Faux compte séquestre chez HSBC

L'avis de l'expert 9 mars 2017 aucun commentaire

J’ai reçu un coup de fil et cette lettre-ci  de la part de HSBC pour la restitution de mes fonds perdus sur une plateforme de trading. Mais j’ai quelques doutes, je ne fais plus confiance en aucune structure en matière financière.

Valerie T.

Réponse de
Marc Bouzy
à propos du compte séquestre chez HSBC

Face aux diverses investigations de Warning trading et aux mises en garde des différentes autorités de régulation, les escrocs du trading et des options binaires opposent de plus en plus, de nouvelles stratégies d’arnaque. Loin de se résigner, ils innovent. L’une de leurs nouvelles stratégies est l’arnaque à la restitution de fonds. Et c’est justement de cela qu’il est question dans le cas que vous soumettez à notre appréciation.

Grâce à la vérification des mentions légales présentes sur leurs sites, de nombreux escrocs se sont vu démasquer. Dès lors, certains ont plutôt préféré fermer leurs faux sites de trading et ré-arnaquer tout simplement leurs anciennes victimes en se présentant comme des structures ayant récupéré les fonds jadis spoliés. Cette arnaque paraît beaucoup plus aisée. D’une part, il n’est point besoin d’utiliser un site internet et d’autre part, les données des anciennes victimes étant disponibles, de nouvelles prospections ne sont pas nécessaires.

A l’évidence, les auteurs de la lettre qui vous a été adressée, sont ceux-là même, qui vous avaient précédemment arnaqué. Qu’ils vous aient contacté de leur propre chef prouve qu’ils ont toujours vos données par-devers eux et qu’ils sont au courant du montant qui vous a été volé, explique qu’ils en sont les auteurs.

La teneur de la lettre elle-même, prouve son origine douteuse et criminelle. En effet, si l’article L133-3 du code monétaire et financier, évoqué par ces escrocs pour faire sérieux est fondé, l’implication supposée de la BCE (Banque Centrale Européenne) ne l’est pas. Saisir des fonds fussent-ils d’origine douteuse auprès des banques en Europe ne relève aucunement des compétences de la BCE. Définir et conduire la politique monétaire de l’Union Européenne, surveiller et gérer les systèmes de paiement, assurer la stabilité du système bancaire et, en cas de risque systémique, jouer le rôle de prêteur en dernier ressort, lutter contre l’inflation et assurer les réserves de change sont plutôt les missions qui lui incombent.

De même, aucune banque n’exigerait le paiement d’un montant de l’ordre de 23, 9% avant restitution des fonds qu’elle aurait récupéré sur des comptes d’escrocs. Cela ne répond à aucune logique sinon celle d’individus malintentionnés. Quant au supposé délai de 90 jours, il est tout bonnement surréaliste. En pratique, la procédure de restitution de fonds par les banques à l’issue d’escroquerie excède largement ce délai, en raison des nombreuses vérifications qu’elle comporte.

Par ailleurs, les auteurs de la lettre ont fait dans l’amalgame. Ils ont confondu l’Irlande à l’Angleterre, et Dublin à Londres. A l’entame de la lettre, au niveau de la date, la ville de Londres est mentionnée. Par contre, tout à la fin, l’adresse donnée est irlandaise. Une banque telle que HSBC ne commet jamais de tels impairs. Il s’agit d’une usurpation. Il va sans dire que les signatures qui figurent aussi sur la lettre sont fausses.

Check and Pay : service de vérification Pour éviter à l’avenir une nouvelle escroquerie financière nous avons mis à votre disposition un service de vérification. Cet outil indispensable s'appelle CHECK AND PAY, avant de faire un virement bancaire ou un paiement CB vous pourrez vous assurer que vous n’êtes pas manipulé par une organisation criminelle.

Un petit click vaut mieux qu’une grande claque

CHECK AND PAY a été développé pour prévenir tous risques d’escroqueries financières.

Marc BOUZY

Un article de
Marc BOUZY

Diplômé en sciences économiques, j'apporte une vision originale et claire sur des sujets complexes.

Dans le même genre

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


 JE VÉRIFIE 

Résoudre un litige

Les courtiers savent profiter de la situation ; la grande majorité d'entre eux gagnent de l'argent sur les pertes de leurs clients !

  • Impossible de retirer des fonds ?
  • Comptes gérés perdants ?
  • Refus d'enregistrer vos gains ?
  • Professionnel indélicat, injoignable ?

Derniers articles

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter