Petites arnaques n°23 : Euro-crypto.net

L'avis de l'expert mars 31, 2018 18:00 commentaire

Alerte de
Marc BOUZY
à propos de Euro Crypto

La 23e chronique de notre série sur les petites arnaques se révèlera assez simpliste, parce que le site en question fait montre de peu de sophistication dans son mensonge. Vous n’entendrez surtout pas d’argument nouveau, car le site reprend les mêmes bêtises que les autres sites, et il les imite jusque dans le détail de leurs erreurs.

André Constantini, client vérifié et actif chez Euro-Crypto depuis un an quatre mois

La plupart des sites suspects veulent afficher des avis des clients satisfaits. Cela permet de convaincre d’autres. Bien entendu, ces avis ne sont pas vrais et sont inventés pour faire venir d’autres dans la trappe du méchant.

Un site assez récent

Le site Euro-crypto.net est créé en novembre 2017, il y a donc cinq mois. Voilà qu’il prétend avoir eu un client satisfait depuis un an. En fait le site affiche aussi qu’il existe depuis 2015 alors que son WHOIS présente tout le contraire. Mais ce n’est pas encore la preuve que les courtiers de ce site voleraient nos avoirs si nous investissons sur ce site.

Une commission de 0 à 0.2%

Si l’on peut trouver que c’est bien avantageux d’avoir un courtier que ne veuille pas nous prendre beaucoup de commissions, il faut aussi se demander la fiabilité de ce courtier qui ne sera pas rémunéré. Si son intérêt n’est pas dans les commissions qu’il devrait percevoir, où se trouve son intérêt ? Pourtant le site se définit comme « une plate-forme de confiance pour la négociation de cryptomonnaies ».

« Euro-Crypto situé à La Grande Arche – Paroi Sud, La Défense ; est un membre du groupe Metrostar Consulting Ltd immatriculé sous le numéro 11063938 ».

Beaucoup de sites qui nous paraissent suspects prétendent faire partie d’un groupe. Bien sûr, il y a le cas des sociétés très connues dont ils prétendent être filiales ; dans ce cas, il s’agit d’une simple usurpation. Mais nous avons remarqué qu’il y a un nombre important de sites récents qui font ces déclarations à propos de sociétés qui ne sont pas du tout célèbres, que personne ne connaissait sauf le site de broker n’en parle. Intrigués par ce fait, nous avons mené quelques réflexions sur la question et les constances que nous avons pu dégager ces derniers mois nous permettent de faire les remarques suivantes :

  • La société mère est au Royaume-Uni dans la quasi-totalité des cas
  • Ces sociétés sont enregistrées à la Company House le même mois que celui de la création du site français qui prétend être leur filiale, comme si l’on les avait créés au même moment.
  • La société mère n’est jamais enregistrée à la FCA
  • La société de trading sur le marché des devises virtuelles n’est pas non plus enregistrée auprès d’une autorité de gestion des marchés financiers.

Que retenir ?

Notre conclusion est que la société mère et la filiale sont créées par les mêmes personnes pour brouiller les pistes et faire croire en une fiabilité. Par conséquent, il ne faut leur accorder aucun crédit, ce processus de création de la société mère et de la filiale dénote d’une claire volonté de monter une affaire frauduleuse pour escroquer d’honnêtes investisseurs.

Broker Defense Si vous êtes victime de cette entité, nos avocats référents ont déjà mis en place des démarches sur le plan pénal et sur le plan civil dans le cadre de cette escroquerie avérée. Plusieurs recours sont envisageables et des fonds ont pu être récupérés grâce à l’action des avocats de BROKER DEFENSE. N’hésitez pas à nous contacter au +33 (0) 9 77 218 278 ou via notre formulaire afin que nous puissions dans un premier temps étudier et échanger gratuitement sur votre litige.

Check and Pay : service de vérification Pour éviter à l’avenir une nouvelle escroquerie financière nous avons mis à votre disposition un service de vérification. Cet outil indispensable s'appelle CHECK AND PAY, avant de faire un virement bancaire ou un paiement CB vous pourrez vous assurer que vous n’êtes pas manipulé par une organisation criminelle.

Un petit click vaut mieux qu’une grande claque

CHECK AND PAY a été développé pour prévenir tous risques d’escroqueries financières.

Marc BOUZY

Un article de
Marc BOUZY

Dans le même genre

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaire

Victime d’une arnaque financière

Nos avocats référents spécialisés dans la cybercriminalité vous accompagnent dans toutes les démarches précontentieuses et contentieuses.

  • Actions précontentieuses
  • Contentieux devant les tribunaux
  • Dossier Pénal
  • Avocats Français et Européens

Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Derniers articles

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter