Le premier site d'information dédié aux victimes d'escroqueries financières.

Arnaque n°718 : wcifund.com

Arnaques Actus mars 8, 2020 21:09 aucun commentaire
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est team-portrait-nicolas-150x150.jpg.

Alerte de
Nicolas Gaiardo
à propos du site
wcifund.com

 Le site wcifund.com est créé depuis décembre 2016. En 3 ans d’ancienneté, c’est sans doute un site qui peut inspirer une certaine confiance aux internautes. La tendance générale est de retenir que plus un site est ancien, plus il est fiable. Pourtant la CSSF vient d’inscrire ce site sur sa liste noire, ce qui confirme bien la règle que nous répétons sans cesse : tout site récent doit être traité avec méfiance ; cependant ce n’est pas parce qu’un site a de l’ancienneté qu’il est pour autant fiable.  

Wcifund.com, ce qu’en dit le régulateur du Grand-Duché de Luxembourg

On lit sur le site wcifund.com que pour les activités de prêts de la société World Co-Investment Fund (WCIF), « la surveillance réglementaire est assurée par la CSSF, l’autorité de surveillance du secteur financier. » La Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF), dans un communiqué du 28 février dernier, a averti le public de ce qu’elle n’a donné ni licence ni autorisation à cette institution et que cette dernière n’est par conséquent pas sujette à une supervision prudentielle au Luxembourg. Il s’agit donc d’un mensonge sur le site. Ce premier mensonge nous a poussés à en rechercher d’autres.

Une offre de prêts qui ne nous convainc pas

Officiellement, ce site propose des prêts d’investissement aux individus. Et pour nous convaincre de sa capacité à nous apporter du financement, le site cite quelques apports financiers précédemment faits. Et c’est là, justement que le site se décrédibilise. En effet, on essaie de nous faire croire que World Co-Investment Fund (WCIF) aurait financé des projets de construction comme Burj-Al-Arab, Centrale Solaire de BOKHOL au Sénégal, le Mall of the world… L’ennui c’est que ces projets sont d’abord des ambitions de pays voulant impressionner le reste du monde, ce qui fait que leur budget et leur source de financement sont connus de tous et l’on ne risque pas de se tromper en affirmant que World Co-Investment Fund (WCIF) n’a pas financé Mall of the world, ni la COP21, encore moins le Burj-Al-Arab !

Il est évident que cette institution fictive n’a financé aucun de ces projets.

Autre fait qui nous a fait douter de ce site, c’est la facilité avec laquelle l’on peut effectuer la demande de prêt. Le formulaire de demande compte en tout moins de dix lignes à remplir. Il est important de retenir que le site ne se contente pas de proposer des prêts à la consommation, qui sont relativement de montant réduit. Sur le site wcifund.com, on nous parle d’investissement et de macro-investissements sur des projets comme « des générateurs électriques, éoliens ». Dans tous les cas, l’engagement du site est sans équivoque : « Quel que soit votre besoin de financement, nous sommes prêts à vous accompagner. » Mais comment cela se pourrait-il sur un site qui n’a même pas de mentions légales ? Car le site n’a pas de mentions légales. Il ne présente d’ailleurs aucune information permettant de comprendre son fonctionnement. Son adresse de siège social est la plus vague qu’on ait jamais vue : « Chypre ».

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est wcifund-3.png.

En un mot, ce site est à éviter. Arnaque certaine.

Broker Defense Si vous êtes victime de cette entité, nos avocats référents ont déjà mis en place des démarches sur le plan pénal et sur le plan civil dans le cadre de ce type d’escroquerie. Plusieurs recours sont envisageables et des fonds ont pu être récupérés grâce à l’action des avocats de BROKER DEFENSE. N’hésitez pas à nous contacter au +33 (0) 9 77 218 278 ou via notre formulaire afin que nous puissions dans un premier temps étudier et échanger gratuitement sur votre litige.

Check and Pay : service de vérification Pour éviter à l’avenir une nouvelle escroquerie financière nous avons mis à votre disposition un service de vérification. Cet outil indispensable s'appelle CHECK AND PAY, avant de faire un virement bancaire ou un paiement CB vous pourrez vous assurer que vous n’êtes pas manipulé par une organisation criminelle.

Un petit click vaut mieux qu’une grande claque

CHECK AND PAY a été développé pour prévenir tous risques d’escroqueries financières.

Cet articlé a été écrit par Nicolas Gaiardo

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicités


Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Offres spécifiques en matière de gestion des litiges dans le domaine de l'investissement et des escroqueries financières.

Découvrir les offres

Nous soutenir

Votre soutien nous est précieux dans la lutte contre toutes ces arnaques. Warning Trading a besoin de vous.

Contactez Broker Defense

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 21 82 78
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 21 82 78
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter