Arnaque à l’assurance-vie : 5 millions d’euros soutirés aux familles des défunts

Actualité,International janvier 30, 2019 07:29 aucun commentaire

Près de 5 millions d’euros ont été soutirés à des familles de défunts en France, en Belgique et en Suisse.

Un groupe de malfaiteurs transnational ayant arnaqué 250 personnes pour un préjudice estimé à 5 millions d’euros a été démantelé après une enquête menée par la gendarmerie et les autorités de plus de 15 Etats.

Les escrocs se faisaient passer pour des cabinets d’avocats

La méthode employée par les escrocs consistait à consulter les avis de décès. Ils contactaient ensuite les familles de défunts en se faisant passer pour des cabinets d’avocats et en leur faisant croire que leur proche avait souscrit un contrat d’assurance-vie à l’étranger. Ils proposaient aux familles de verser de l’argent pour récupérer les sommes placées sur ces faux contrats d’assurance-vie. Plus de 250 personnes ont été arnaquées pour un préjudice évalué à 5 millions d’euros.

En France, des intermédiaires ouvraient des comptes bancaires au nom de sociétés frauduleuses qui collectaient l’argent avant de le transférer vers des comptes en Roumanie, en Belgique ou encore en Espagne. Les fonds étaient ensuite transmis de manière opaque au donneur d’ordres, un Franco-Israélien âgé de 60 ans et résidant à Netanya, à une trentaine de kilomètres de Tel-Aviv.

5 ans d’enquête pour démanteler le réseau

Des coopérations judiciaire et policière ont été engagées avec les autorités d’une quinzaine d’Etat pour démanteler le réseau. L’enquête a duré plus de cinq ans. En novembre 2018, des perquisitions menées à Netanya en Israël ont permis de trouver des documents incriminant les escrocs. Le ministère de l’Intérieur a précisé qu’une procédure d’extradition serait diligentée à l’égard du principal donneur d’ordres recherché depuis 2015. Finalement, une dizaine de personnes de nationalités différentes ont été arrêtées.

Cet articlé a été écrit par Nathalie JOUET

Dans le même genre

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter