Latour-international.com, une arnaque de type recovery room

Aide à la récupération de fonds Nicolas Gaiardo Publié le 28 décembre 2018 à 17:16    Temps de lecture: 3 min
| Warning Trading

Nous venons d’être informés de ce cas de recovery room et nous avons pensé à alerter le grand public. Un escroc se fait passer actuellement pour un avocat qui aiderait les victimes d’arnaque à récupérer les sommes qui leur ont été volées. Dans le fond, c’est juste un escroc qui essaie d’arnaquer une nouvelle fois des personnes qui ont déjà été victimes d’escroquerie.

Le cabinet d’avocats en question

Il s’agit du soi-disant cabinet Latour International. Leur site internet est créé le 17 décembre 2018, ce qui laisse penser qu’il s’agit d’un système d’arnaque relativement récent. Nous avons essayé d’en savoir plus sur ce cabinet en ligne et nous avons constaté qu’il n’y a nulle mention à son sujet en ligne, à part ce qu’il dit de lui-même.

Agissant au nom de ce cabinet, son principal représentant, Monsieur Eric Latour a proposé un contrat à une ancienne victime d’une arnaque aux cryptomonnaies en lui proposant de lui verser 432725,13 euros. Mais lui devrait au préalable verser au cabinet une somme de 21636,25 euros, soit 5% de la somme que l’on doit lui verser.

international

On reconnait dans ce procédé le schéma classique du recovery room. C’est une arnaque de type particulièrement cruelle qui ne vise que d’anciennes victimes d’arnaque à qui l’on propose de les aider à retrouver ce qu’ils ont perdu.

D’ailleurs quand on analyse les informations disponibles à propos de ce site, on se rend bien compte qu’il s’agit d’une arnaque. Les bureaux du cabinet sont à Barcelone en Espagne et à Paris en France. Pourtant les numéros pour joindre ces juristes sont un numéro français et un numéro qui permettrait les appels gratuits pour le Royaume-Uni. Pourtant le cabinet n’a pas de bureau au Royaume-Uni. Et à Barcelone où il est supposé avoir son siège principal (Carncer d’Enric Granados 60 08007 Barcelone), le cabinet Latour n’a pas de numéro de téléphone.  

Une arnaque de type recovery room

Quand on y regarde de près, on remarque bien qu’il y a un détour de trop que l’on demande à la personne qui a investi et a été spoliée de faire. Il est en passe de recevoir une somme plus ou moins importante (plus de 400 000 euros). L’on a besoin qu’il paie une caution équivalant à 5 % de cette somme. Le plus simple à faire, c’est de déduire cette caution du montant qui devrait lui être versé et de lui transférer le reste. Au lieu de suivre ce raisonnement qui est bien simple, le cabinet Latour demande que lui soit envoyé 21636,25 euros. La vérité est qu’ils n’ont aucune intention de lui rendre les 432725 euros. C’est juste un subterfuge pour le pousser à verser les 21 636,25 euros. Une fois qu’il aurait versé cette somme, les arnaqueurs disparaitraient à nouveau.

Le recovery room est une arnaque d’autant plus dangereuse qu’elle frappe en réalité une victime déjà affaiblie. Pour éviter d’être victime de ce type d’arnaque, éviter déjà de vous faire arnaquer une première fois, que ce soit pour le diamant, le vin, les cryptomonnaies ou tout autre bien de spéculation.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin
Nicolas Gaiardo

Cet article a été écrit par Nicolas Gaiardo
Nicolas est un journaliste engagé dans la lutte contre les escroqueries financières et passionné du monde de la finance. "Débusqueur" des dernières arnaques astucieuses dans des produits financiers dits atypiques, il se fait un point d'honneur à vous en faire profiter.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Les dessous de l'arnaque

Comment vérifier qu'un site internet n'est pas une arnaque ? Pourquoi les sites de Forex et de CFD sont presque toujours une
arnaque Pourquoi le Marketing Multiniveau ou MLM est-il si souvent
assimilé à des arnaques ?

Publicités

La vengeance des escrocs
L'industrie des arnaques sur internet - Warning Trading
Devenez Contributeur - Warning Trading
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x