Petites arnaques n°191 : stock-wine.com, les règles du mauvais jeu

L'avis de l'expert septembre 21, 2018 23:36 aucun commentaire

Alerte de
Marc BOUZY
à propos de stock-wine.com

On a l’impression d’assister à un mauvais jeu, dont les règles nous sont dévoilées peu à peu. L’espace de ce jeu, c’est le vin, les grands crus. Investir dans les grands crus peut permettre de faire un placement avantageux. Pour cela, il faut que les intermédiaires de votre investissement soient des professionnels et non pas des escrocs qui essaient de vous spolier. Le mauvais jeu, c’est que les escrocs se sont emparés de ce marché financier et y ont injecté le venin de leur mauvaise foi. Aujourd’hui, un grand nombre de plateformes proposent l’investissement sur les grands sont des plateformes mises en place par les escrocs. Stock-wine.com est une plateforme qui propose de l’investissement sur le vin, stock-wine.com est une arnaque sur le vin.

La règle du mauvais jeu de Stock-wine.com : feindre la légalité

Officiellement, stock-wine.com est une société enregistrée au greffe le 12 février 2013 sous le numéro 791111131. L’adresse du siège de la société est connue : STOCK WINE, 128 RUE LA BOETIE 75008 PARIS. Bref, tout semble légal, c’est une société régulièrement inscrite au RCS.

Seulement le vernis est toujours parfait jusqu’au moment où l’on gratte un peu. Toute cette régularité superficielle ne résiste pas à la réalité. L’adresse du siège social est celle d’une société de domiciliation ayant déjà attribué la même adresse à plus de 1500 sociétés. L’affichage de cette adresse n’est donc pas un argument de crédibilité pour cette société.

Mieux, on lit sur ce site qu’il compte un capital social de 1 250 000 €. En réalité, la société a un capital variable de 3 000 €. De même on lit sur le site que les « conditions générales de ventes sont applicables pour tout investissement réalisé à compter du 1er septembre 2017 ». Or selon le WHOIS du site, il est créé seulement depuis juin 2018. Il semble Les investissements ne peuvent rationnellement être faits avant la création du site.

Par ailleurs, le site prétend que « Stock Wine comptait au 1er janvier 2018 près de 630 000 membres provenant de 120 pays. » Cette affirmation est d’autant plus irrationnelle que le site est créé en juin 2018 donc 6 mois après janvier 2018. En conséquence, il manque de logique dans l’allégation. D’ailleurs quand on consulte les informations légales de la société STOCK WINE, on lit que cette société n’a aucun salarié.

Une illégalité pourtant flagrante

La société STOCK WINE est enregistrée pour exercer l’activité suivante : « Commerce de gros (commerce interentreprises) de boissons (4634Z) ». Elle n’a donc pas pour activité l’investissement. Par ailleurs, avant d’exercer des activités d’intermédiation sur le marché financier, il y eût fallu que le site ait obtenu l’agrément de l’AMF. Ce n’est pas actuellement le cas.

Le vin n’a jamais été aussi enivrant que quand il fait objet d’un mauvais investissement, notamment parce que l’on a fait confiance à des escrocs comme les responsables de STOCK WINE. Prenez donc garde. STOCK-WINE et son site internet stock-wine.com ne vous aideront certainement pas à faire un investissement rationnel.

Broker Defense Si vous êtes victime de cette entité, nos avocats référents ont déjà mis en place des démarches sur le plan pénal et sur le plan civil dans le cadre de ce type d’escroquerie. Plusieurs recours sont envisageables et des fonds ont pu être récupérés grâce à l’action des avocats de BROKER DEFENSE. N’hésitez pas à nous contacter au +33 (0) 9 77 218 278 ou via notre formulaire afin que nous puissions dans un premier temps étudier et échanger gratuitement sur votre litige.

Check and Pay : service de vérification Pour éviter à l’avenir une nouvelle escroquerie financière nous avons mis à votre disposition un service de vérification. Cet outil indispensable s'appelle CHECK AND PAY, avant de faire un virement bancaire ou un paiement CB vous pourrez vous assurer que vous n’êtes pas manipulé par une organisation criminelle.

Un petit click vaut mieux qu’une grande claque

CHECK AND PAY a été développé pour prévenir tous risques d’escroqueries financières.

Marc BOUZY

Un article de
Marc BOUZY

Dans le même genre

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicités

Offres spécifiques en matière de gestion des litiges dans le domaine de l'investissement et des escroqueries financières.

Découvrir les offres

Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Contactez Broker Defense

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 218 278
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 218 278
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger

Newsletter

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter