Le premier site d'information dédié aux victimes d'escroqueries financières.

Attention aux offres d’investissement proposées sur Facebook

Actualité, France octobre 4, 2019 20:20 aucun commentaire

Un phénomène nouveau a fait son apparition depuis quelques mois et s’accentue ces temps-ci. Il s’agit de ces nombreuses offres d’investissement qui inondent les réseaux sociaux. Ces escrocs de type nouveaux que la FSMA appelle fraudeurs 2.0 multiplient les publicités sur les réseaux sociaux pour être certains de toucher davantage de personnes et donc d’optimiser leur chance d’arnaquer un plus grand nombre de personnes.

Facebook, Twitter, Instagram : les nouveaux lieux privilégiés de la cybercriminalité ?

Pour l’autorité de régulation belge, cela ne fait plus ombre d’aucun doute : « Les plateformes telles que Twitter, Facebook, Instagram ou encore LinkedIn sont devenues un espace privilégié pour faire circuler de fausses offres d’investissement, par exemple des offres dans les cryptomonnaies, les options binaires et produits forex/CFD, les « vins d’investissement », des offres de gestion de patrimoine ou encore des offres de crédit. »

Il y a d’un côté ces sites qui donnent sur Facebook ou Twitter un lien pour atteindre leur site internet. C’est par exemple le cas de cette publicité qui vous propose de confier la gestion de votre fortune à London Merchant Bank, avec pour site Lmb-gestion.com. Il y a même eu la fameuse Agence des Nations Unies, Investors Proctection Agency, qui n’existe nulle part. Elle fait fureur sur Facebook. « Par miracle », elle connait la plupart des gens escroqués dans un investissement sur le bitcoin l’an dernier et elle leur envoie des messages les invitant à se rapprocher d’elle afin de bénéficier de son assistance. Évidemment c’est une arnaque de type recovery-room. 

D’un autre côté, nous avons la liste de ces escrocs qui n’ont pas de sites, qui font le démarchage seulement sur Facebook et qui, au gré du hasard et de leur fantaisie du moment, se font passer pour une firme ou une autre. Le dernier cas dont nous avons été informés est celui de ces escrocs qui jurent être des courtiers de KEPLER CHEUVREUX et qui prétendent que leur site internet est wallet-secure.com qui pourtant n’est pas actif.

Fonctionnement de ce type d’arnaque

La finalité est restée la même : voler les internautes. Le mode opératoire non plus ne changera pas : on racontera des sornettes à qui veut l’entendre, on finira par convaincre l’internaute de verser une somme d’argent pour investir dans le projet le plus rentable du monde et ensuite, on disparaîtra avec l’argent. Mais pour atteindre plus de personnes, les escrocs recourent à des liens sponsorisés qui sont donc vus par un plus grand nombre d’internautes. Comme l’explique la FSMA dans son communiqué, « Contrairement à un post classique, dont la visibilité n’est pas garantie parmi les fils d’actualités, les posts sponsorisés s’affichent en fonction de l’âge, du genre ou encore des centres d’intérêt et des pages consultées par la personne ou le public qui est ciblé. »

Le déclic créé par ces liens sponsorisés est appuyé par de faux articles de presse faisant référence à des personnalités publiques. On a vu par exemple en Belgique que certaines personnes font usage de l’image de personnalités publiques pour vendre des bitcoins.

Nous vous invitons à redoubler de prudence lorsque vous trouvez des publicités de ce genre sur les réseaux sociaux. La plupart du temps, il s’agit d’une arnaque.

Cet articlé a été écrit par Nicolas Gaiardo

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter