15 membres de sociétés de change impliqués dans la fraude aux options binaires

Actualité,International décembre 11, 2017 12:32 aucun commentaire

Les sociétés 4XP, BForex, Sisma Capital, Tradaxa et Aston Invest sont impliquées dans une opération d’escroquerie qui aurait coûté près de 210.000 euros à chaque client.

Ces sociétés de courtage proposeraient leurs services sans approbation réglementaire. Elles sollicitent les clients par téléphone ou en ligne, leur promettant des rendements annuels de 20 à 30 % voire même 88 % pour les produits dérivés. Les fraudeurs agissent sous le nom de représentants haut placés pour convaincre les clients de la fiabilité de leurs services et les persuader qu’ils peuvent gagner beaucoup d’argent en investissant des sommes importantes.

Une collaboration entre le régulateur français et Israël

La police et les autorités israéliennes et françaises travaillent ensemble pour arrêter 15 fraudeurs qui faisaient partie des conseils d’administration de plusieurs entreprises basées en Israël à savoir 4XP, BForex, Sisma Capital, Tradaxa et Aston Invest. Ces sociétés ont subtilisé les dépôts de leurs clients. Les dirigeants de 4XP (Forex Place), Benny Abramov, Yair Abramov et Shimon Choen, basés à Ramat Gan, n’ont fait aucun commentaire concernant l’enquête. Bforex, également basée dans un petit village dans le sud d’Israël appelé Mitzpe Ramon et détenue par le directeur Tzachi Rosenbaum, n’a pas souhaité s’exprimer.

Aujourd’hui, plusieurs de ces entreprises ont cessé de fonctionner suite à l’adoption de la loi interdisant à des sociétés israéliennes de proposer des options binaires à des clients étrangers. Toutefois, les escrocs ne manquent pas d’imagination et renouvellent généralement leur arnaque sous une autre marque d’options binaires. Certains changent également de produits et s’intéressent par exemple aux crypto-monnaies qui connaissent un essor important, pour subtiliser de l’argent aux utilisateurs.

Les citoyens britanniques particulièrement ciblés par les escrocs

Le journal The Daily Mail a récemment indiqué que les épargnants britanniques étaient la principale cible de vendeurs impitoyables. Selon cette source, deux rapports de fraude commerciale par jour sont établis avec une perte moyenne de 16.000 £. La plupart des sociétés d’options binaires à l’origine de ces escroqueries sont basées à l’étranger, le plus souvent en Israël. Parmi les entreprises soupçonnées, une d’entre elles ressort plus souvent : il s’agit de BinaryBook. Certaines victimes britanniques affirment avoir perdu jusqu’à 600.000 £. Selon la police, le trading d’options binaires représente désormais le plus grand risque de fraude au Royaume-Uni. Bien que ces entreprises soient libres de cibler les clients britanniques, la plupart ne sont pas réglementées par l’organisme de contrôle de la ville, la Financial Conduct Authority. Cela signifie que les épargnants n’ont nulle part où porter plainte.

L’arnaque commence généralement par un email ou un appel marketing. Une fois que l’utilisateur a déposé au minimum 250 £, il reçoit d’autres appels ou courriers qui l’incitent à investir davantage. C’est à ce moment précis que les clients commencent à perdre le contrôle de leur argent. L’enquête réalisée révèle que BinaryBook semble être liée à deux sociétés Linkopia et Yukom, détenues par Yossi Herzog. Ces deux entreprises basées en Israël récupèreraient l’argent dérobé aux clients.

Aujourd’hui et malgré le renforcement tardif de la réglementation concernant les options binaires, les sociétés frauduleuses continuent de faire de nombreuses victimes, y compris en France. Il est donc indispensable de rester vigilant et de bien vérifier l’identité de la société avec laquelle vous traitez.

Nicolas Gaiardo

Un article de
Nicolas Gaiardo

Dans le même genre

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Résoudre un litige

Les courtiers savent profiter de la situation ; la grande majorité d'entre eux gagnent de l'argent sur les pertes de leurs clients !

  • Impossible de retirer des fonds ?
  • Comptes gérés perdants ?
  • Refus d'enregistrer vos gains ?
  • Professionnel indélicat, injoignable ?

Derniers articles

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter