Le premier site d'information dédié aux victimes d'escroqueries financières.

Arnaque n°555: Sfsr.ch

Arnaques Actus septembre 24, 2019 13:43 aucun commentaire

Alerte de
Marc BOUZY
à propos de
Sfsr.ch

Fatigués de se faire passer pour des firmes régulées, les escrocs se font passer à présent pour des régulateurs. Vous pensez que le coup est un peu trop forcé, mais c’est bien ce que le site Sfsr.ch opère comme tour de force. Il se fait passer en effet pour un régulateur indépendant du marché financier suisse, avec pour mandat de superviser les banques, les compagnies d’assurance, les investissements et les responsables de toute institution financière. Autant dire qu’il se fait passer pour un véritable gendarme du marché financier. La question à se poser c’est : peut-il y avoir un gendarme « indépendant », c’est-à-dire ne relevant pas du pouvoir public ? Certainement non.

Nous vous proposons dans cet article de mieux découvrir ce nouveau type d’arnaque qui frôle le délire et qui pourtant pourrait facilement convaincre des internautes inattentifs.

Il n’y a pas de régulateurs indépendants

Dans son principe la notion de « régulateur indépendant » est antinomique : un régulateur est chargé de l’exercice d’un pouvoir de contrôle au nom de l’autorité publique. Il ne peut donc pas y avoir de régulateurs indépendants. Nous sommes en droit de nous interroger sur le sérieux de cette institution qui prétend réguler tout le marché financier suisse et contrôler tout intermédiaire dudit marché. On se posera une autre question face à SFSR : que fait alors l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers, la FINMA s’il existe déjà un tel régulateur ?

Quand on regarde le fonctionnement et contenu de ce site, on constate qu’il est dans une logique de démarchage, consistant à vous inviter à confier à SFSR vos affaires financières afin que ce super-régulateur puisse en prendre charge pour vous. Et si vous hésitez, des chiffres vous sont donnés pour vous convaincre. On dit par exemple que cette institution a déjà travaillé avec succès avec 209 clients, qu’elle a réussi 800 affaires et qu’elle compte plus de 100 experts.

On voit rarement un régulateur se mettre dans cette posture d’autopromotion. Et c’est justement dans ces chiffres semés à tout vent pour donner une image grandiose de l’institution que l’on retrouvera la première contradiction du site.

SFSR est censé être un régulateur dont la compétence territoriale est la Suisse. D’ailleurs, les escrocs disent que sa mission est de s’assurer que le marché financier suisse fonctionne effectivement. Voici pourtant que dans les chiffres avancés par le site, on prétend encore que l’institution a des clients dans 67 pays, comme si SFSR avait une compétence universelle.

Qu’est-ce que je risque ?

Avec des institutions factices du genre, le risque le plus classique est celui du recovery-room. En effet, les escrocs, après nous avoir spoliés, tenteront maintenant, en utilisant leur régulateur indépendant, de nous escroquer une deuxième fois, sous le prétexte de nous aider à recouvrer l’argent investi.

Une arnaque dénoncée par la FINMA

L’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers l’a inscrite sur sa liste noire. On ne niera pas le désaveu que cela constitue, car par ce geste, le régulateur réel du marché financier suisse alerte ainsi le public par rapport à l’imposteur qui a voulu semer le trouble dans les esprits.

Nous pensons qu’il est possible que d’autres clones de régulateurs surgissent. Nous vous invitons à demeurer vigilants.

Broker Defense Si vous êtes victime de cette entité, nos avocats référents ont déjà mis en place des démarches sur le plan pénal et sur le plan civil dans le cadre de ce type d’escroquerie. Plusieurs recours sont envisageables et des fonds ont pu être récupérés grâce à l’action des avocats de BROKER DEFENSE. N’hésitez pas à nous contacter au +33 (0) 9 77 218 278 ou via notre formulaire afin que nous puissions dans un premier temps étudier et échanger gratuitement sur votre litige.

Check and Pay : service de vérification Pour éviter à l’avenir une nouvelle escroquerie financière nous avons mis à votre disposition un service de vérification. Cet outil indispensable s'appelle CHECK AND PAY, avant de faire un virement bancaire ou un paiement CB vous pourrez vous assurer que vous n’êtes pas manipulé par une organisation criminelle.

Un petit click vaut mieux qu’une grande claque

CHECK AND PAY a été développé pour prévenir tous risques d’escroqueries financières.

Cet articlé a été écrit par Marc BOUZY

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicités


Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Offres spécifiques en matière de gestion des litiges dans le domaine de l'investissement et des escroqueries financières.

Découvrir les offres

Nous soutenir

Votre soutien nous est précieux dans la lutte contre toutes ces arnaques. Warning Trading a besoin de vous.

Contactez Broker Defense

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 21 82 78
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 21 82 78
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter