Hors-série : Diamond Capital, les arnaqueurs reviennent à la charge

L'avis de l'expert mai 16, 2018 09:43 aucun commentaire

Alerte de
Marc BOUZY
à propos de Lenglet Finances

Suspendons un instant notre série sur les arnaqueurs au bitcoin et songeons à ceux qui rêvent de spolier les gens dans le domaine du diamant d’investissement. Comme le bitcoin, le diamant d’investissement est prometteur si on y investit avec prudence par l’entremise d’un courtier avisé. Seulement le nombre d’arnaqueurs qui s’y sont mis s’est multiplié au cours des années, parce que de plus en plus de personnes s’y sont intéressées.

Deux plaintes contre des prétendus agents de Lenglet Finances

CAPITAL DIAMOND est une société fictive d’arnaque qui prétendait aider les investisseurs qui le souhaitaient à investir dans les diamants. Il y a environ un an, nous répondions à une requête qui nous a été adressée et notre réponse portait ce titre : Eviter Diamond Capital est capital. A l’époque, il s’agissait pour nous juste d’alerter les internautes contre le démarchage de ces arnaqueurs.

Pourtant voilà, nous venons d’être saisi par un internaute ( Monsieur Jules ) qui aurait été joint pas des personnes au sujet de Capital Diamond. Ces personnes lui ont signifié qu’ils ont racheté la société Capital Diamond. Ce que nous ne vous avons pas dit c’est que cette personne possède un diamant qui valait 3400 euros il y a un an. Ceux qui l’ont joint au téléphone se proposent de lui vendre son diamant parce qu’il aurait pris énormément de valeur en un an et serait passé de 3400 euros de valeur à 109 000 euros. Les personnes qui l’ont joint au téléphone prétendaient représenter la société LENGLET FINANCES, laquelle aurait racheté CAPITAL DIAMOND. Il devait payer 16 000 euros pour qu’on lui vende son diamant ou verser 35 000 euros pour qu’on le lui restitue.

Quelques jours plus tard, une autre personne (Madame B )a été jointe au téléphone à une certaine virginie Kessler qui prétend être un agent de la société LENGLET FINANCES. Elle dit vouloir aider son interlocutrice à vendre ses diamants qui sont chez Brinks. Dans le formulaire qui lui est envoyé par mail, on peut lire : « Le rachat concerne des pierres d’investissement, achetées pour la somme de 100.000 EUR. Le montant de rachat proposé étant de 184.350 EUR, une caution mutuelle de 9.217 EUR, qui sera restituée sous 48h, avec l’intégralité du montant de rachat. »

Dans les deux cas, il est constaté que les prétendus courtiers disent représenter la société ENGLET FINANCES. Et dans le mail que Madame Kessler a envoyé pour le rachat du diamant stocké chez Brinks, on constate en bas du mail le numéro SIREN de LENGLET FINANCE.

Nous avons cependant quelques observations à faire sur cette société

Les preuves de l’arnaque

  • Capital Diamond est une arnaque et qu’une société dise qu’elle l’a rachetée, cela nous en dit long sur la fiabilité de cette dernière.
  • La fameuse LENGLET FINANCE est enregistrée au RCS mais pas à l’AMF.
  • Pourquoi, pour un diamant mis en dépôt chez Brinks c’est l’acheteur qui appelle Madame B ? c’est plutôt au dépositaire qu’il revenait d’entrer en contact avec le déposant.
  • On ne retrouve presque pas de trace de site internet consacré à la fameuse LENGLET FINANCE.
  • Il est bien étonnant qu’une société pareille n’ait pas de vie virtuelle alors que ç’aurait été un moyen idéal pour se faire plus proche de sa clientèle

En définitive, ne cédez pas à la panique

SI vous avons voulu partager ce fait avec vous, c’est parce qu’il n’est pas impossible qu’ils appellent une autre personne, pour le diamant, ou encore pour le vin, les terres rares, le Forex… Dans tous les cas, ne cédez pas à la panique. Faites tranquillement vos investigations pour en savoir assez sur votre interlocuteur.

Enfin nous avons fait une petite recherche sur le numéro de téléphone ayant appelé Monsieur Jules  et nous avons découvert que ce numéro est déjà identifié comme proposant de revendre du diamant à un prix avantageux.

Un numéro déjà signalé

Pour finir, nous avons mené une recherche sur le Net et nous avons découvert que le logo affiché sur les formulaires de la prétendue société Lenglet Finance était en fait d’une image copiée sur le Net.

Logo volé

 

 

Broker Defense Si vous êtes victime de cette entité, nos avocats référents ont déjà mis en place des démarches sur le plan pénal et sur le plan civil dans le cadre de ce type d’escroquerie. Plusieurs recours sont envisageables et des fonds ont pu être récupérés grâce à l’action des avocats de BROKER DEFENSE. N’hésitez pas à nous contacter au +33 (0) 9 77 218 278 ou via notre formulaire afin que nous puissions dans un premier temps étudier et échanger gratuitement sur votre litige.

Check and Pay : service de vérification Pour éviter à l’avenir une nouvelle escroquerie financière nous avons mis à votre disposition un service de vérification. Cet outil indispensable s'appelle CHECK AND PAY, avant de faire un virement bancaire ou un paiement CB vous pourrez vous assurer que vous n’êtes pas manipulé par une organisation criminelle.

Un petit click vaut mieux qu’une grande claque

CHECK AND PAY a été développé pour prévenir tous risques d’escroqueries financières.

Marc BOUZY

Un article de
Marc BOUZY

Dans le même genre

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Victime d’une arnaque financière

Nos avocats référents spécialisés dans la cybercriminalité vous accompagnent dans toutes les démarches précontentieuses et contentieuses.

  • Actions précontentieuses
  • Contentieux devant les tribunaux
  • Dossier Pénal
  • Avocats Français et Européens

Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Derniers articles

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter