Mon-bitcoin, cette arnaque qui jure par le mensonge

L'avis de l'expert février 12, 2018 12:58 commentaires

Bonsoir Monsieur,

J’ai besoin d’un avis de spécialiste sur le site suivant : https://mon-bitcoin.fr. Merci Monsieur

Anne-Marie K.

Réponse de
Marc BOUZY
à propos de Mon Bitcoin

Bonjour Madame, merci de votre intérêt pour notre site.

Voici un site bien drôle. L’information y est plutôt brève. Juste quelques phrases et une courbe active qui prétend signifier les variances du coût du bitcoin en USD. Ici contrairement à ce que l’on retrouve sur d’autres sites, il n’y a pas d’adresses, ni de numéro de téléphone. Juste une adresse mail pour que l’on entre en contact avec les brokers du site.

Aucune adresse et aucun numéro de téléphone, juste un e-mail

Mais sur quoi comptent les responsables du site pour convaincre les personnes désirant investir sur ce site ? Le site a deux jokers. D’abord, le site prétend qu’il est enregistré auprès de la Banque de France. Ensuite, le site serait enregistré et régulé à Chypre. « Mon-Bitcoin est une marque déposée officielle régulée et supervisée par la Commission de Sécurité et des Echanges de Chypre (CySEC) sous la licence (CIFnuméro 259/22 et le numéro de registre des entreprises suivant : HE 57234 ». Face à tant d’assurance, la vérification s’impose.

Un site enregistré auprès de l’ACPR ?

C’est le premier argument arboré par le site, qui prétend être même inscrit sur le Registre des Agents Financiers de l’Autorité. Le site, pour achever de convaincre futurs ses clients , donne même le numéro de son enregistrement : ACPR – Régafi (No 57234). Seulement, voilà : lorsque l’on vérifie sur le REGAFI, Mon-bitcoin est absent. Le numéro d’enregistrement qui est donné ne correspond à rien, ce qui est évident puisque les numéros d’enregistrement du REGAFI ne se présentent pas ainsi (au moins 9 chiffres). Nous sommes donc en présence d’un simple mensonge pour tromper la vigilance des traders.

Un site régulé à Chypre ?

Le deuxième argument que brandit le site pour prouver sa bonne foi est qu’il est régulé à Chypre. Or l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) a déjà tiré la sonnette d’alarme à propos des sites de cryptomonnaies qui prétendent qu’ils sont régulés à Chypre. En effet, l’AMF a déjà relevé que plusieurs plaintes qu’elle reçoit en matière d’arnaque financière sur les cryptomonnaies, sont issues de clients des sites régulés par la Commission des valeurs et des échanges de Chypre, la CySEC. Il a été de fait reprocher à Chypre de devenir un véritable paradis fiscal pour les arnaqueurs qui préfèrent intégrer le marché européen par une autorisation reçue à Chypre. En fait, il y a un véritable avantage pour eux dans la législation chypriote : l’agrément de la CySEC exige un compte ségrégué. Ainsi, en cas de faillite ou de difficultés financières, le patrimoine du courtier n’est pas inquiété. Nous ne pensons donc pas qu’un agrément chypriote soit un argument convaincant pour déclarer un broker fiable. D’ailleurs, plusieurs sont les sites que l’AMF a fini par dénoncer et qui, à l’origine brandissaient un agrément de l’autorité chypriote.

Il va de soi que le site mon-bitcoin n’est pas autorisé par l’AMF en France.

Notre décision

Nous avons la certitude, au regard des informations que nous avons exposées plus haut, qu’il s’agit d’une arnaque. Fraus omnia corrumpit, disent les latins. Le simple fait que le site ait avancé ce mensonge en prétendant qu’il est enregistré suffit pour se méfier. N’y investissez pas vos ressources.

Broker Defense Si vous êtes victime de cette entité, nos avocats référents ont déjà mis en place des démarches sur le plan pénal et sur le plan civil dans le cadre de cette escroquerie avérée. Plusieurs recours sont envisageables et des fonds ont pu être récupérés grâce à l’action des avocats de BROKER DEFENSE. N’hésitez pas à nous contacter au +33 (0) 9 77 218 278 ou via notre formulaire afin que nous puissions dans un premier temps étudier et échanger gratuitement sur votre litige.

Check and Pay : service de vérification Pour éviter à l’avenir une nouvelle escroquerie financière nous avons mis à votre disposition un service de vérification. Cet outil indispensable s'appelle CHECK AND PAY, avant de faire un virement bancaire ou un paiement CB vous pourrez vous assurer que vous n’êtes pas manipulé par une organisation criminelle.

Un petit click vaut mieux qu’une grande claque

CHECK AND PAY a été développé pour prévenir tous risques d’escroqueries financières.

Marc BOUZY

Un article de
Marc BOUZY

Dans le même genre

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires

Victime d’une arnaque financière

Nos avocats référents spécialisés dans la cybercriminalité vous accompagnent dans toutes les démarches précontentieuses et contentieuses.

  • Actions précontentieuses
  • Contentieux devant les tribunaux
  • Dossier Pénal
  • Avocats Français et Européens

Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Derniers articles

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter