goldman private trading

Fermeture du site Goldman Capital

L'avis de l'expert juin 16, 2014 13:04 aucun commentaire

Goldman Capital

Après avoir été démarché par téléphone, j’ai ouvert un compte en octobre 2013 chez Goldman Capital.
J’y ai déposé exactement 2000 euro.

Dans un premier temps, le trader M. Jason Carter a pris en main le compte. Le capital est bien monté. Un certain M. Leclerc m’a alors fait comprendre que c’était positif, et m’a poussé à investir 2000 euro de plus. Puis, aucune nouvelle pendant plus d’un mois : plus d’emails ; plus de réponse au téléphone.

Un Monsieur P. Schneider a repris le contact : le mois sans lien était dû au fait qu’ils n’avaient plus le droit de s’appeler Goldman Capital. M. Carter a continué à prendre des positions globalement positives, et mon compte est monté à 7000 euro environ. J’ai effectué une demande de retrait de 4500 euro le 4 avril.

Retrait impossible
Ne voyant rien venir, j’ai relancé. Sans vraiment obtenir de réponse, j’ai été un peu plus menaçant, disant que j’allais m’adresser à l’AMF, la FINMA, etc. M. Schneider m’a téléphoné me demandant d’arrêter de le menacer, mais me promettant que je serai payé. Pas de nouvelle, j’envoie un nouvel email.

M. Leclerc me téléphone, disant que rien ne peut être fait avant la fin mai, car les positions sont bloquées et ne peuvent pas être fermées !!! (grand rire de ma part). J’ai essayé de fermer les positions, mais impossible : elles étaient effectivement bloquées.

Nouveau site Private Capitals
J’ai reçu un email il y a 4 jours, disant que pour fournir un meilleur service à ses clients, Private Capitals allait refondre le site, et que celui-ci serait inactif du 1er au 16 juin, et qu’il fallait fermer les positions. J’ai répondu qu’ils ne m’autorisaient pas à les fermer, et qu’il fallait qu’ils les ferment eux-mêmes. Depuis, je ne peux même plus accéder au compte.

Hier, un Monsieur Lemercier m’a téléphoné pour me demander comment ça allait. Je lui ai tout déballé, y compris l’agressivité de ses collègues. Il a prétendu aller se renseigner et me rappeler, j’attends encore. Private Capitals serait à Zurich, mais introuvable dans l’annuaire.

Par Daniel K.

Réponse de
Nicolas Gaiardo
à propos de Private Capitals et Goldman Capital

Bonjour,

En recherchant sur archive.org, on retrouve en effet la trace de Goldman Capital. Le site internet était en tous points identique au nouveau, celui de Private Capitals, mis à part le logo. Ce brusque changement de nom est en tout cas plutôt suspect. Peut-être des pressions venant de Goldman Sachs ? ou autre chose ?

Un site internet original
Le site internet est vraiment différent de ceux des courtiers habituels, à la fois par rapport au design, mais aussi sur le ton adopté. C’est le signe d’un courtier indépendant, non lié à un réseau. Une société anglaise (MTE Media) semble gérer l’ensemble. L’atmosphère est voulue assez haut-de-gamme, faussement professionnelle.

En parcourant le site, j’ai été très surpris de retrouver des textes de bonne qualité. Alors que les courtiers se contentent généralement de textes « bateau » vides de sens et trompeurs, on est ici devant un vocabulaire précis de « trading haute fréquence, « analyse statistique et quantitative », « allocation des capitaux », « infrastructure logicielle », etc…

Goldman Capital - texte
 

Trop beau pour être honnête… J’ai tapé sur google ces articles, qui sont en réalité copiés mot pour mot sur un autre site internet !

Un courtier véreux
Votre menace d’alerter l’AMF ne mènerait malheureusement à rien. Le régulateur a déjà ce courtier dans le collimateur mais ne peut intervenir en raison du caractère international de l’escroquerie. Les gains affichés sont totalement virtuels et résultent d’une manipulation de la plateforme MT4.

Il n’y a aucune raison que des positions soient bloquées. Le seul moment où une position ne peut être fermée est lors du week-end, ou d’un jour férié. Private Capitals attendait sûrement que les positions deviennent perdantes avant de les déboucler.

Car seul votre argent les intéresse. Il faut bien comprendre qu’avec ce type de courtier, il n’y a ni retour des fonds, ni même négociation possible. Dès qu’ils sentent qu’ils ne pourront pas vous soutirer plus d’argent, ils coupent rapidement tout contact.

Check and Pay : service de vérification Pour éviter à l’avenir une nouvelle escroquerie financière nous avons mis à votre disposition un service de vérification. Cet outil indispensable s'appelle CHECK AND PAY, avant de faire un virement bancaire ou un paiement CB vous pourrez vous assurer que vous n’êtes pas manipulé par une organisation criminelle.

Un petit click vaut mieux qu’une grande claque

CHECK AND PAY a été développé pour prévenir tous risques d’escroqueries financières.

Nicolas Gaiardo

Un article de
Nicolas Gaiardo

Dans le même genre

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Résoudre un litige

Les courtiers savent profiter de la situation ; la grande majorité d'entre eux gagnent de l'argent sur les pertes de leurs clients !

  • Impossible de retirer des fonds ?
  • Comptes gérés perdants ?
  • Refus d'enregistrer vos gains ?
  • Professionnel indélicat, injoignable ?

Derniers articles

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter