Le premier site d'information dédié aux victimes d'escroqueries financières.

Arnaque n°859 : Corsaircpl.com

Arnaque n°859 : Corsaircpl.com

Arnaques Actus août 5, 2020 23:10 aucun commentaire

Alerte de
Nicolas Gaiardo
à propos du site
Corsaircpl.com

Que personne ne vous trompe ! Corsaircpl.com n’est pas le site internet de la société Corsair Capital LLP. Cette plateforme regroupe plusieurs éléments pour nous permettre de la ranger dans la liste des sites d’arnaque. À cet effet, soulignons dès à présent qu’elle est répertoriée sur la liste noire de l’AMF. Pourquoi ? Qu’est-ce qui prouve que la plateforme est vraiment pilotée par des escrocs ? Découvrez toutes les réponses dans le contenu suivant.

Corsaircpl.com : le site qui copie d’autres sites internet

Il ne nous a fallu que quelques minutes pour faire de la lumière sur la sombre méthode de Corsaircpl.com. Dans sa présentation, le site est peut-être différent de Adp-corporate.com. Mais son contenu est identique à celui de cette plateforme. Or, puisque cette dernière constitue une arnaque, il est évident que le site de Corsair CPL en est un aussi. En général, les escrocs créent des sites différents, mais reprennent les mêmes contenus.

Page ''Nos atouts'' de Corsaircpl.com
Page ''Nos atouts'' de ADP Corporate identique à celle de Corsaircpl.com

Le site Corsaircpl.com ne reprend pas que le contenu de Adp-corporate.com. Il plagie aussi des articles d’autres plateformes. Par exemple, sa page sur l’investissement dans l’intelligence artificielle est une copie de l’article de Capital.fr. Si le site appartenait à une vraie firme, elle n’agirait pas de cette façon.

Un site pour une société fictive ayant trois raisons sociales

Sur les sites des escrocs, on remarque presque toujours un changement brutal de raison sociale. Nous l’avions déjà remarqué sur Pjp-epargne-whisky.com. On retrouve le même procédé sur le site de Corsair CPL. Sur la page d’accueil, le site ne parle que de Corsair CPL. D’ailleurs, l’une de ses phrases d’accroche est « Les meilleurs placements sont sur Corsair CPL ». Cependant, quand dans la rubrique Qui sommes-nous ? la dénomination de la société change. Celle-ci ne s’appelle plus Corsair CPL, mais Corsair Capital LLP. Ensuite, dans les mentions légales, elle devient Corsair-CPL.

Au total, sur le même site, pour la même entreprise, nous avons trois raisons sociales : Corsair CPL, Corsair-CPL et Corsair Capital LLP. Le site Corsaircpl.com manque de cohérence. Focalisons-nous à présent sur l’une des raisons sociales : Corsair Capital LLP. Sur le site, nous lisons : « Corsair Capital LLP est une entreprise anglaise indépendante. » Mais la plateforme n’avance aucun numéro de licence. L’absence de ce numéro confirme nos soupçons.

Corsair CPL : une usurpation de l’identité de Corsair Capital LLP

Corsair Capital LLP existe réellement. Elle est reconnue par la FCA. Toutefois, le régulateur indique que son site internet est Corsair-capital.com, et non Corsaircpl.com. Par ailleurs, son adresse mail est lee-shah@corsair-capital.com. Les escrocs, eux, indiquent support@corsair-cpl.com. Au vu de ces éléments, il est évident que le site Corsaircpl.com n’appartient pas à Corsair Capital LLP. D’ailleurs, l’adresse qu’indique la plateforme n’est pas celle de la société. Alors que cette dernière se trouve au 7th Floor, 12 Charles II Street, London, SW1Y 4QU, Royaume-Uni, les escrocs indiquent 53 Daves Street, W1K 5JH, Londres, Royaume-Uni.

Par ailleurs, on relève plusieurs incohérences sur le site des arnaqueurs. La plateforme avance que la société est créée en 2005. « Créée en 2005, Corsair Capital LLP est une des principales sociétés de gestion de portefeuille indépendantes en France et au Royaume-Uni », lit-on. Mais plus loin, le site avance que la date d’enregistrement de la société est le 16/04/2010, soit 5 ans après sa création. Autrement dit, entre 2005 et 2010, la société aurait opéré illégalement. Comment peut-on alors lui faire confiance ? Finalement, le site se contredit lui-même.

En définitive, ce n’est pas pour rien que l’AMF classe Corsaircpl.com sur sa liste noire. Il constitue une arnaque.

Broker Defense Si vous êtes victime de cette entité, nos avocats référents ont déjà mis en place des démarches sur le plan pénal et sur le plan civil dans le cadre de ce type d’escroquerie. Plusieurs recours sont envisageables et des fonds ont pu être récupérés grâce à l’action des avocats de BROKER DEFENSE. N’hésitez pas à nous contacter au +33 (0) 9 77 218 278 ou via notre formulaire afin que nous puissions dans un premier temps étudier et échanger gratuitement sur votre litige.

Check and Pay : service de vérification Pour éviter à l’avenir une nouvelle escroquerie financière nous avons mis à votre disposition un service de vérification. Cet outil indispensable s'appelle CHECK AND PAY, avant de faire un virement bancaire ou un paiement CB vous pourrez vous assurer que vous n’êtes pas manipulé par une organisation criminelle.

Un petit click vaut mieux qu’une grande claque

CHECK AND PAY a été développé pour prévenir tous risques d’escroqueries financières.

Cet articlé a été écrit par Nicolas Gaiardo

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous soutenir

Votre soutien nous est précieux dans la lutte contre toutes ces arnaques. Warning Trading a besoin de vous.

Publicités

logo Check And Pay

Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


Je vérifie

logo Broker Defense

Offres spécifiques en matière de gestion des litiges dans le domaine de l'investissement et des escroqueries financières.

Découvrir les offres

Contactez Broker Defense

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 21 82 78
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 21 82 78
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger

Devenez annonceur

Cet emplacement publicitaire est libre.

Si vous souhaitez acheter cet emplacement publicitaire sur notre site. Vous trouverez la marche à suivre dans ce document.
N'hésitez pas à nous contacter pour plus de précisions.

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter