour des transactions financières. Or on se rend compte que le site n’est pas inscrit à la FCA non plus. En définitive, toutes ses activités sont conduites en toute illégalité.

Holding Nextrade Ltd la société-écran pour plusieurs sites d’arnaque

Nous avons déjà expliqué ici que la société Holding Nextrade Ltd est juste une société fictive créée par des escrocs pour tromper la vigilance des internautes.

Il faut préciser qu’il s’agit aussi d’une usurpation de nom. En fait il existe la société Nextrade worldwide Ltd qui est inscrite au REGAFI en France. L’intention cachée est de faire croire à tous qu’il s’agit de la même société alors que Nextrade worldwide Ltd est créée depuis 1995 alors que la plateforme tradabank.com n’a été créée qu’en novembre 2017. Il est donc clair que nous sommes en présence d’une suite de mensonge tissée pour utiliser l’identité de cette société dans le but de pouvoir spolier les personnes qui voudraient investir.

Marc BOUZY

Cet article a été écrit par Marc BOUZY
Diplômé en sciences économiques, j'apporte une vision originale et claire sur des sujets complexes.

Publicités

Contactez Broker Defense

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 21 82 78
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 21 82 78
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger
logo balance ton escroc

Devenez annonceur

Cet emplacement publicitaire est libre.

Si vous souhaitez acheter cet emplacement publicitaire sur notre site. Vous trouverez la marche à suivre dans ce document.
N'hésitez pas à nous contacter pour plus de précisions.

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter