Le premier site d'information dédié aux victimes d'escroqueries financières.

Petites arnaques n°281 : Fintec-crypto.com

Arnaques Actus décembre 22, 2018 11:03 aucun commentaire

Alerte de
Marc BOUZY
à propos de 
Fintec-crypto.com

Le site Fintec-crypto.com est créé en 2017. Il est supposé être le site d’un « un fonds d’investissement offrant des stratégies de placement novatrices aux investisseurs qui recherchent des rendements solides avec une gestion efficace de la volatilité des marchés ».

C’est ce type de site particulièrement suspect du fait de la spécificité des activités qu’elle prétend mener. En effet, le site semble viser un peu plus les personnes ayant la possibilité d’investir une somme conséquente : « La gestion privée s’adresse à une clientèle ayant des actifs de plus de 150 000 $ à investir et qui recherche une solution complète et performante. » Pour une somme pareille, il convient que l’on fasse assez attention. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de creuser un peu, pour savoir si ce site est aussi fiable qu’il nous le fait croire.

Une organisation criminelle sur la base de l’usurpation

On découvre bien vite que tout le discours pompeux présenté n’est rien d’autre qu’une arnaque orchestrée sur fond d’usurpation du nom d’un groupe dénommé Fintec Limited Group. La stratégie des escrocs est de se faire passer pour ce groupe, et de faire croire ainsi qu’il s’agit de la filiale de ce groupe dédiée à la cryptomonnaie. Car bien vite, quand on avance sur le site, on se rend compte que le contenu du site est axé sur le bitcoin et les autres crypto-actifs.

Ce site n’a rien de commun avec Fintec Limited Group. La preuve est que si c’était le cas, on retrouverait mention de cela sur le site de Fintec Limited Group. Ce n’est pourtant pas le cas. Mieux, aucune presse spécialisée n’en parle. Le seul site qui crée la confusion, c’est celui qui a intérêt qu’elle existe, c’est-à-dire le site Fintec-crypto.com. 

Nous avons pour habitude de recommander aux internautes de prendre le temps d’analyser le contenu des sites qui leur propose de l’investissement, même s’il s’agit de prétendu fonds d’investissement. En effet, le contenu d’un site montre de l’assurance, plus grand est le risque de l’usurpation est grand. C’est généralement fort des attributs des sociétés régulières qu’ils ont clonées que les escrocs commencent à prendre de grands airs. Quand donc tout vous paraît normal, il faut toujours avoir le réflexe de vérifier s’il ne s’agit pas d’une usurpation.

Comment reconnaître une usurpation ?

Pour reconnaître une usurpation, il faut rechercher simplement en ligne le nom sous lequel ladite société se présente. Par exemple dans le cas de Fintec-crypto.com, nous avons simplement recherché Fintec sur le site de la FCA et nous nous sommes rendu compte que ce nom est celui d’une autre firme dont les escrocs essaient d’usurper le nom.

Le plus souvent, vous n’avez pas besoin de chercher le nom de la société parce que vous la connaissez. C’est le cas par exemple quand un site se présente comme la plateforme cryptomonnaie de Barclays ou d’ENI. Dans ces cas, ce qu’il faut faire, c’est voir si la société que vous pensez avoir été usurpée (Barclays et ENI dans notre exemple) évoque elle-même la création d’une filiale consacrée aux cryptomonnaies. Attention, même si cette société annonce avoir ouvert une filiale spécialisée dans les cryptomonnaies, il faut encore vérifier s’il s’agit du site que vous avez en face de vous. La meilleure manière de faire ces vérifications, c’est de se rendre physiquement au siège social de votre intermédiaire, courtier ou peu importe le nom qu’il se donne.

Broker Defense Si vous êtes victime de cette entité, nos avocats référents ont déjà mis en place des démarches sur le plan pénal et sur le plan civil dans le cadre de ce type d’escroquerie. Plusieurs recours sont envisageables et des fonds ont pu être récupérés grâce à l’action des avocats de BROKER DEFENSE. N’hésitez pas à nous contacter au +33 (0) 9 77 218 278 ou via notre formulaire afin que nous puissions dans un premier temps étudier et échanger gratuitement sur votre litige.

Check and Pay : service de vérification Pour éviter à l’avenir une nouvelle escroquerie financière nous avons mis à votre disposition un service de vérification. Cet outil indispensable s'appelle CHECK AND PAY, avant de faire un virement bancaire ou un paiement CB vous pourrez vous assurer que vous n’êtes pas manipulé par une organisation criminelle.

Un petit click vaut mieux qu’une grande claque

CHECK AND PAY a été développé pour prévenir tous risques d’escroqueries financières.

Cet articlé a été écrit par Marc BOUZY

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter