Petites arnaques n°223 : Beta-venture.com

L'avis de l'expert octobre 23, 2018 20:52 aucun commentaire

Alerte de
Marc BOUZY
à propos de Beta-venture.com

Le vieil adage dit que chacun prêche pour sa paroisse. En matière d’arnaque, chaque escroc prêche pour son site d’arnaque. Tel jure qu’il a remporté le prix d’excellence en matière de trading sur les biens virtuels ; tel autre affirme être la plateforme la plus populaire du monde ; une autre catégorie (beta-venture.com en fait partie) jure qu’elle détient la plateforme la plus avancée du monde. Et pendant que le discours change, une seule statique est demeurée : c’est le nombre croissant des victimes d’escroquerie en ligne. Il faut remercier l’AMF et les autres régulateurs de l’espace Euro pour la mise à jour fréquente de leur liste noire. On est parfois étonné de se rendre compte qu’une plateforme a priori correcte n’est rien d’autre qu’un traquenard posé sur la toile virtuelle.

beta-venture.com fait partie de la dernière vague des sites épinglés par l’AMF lors de la mise à jour de sa liste noire du 18 octobre 2018. Nous le verrons c’est un site qui, en dépit du soin apparent mis dans son design, laisse trainer quelques preuves de l’arnaque.

Le faux prétexte de l’information innocente

Ils sont nombreux, les sites d’escrocs qui feignent de n’être qu’un site d’échange d’informations sur les actifs virtuels et qui, en fait, ne sont que des appâts attirant des personnes pouvant investir sur les crypto-actifs. Une fois que ces personnes ont mordu à l’appât, il devient plus facile de les manipuler. Ainsi, le site beta-venture.com prétend être un média d’information et non pas une plateforme : « Beta Venture est le média de référence sur les crypto-monnaies comme le Bitcoin (BTC), l’Ethereum (ETH) et le Litecoin (LTC). Beta Venture traite tous les sujets d’actualité les plus intéressants de ce secteur : les coins, le trading, les ICO, le minage et les wallets. Nous apportons aussi nos analyses sur l’évolution du secteur. » L’utilité de ce mensonge est qu’il permet de se soustraire à l’obligation de la licence du régulateur. Mais c’est un argument qui ne restera pas cohérent en face du contenu du site. On lit en effet dans les conditions générales du site ce qui suit : « Les termes du présent Contrat, ainsi que le Document d’information sur les risques de la Société (le «Contrat») régissent les relations entre le Client et la Société en matière d’exécution des taux de change, actions, indices et autres instruments financiers ( «Forex Trading»), via la plateforme de trading de la Société fournie au Client par la Société (la «Plateforme de Trading»).

Les incohérences classiques des sites d’escroquerie.

Le site Beta-venture.com ne fait pas exception à la triste règle de l’incohérence générale de ces sites d’escrocs. Il n’est pas utile que nous insistions outre mesure sur ce fait. Que les internautes relèvent que le site annonce son siège au Royaume-Uni, mais évoque la France comme cadre juridique de référence.

On réprime d’ailleurs avec peine l’envie de rire quand on se rend compte que les escrocs ne savent même pas le nom du régulateur britannique dont ils prétendent détenir la licence : « Beta Venture est une société basée à LONDRES et dont les bureaux se trouvent à LONDRES. La société est autorisée et réglementée par la Commission de surveillance financière de Londres (fsa), pour offrir des Contrats dans différents produits sous-jacents. »

 

Broker Defense Si vous êtes victime de cette entité, nos avocats référents ont déjà mis en place des démarches sur le plan pénal et sur le plan civil dans le cadre de ce type d’escroquerie. Plusieurs recours sont envisageables et des fonds ont pu être récupérés grâce à l’action des avocats de BROKER DEFENSE. N’hésitez pas à nous contacter au +33 (0) 9 77 218 278 ou via notre formulaire afin que nous puissions dans un premier temps étudier et échanger gratuitement sur votre litige.

Check and Pay : service de vérification Pour éviter à l’avenir une nouvelle escroquerie financière nous avons mis à votre disposition un service de vérification. Cet outil indispensable s'appelle CHECK AND PAY, avant de faire un virement bancaire ou un paiement CB vous pourrez vous assurer que vous n’êtes pas manipulé par une organisation criminelle.

Un petit click vaut mieux qu’une grande claque

CHECK AND PAY a été développé pour prévenir tous risques d’escroqueries financières.

Marc BOUZY

Un article de
Marc BOUZY

Dans le même genre

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicités

Offres spécifiques en matière de gestion des litiges dans le domaine de l'investissement et des escroqueries financières.

Découvrir les offres

Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Contactez Broker Defense

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 218 278
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 218 278
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger

Newsletter

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter