Compte abandonné sur IBCFX

L'avis de l'expert avril 19, 2014 19:29 aucun commentaire

Ouverture d’un compte auto-géré
Le 17 janvier 2013, une certaine Mélanie Mayer me contacte et une longue discussion s’ensuit concernant l’avantage de trader avec IBCFX, mon expérience sur le forex etc.

Lorsque je lui dis que je n’ai pas de temps à consacrer au trading, elle me propose un service de compte auto géré avec chaque mois un compte rendu des transactions, et la possibilité de la contacter à tout moment pour des renseignements. Les conditions étaient un dépôt de 3000€ et signer un contrat écrit. Intéressé, je lui fais savoir que je suis d’accord.

Un compte MetaTrader 4 a été ouvert le 29 janvier avec mon 1er dépôt converti en dollars (environ 4000$ à l’époque). J’ai la possibilité de suivre les positions car j’ai l’accès au compte sur MT4. Quelques positions sont ouvertes et à la fin du moins je vois un gain d’environ 1000$. En même temps je vois d’autres positions s’ouvrir avec un effet de levier bien plus grand.

L’appel de marge
A ce moment là, un certain Franck Baron (mon gestionnaire de compte soit-disant) me contacte pour me dire qu’il m’a prouvé sa capacité à gagner de l’argent mais pour éviter un appel de marge je dois faire un autre dépôt de 10000€. Je lui réponds que 10000 d’un coup c’est trop alors il me propose en 2 fois. Sur le moment j’étais d’accord car il avait réussi à doubler le capital en 2 mois et je ne voulais pas risquer un appel de marge.

J’effectue 2 dépôts, le premier le 6 mai et l’autre le 22 mai 2013 (environ 13000$ en tout). Même pas 2 semaines plus tard je reçois de nouveau un appel de Franck Barion pour me dire qu’il y a le risque d’un appel de marge et que je devrais faire encore un autre dépôt. Cette fois je lui dis clairement que pour éviter ça il n’a qu’à pas utiliser d’effet de levier aussi grand et qu’il devra faire avec.

Abandon du staff
Depuis je n’ai plus jamais plus eu d’appel ni de compte rendu. J’essaye de joindre Mélanie Mayer mais son adresse mail n’existe plus et pour Franck Baron pareil. Je constate aussi que mon compte n’est plus du tout géré et des positions sont ouvertes depuis plusieurs mois. Je décide alors de clôturer toutes les positions peu importe la perte. Je finis avec une balance de 16444.04$ par rapport a mon dépôt de 17002$.

J’ai contacté le support pour leur demander le retrait de mon argent mais un de leurs conseillers m’assure que c’est impossible car d’après les conditions je dois attendre 1 an après le 1er dépôt pour pouvoir retirer. Je lui explique que dans le contrat que j’ai signé c’était marqué 6 mois, il n’a rien voulu savoir.

Depuis janvier 2014, j’essaye de faire des demandes de retrait, j’envoie des mail au support, mais je ne reçois aucune réponse.

J’ai même essayé d’appeler le numéro d’assistance client. je tombe sur quelqu’un qui parle anglais. Ayant des difficultés en anglais j’essaye de faire de mon mieux pour qu’il comprenne. J’arrive à lui dire mon numéro de compte et il trouve mon dossier. Et quand je lui demande un retrait d’argent, il me répond quelque chose comme « pas anglais, au revoir », il m’envoie balader et raccroche.

Maintenant IBCFX ne répond même plus à mes appels, c’est comme si mon numéro était en liste noire.

Par David S.

Réponse de
Nicolas Gaiardo
à propos de IBCFX

Bonjour,

IBCFX – à ne pas confondre avec IBFX qui est un courtier américain bien plus important – est un courtier néo-zélandais à la réputation douteuse. Il faut savoir que la Nouvelle-Zélande est en train de devenir le nouveau « paradis » pour ces courtiers, le pays remplace Chypre.

En faisant quelques recherches, je suis même tombé par hasard sur une publicité me proposant d’obtenir une licence bancaire et une régulation pour seulement 1000 dollar. Tout ça à distance bien sûr. Voilà pour le sérieux des brokers qui choisissent cette destination.

Une régulation « bidon », cela reste quand même toujours mieux que pas de régulation du tout ! Vous devrez normalement être en mesure de récupérer vos fonds.

Sur le site internet de IBCFX, vous retrouvez des phrases vides de sens dans un français approximatif : « Nos valeurs d’entreprise: fournir un environnement de trading des plus optimale, sans précédent dans la qualité fournie à tous nos clients avec les plus hauts niveaux de service à tout moment ». C’est déjà un bon indicateur pour savoir ce que vaut réellement ce courtier.

Concernant les comptes gérés, plusieurs appels de marges en quelques semaines en disent long sur les compétences des « money managers ». On voit bien leur stratégie : vous faire gagner un peu pour vous mettre en confiance, puis tout perdre et demander un nouveau dépôt pour couvrir l’appel de marge. Ainsi de suite.

Seulement, à un moment vous dîtes STOP, et là, plus personne ne s’intéresse à vous. Pourquoi ? Parce que ces commerciaux sont uniquement rémunérés sur vos dépôts et sur vos pertes. Il est encore heureux que vous ayez réussi à couper les positions à temps pour revenir à une balance neutre.

Si le contrat indique 6 mois de délai pour retirer votre capital (ce qui paraît déjà énorme), alors IBCFX n’a pas à discuter. La technique de l’autruche (numéro de téléphone blacklisté, adresses emails qui disparaissent, …) est véritablement insupportable mais c’est malheureusement une pratique courante chez ce type de courtier.

Check and Pay : service de vérification Pour éviter à l’avenir une nouvelle escroquerie financière nous avons mis à votre disposition un service de vérification. Cet outil indispensable s'appelle CHECK AND PAY, avant de faire un virement bancaire ou un paiement CB vous pourrez vous assurer que vous n’êtes pas manipulé par une organisation criminelle.

Un petit click vaut mieux qu’une grande claque

CHECK AND PAY a été développé pour prévenir tous risques d’escroqueries financières.

Nicolas Gaiardo

Un article de
Nicolas Gaiardo

Dans le même genre

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Résoudre un litige

Les courtiers savent profiter de la situation ; la grande majorité d'entre eux gagnent de l'argent sur les pertes de leurs clients !

  • Impossible de retirer des fonds ?
  • Comptes gérés perdants ?
  • Refus d'enregistrer vos gains ?
  • Professionnel indélicat, injoignable ?

Derniers articles

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter