Petites arnaques n°152 : alph-capital.com

L'avis de l'expert août 10, 2018 11:34 aucun commentaire

Alerte de
Marc BOUZY
à propos de alph-capital.com

Il n’est pas nécessaire d’attendre de se faire arnaquer avant de se rendre compte de l’irrégularité de ce site. Les personnes qui ont pris l’habitude de lire nos chroniques auraient déjà relevé tous les indices permettant de reconnaitre ce site comme un simple piège tendu par des escrocs.

Dans ces termes et conditions, la société se présente comme spécialisée notamment dans l’achat et la cryptomonnaie dont le Bitcoin, ci-après « BTC ». Alph-capital.com achète des Crypto-monnaies sur toute plate-forme d’échange dédiée ou les génère via sa mine pour les revendre ensuite à des particuliers ou professionnels notamment sur son Site Internet à l’adresse « alph-capital.com ».

Nous avons recensé quelques éléments pour vous permettre de comprendre pourquoi vous devriez vous méfier de ce site.

Tous les signaux traditionnels sont aux rouges

  • Siège social au Royaume-Uni, sans régulation ni enregistrement administratif. C’est désormais une pratique courante : les sites créés par des escrocs en France préfèrent faire croire qu’il s’agit d’une société ayant un siège social au Royaume-Uni. Car c’est ainsi plus difficile de vérifier l’existence physique d’une telle société. Nous avons cependant des moyens de vérifications. Il s’agit par exemple de la Company House qui est un peu l’équivalent du Registre du Commerce et des Sociétés en France. Lorsque nous avons cherché à savoir si Alph-Capital était une société réellement constituée, nous avons relevé l’existence d’une société Alph-Capital Limited qui est inscrite à la House Company depuis 2016. Il est évident qu’il ne s’agit pas du site alph-capital.com. Au contraire, les responsables de ce site ont, en fait, voulu usurper du nom de cette autre entreprise pour tromper la vigilance des internautes. D’ailleurs, l’adresse des deux sociétés n’est pas la même. Mais cette usurpation n’est pas le seul indice.
  • Un faux numéro de registration : la société essaie de faire croire qu’elle est couverte par les régulateurs et qu’elle est enregistrée au numéro 75811. Il ne s’agit que d’un grossier mensonge. En effet, le Code banque ainsi mentionné est celui de la société dont elle usurpe du nom, la société Alph capital limited. C’est cette dernière qui est enregistrée au REGAFI au numéro 75811.

Numéro d’enrégistrement Regafi, usurpé

  • Siège social au Royaume-Uni, référence juridique en France. Telle est en effet toute l’incohérence de ce site : forcés de se faire passer pour une autre société, les escrocs finissent par mélanger les pédales. On se rend compte qu’ils prétendent que le siège social de la société est au Royaume-Uni (10 BRICK STREET W1J 7HQ LONDON). Pourquoi alors affirmer que le cadre juridique de référence est le droit français ? C’est pourtant ce que l’on lit sur ce site : « La référence à toute norme juridique doit s’entendre comme celle faisant référence au droit et à la loi Française, sauf mention contraire expresse ». Le contenu du site par ailleurs, n’est pas disponible en anglais, ce qui est fort étonnant pour une société ayant son siège social au UK.

En résumé

Voici en substance ce que l’on peut retenir : alph-capital.com est une usurpation de la société Alph capital limited. Cette imposture n’a pour objectif que de vous attirer et vous conduire à effectuer des dépôts croyant acheter du bitcoin. Ne tombez pas dans ce piège.

Broker Defense Si vous êtes victime de cette entité, nos avocats référents ont déjà mis en place des démarches sur le plan pénal et sur le plan civil dans le cadre de ce type d’escroquerie. Plusieurs recours sont envisageables et des fonds ont pu être récupérés grâce à l’action des avocats de BROKER DEFENSE. N’hésitez pas à nous contacter au +33 (0) 9 77 218 278 ou via notre formulaire afin que nous puissions dans un premier temps étudier et échanger gratuitement sur votre litige.

Check and Pay : service de vérification Pour éviter à l’avenir une nouvelle escroquerie financière nous avons mis à votre disposition un service de vérification. Cet outil indispensable s'appelle CHECK AND PAY, avant de faire un virement bancaire ou un paiement CB vous pourrez vous assurer que vous n’êtes pas manipulé par une organisation criminelle.

Un petit click vaut mieux qu’une grande claque

CHECK AND PAY a été développé pour prévenir tous risques d’escroqueries financières.

Marc BOUZY

Un article de
Marc BOUZY

Dans le même genre

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Victime d’une arnaque financière

Nos avocats référents spécialisés dans la cybercriminalité vous accompagnent dans toutes les démarches précontentieuses et contentieuses.

  • Actions précontentieuses
  • Contentieux devant les tribunaux
  • Dossier Pénal
  • Avocats Français et Européens

Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Derniers articles

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter