BNP Paribas usurpée pour une attaque au PHISHING

L'avis de l'expert juin 22, 2017 15:03 aucun commentaire

Je viens de recevoir un mail que je vous envoie afin de me confirmer si je ne suis pas face à une escroquerie au phishing.

Danielle R

Réponse de
Marc BOUZY
à propos du phishing sur BNP

En effet, il y a une recrudescence de ce type d’arnaque qui empoisonne la vie de nombreuses victimes.

Tout d’abord vous devez comprendre par « phishing » en français « Hameçonnage », qu’il s’agit d’un moyen illégal de se procurer vos informations personnelles afin de les utiliser contre vous. Le cas de la BNP Paribas en est un excellent exemple, que je vais tenter de vous présenter étape par étape.

Tout commence par la réception dans votre boîte mail personnelle d’un message précis (piégé) émanant soit disant de la BNP Paribas. On retrouve un contenu qui se veut volontairement simple, rassurant et accompagné du logo de la banque utilisé bien évidement frauduleusement.

A la lecture de ce message, vous êtes conviés par Laurent Biojoux lui même usurpé et présenté comme le Directeur de la Relation Client,  à consulter la messagerie interne de la banque. En cliquant sur le lien vous êtes dirigés sur une page Internet, l’objectif étant de vous faire croire que vous êtes sur la véritable page Internet de la banque BNP Paribas.

Or, en réalité il n’en est rien. Vous êtes devant une pâle copie du vrai site Internet usurpé. Vous constaterez d’ailleurs, que l’adresse du faux site est non sécurisée et n’est pas tout à fait la même que la véritable adresse de la BNP Paribas. L’escroc n’a pas pris la peine de modifier le contenu de la page, soit suite à un oubli ou tout simplement par mépris imaginant que les victimes ne prendront pas le temps de lire les conseils de sécurité.

En insérant votre numéro de client ainsi que votre code secret à 6 chiffres, vous allez alors vous retrouver sur le vrai site de la BNP avec le message « page introuvable« . Sans prendre conscience de la supercherie vous allez cliquer sur l’onglet en haut à droite « accéder à mes comptes » et renouveler l’opération mais cette fois-ci, sur le vrai site de la banque, mais il est déjà trop tard, les escrocs possèdent d’ores et déjà l’accès à vos comptes bancaires.

Ils ne leur restera plus qu’à faire des opérations de virements bancaires frauduleux à votre insu en usurpant votre identité. Vous aurez alors toutes les peines du monde à demander réparation du préjudice que vous allez subir. Les démarches étant compliquées pour démontrer votre bonne foi. Suite à de nombreux signalements la banque n’a pas tardé à réagir sur la vraie page usurpée avec un message de vigilance pour ses clients.

Nous sommes face à une organisation criminelle bien rodée à ce type de filouterie, les banques sont leur cible mais également les opérateurs téléphoniques.

Nous vous invitons à la plus grande vigilance et en cas de doute ne jamais fournir d’informations personnelles.

Check and Pay : service de vérification Pour éviter à l’avenir une nouvelle escroquerie financière nous avons mis à votre disposition un service de vérification. Cet outil indispensable s'appelle CHECK AND PAY, avant de faire un virement bancaire ou un paiement CB vous pourrez vous assurer que vous n’êtes pas manipulé par une organisation criminelle.

Un petit click vaut mieux qu’une grande claque

CHECK AND PAY a été développé pour prévenir tous risques d’escroqueries financières.

Marc BOUZY

Un article de
Marc BOUZY

Dans le même genre

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Résoudre un litige

Les courtiers savent profiter de la situation ; la grande majorité d'entre eux gagnent de l'argent sur les pertes de leurs clients !

  • Impossible de retirer des fonds ?
  • Comptes gérés perdants ?
  • Refus d'enregistrer vos gains ?
  • Professionnel indélicat, injoignable ?

Derniers articles

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter