Le premier site d'information dédié aux victimes d'escroqueries financières.

Petites arnaques n°261: Cheptelepargne.com

Arnaques Actus décembre 2, 2018 00:35 commentaires

Alerte de
Marc BOUZY
à propos de Cheptelepargne.com

Cheptelepargne.com est créé le 15 octobre 2018, soit 7 jours avant le site afic-ass.org dont on sait qu’il renvoie tous ses visiteurs vers le site de Cheptel Épargne. Afic-ass.org a usurpé du nom de afic-ass.com dont il se sert pour se présenter comme l’Association française d’investissement sur le Cheptel.

Nous n’avons pas de preuve pour juger si cette association a le pouvoir de conduire les activités qu’elle dit mener. Une chose est certaine aujourd’hui, Cheptel Épargne détourne les internautes de cette association en les attirant sur un site portant exactement le nom et l’adresse de cette association.

Même si l’on renonce à réfléchir sur la légitimité de Cheptel épargne, les procédures que ce site utilise suffisent à le discréditer. Car en clonant le nom d’une autre entité et en se rendant coupable d’usurpation, cette société donne la preuve de sa mauvaise foi. Mais cela ne nous dit pas encore tout sur cette prétendue société d’investissement dans les vaches laitières.

Cheptelepargne.com ou la façon la plus indécente de vous arnaquer

Une fausse promesse de rentabilité dont il faudra se méfier

L’escroquerie sur Cheptelepargne.com est d’une évidence déconcertante. Ce site propose de vous faire investir sur les vaches laitières, mais ne propose même pas les conditions. Le processus d’investissement lui-même semble bien tiré par les cheveux. Il s’agit d’acheter des vaches, par l’intermédiaire de Cheptelepargne.com qui les confiera à un éleveur en campagne. Cet éleveur traira les vaches en rémunération de l’entretien qu’il leur donne, mais les animaux demeureront votre propriété. Vous pourrez les revendre et réaliser un bénéfice. Une promesse de rentabilité de 7 à 9% est même rattachée à ce processus d’investissement.

Mais c’est une société qui n’est même pas inscrite au RCS, encore moins à l’AMF. En absence de toute preuve à charge, on aurait recommandé de se méfier de ce site jusqu’à ce qu’il remplisse toutes les formalités de régularisations. Mais les principales tendances que l’on retrouve sur ce site ne permettent même pas de penser à des mesures conservatoires.

Aussi recommandons-nous à tout internaute de se méfier de ce site qui ne présente aucune mention légale. C’est en vain que le site prétend que « CHEPTEL EPARGNE permet à chacun d’investir directement dans un collectif d’aide aux agriculteurs pour l’élevage de leurs vaches ». Ce genre de discours, gratuit et sans fondement, ne devrait pas susciter la confiance. Il faut en effet se méfier des intermédiaires qui recourent au mensonge pour susciter la confiance. En effet ce site créé seulement depuis le 15 octobre 2018 prétend avoir les chiffres suivants : 813 cheptels, 5248 vaches louées, 1219 éleveurs aidés, 1312 investisseurs satisfaits. Ces chiffres sont fantaisistes, mais mieux encore, ils disent aussi la volonté des responsables de ce site à faire feu de tout bois pour attirer des personnes qui investiront chez eux.

Ce qu’il faut retenir

En définitive, il faut retenir que ce site a fait grand usage du mensonge, en recourant même à l’usurpation pour inciter les internautes à lui faire confiance et à investir par son intermédiation dans des cheptels probablement fictifs. Nous pensons qu’en absence de preuve de fiabilité et en présence d’indices de nature à susciter la suspicion, il serait plus sage de se méfier. C’est la raison pour laquelle nous vous invitons à vous méfier de ce site, et à ne lui faire aucune confiance. Vous avez envie d’investir dans les vaches, rendez-vous en campagne. Evitez les intermédiaires douteux.

 

 

Broker Defense Si vous êtes victime de cette entité, nos avocats référents ont déjà mis en place des démarches sur le plan pénal et sur le plan civil dans le cadre de ce type d’escroquerie. Plusieurs recours sont envisageables et des fonds ont pu être récupérés grâce à l’action des avocats de BROKER DEFENSE. N’hésitez pas à nous contacter au +33 (0) 9 77 218 278 ou via notre formulaire afin que nous puissions dans un premier temps étudier et échanger gratuitement sur votre litige.

Check and Pay : service de vérification Pour éviter à l’avenir une nouvelle escroquerie financière nous avons mis à votre disposition un service de vérification. Cet outil indispensable s'appelle CHECK AND PAY, avant de faire un virement bancaire ou un paiement CB vous pourrez vous assurer que vous n’êtes pas manipulé par une organisation criminelle.

Un petit click vaut mieux qu’une grande claque

CHECK AND PAY a été développé pour prévenir tous risques d’escroqueries financières.

Cet articlé a été écrit par Marc BOUZY

Répondre à Nicolas Gaiardo Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 commentaires

  • verloes le 3 décembre 2018 at 12 h 12 min Répondre

    bonjour en effet je suis contacte par la societe cheptelepargne.com en ce moment alors je ne sais quoi penser leurs numero de telephone est 09/74/59/09/61,alors je ne sais si je dois donner suite apres ce que je viens de lire sur votre site.

    • Nicolas Gaiardo le 4 décembre 2018 at 8 h 27 min Répondre Rapporter un abus

      En effet nous vous invitons à ne pas donner suite

    • lola le 8 janvier 2019 at 17 h 32 min Répondre

      Que pensez vous de la société cheptel.eu ? meme pricipe , je comtpe investir 20000 euros et je prefere etre sur. le contrat quils mont envoyé est assz bizarre.

    • lola le 8 janvier 2019 at 17 h 33 min Répondre

      pouvez vous me dire un peu plus sur le site cheptel.eu , je pense que cest la meme personne derriere tout ca !

  • Pierre Castaing le 14 décembre 2018 at 13 h 33 min Répondre

    Allons bon j’ai investi chez eux..

  • MONTIFRET le 16 décembre 2018 at 19 h 07 min Répondre

    BONJOUR
    j’ai investi chez eux pour 2 VACHES
    que dois je fair epour obtenir reparation?

  • brice le 11 janvier 2019 at 16 h 20 min Répondre

    Bonjour, J’ai été victime de cette organisation. Comment et ou porter plainte pour escroquerie ?
    Merci pour votre aide. Cdlt,

    • Nicolas Gaiardo le 12 janvier 2019 at 8 h 26 min Répondre

      bonjour Brice, il vous suffit de vous rendre en police ou gendarmerie. bonne journée

  • [email protected] le 16 janvier 2019 at 7 h 00 min Répondre

    J’avoue que le pseudo reportage dans une exploitation, en compagnie d’un propriétaire est bien fait, et met en confiance. Ce qui m’a tout de suite surpris, c’est le taux de rendement. C’était Noël il y a pas longtemps, mais quand c’est trop beau, cela paraît suspect.

  • Jocelyne Michel le 17 janvier 2019 at 7 h 33 min Répondre

    Bonjour Et cheptel patrimoine. com Vous connaissez ? Peut-on faire confiance ? Cordialement

  • GOUCHET PATRICIA le 4 février 2019 at 13 h 20 min Répondre

    Bonjour, j’ai été contactée par CHEPTEL PATRIMOINE pour investir dans des vaches laitières. S’agit-il d’une entité fiable?

    • Nicolas Gaiardo le 4 février 2019 at 16 h 54 min Répondre

      Bonjour, la réponse est dans l’article qui confirme que cette entité propose de faux investissements.

      • Philippe NICOLLE le 13 février 2019 at 12 h 58 min Répondre

        J’ai été contacté par un rabatteur de cheptel-patrimoine.
        Le discours semble bien rodé, l’interlocuteur bien propre sur lui mais le masque est tombé lorsqu’il m’a demandé de lui envoyer par mail une copie de ma carte d’identité et un justificatif de domicile afin qu’il puisse m’ouvrir un compte uniquement pour que j’accède à la partie « privée » réservée aux membres, qui me permettrait de voir tourner la boite, sans obligation d’investir.
        Risible au plus haut point mais tellement pernicieux quand on sait qu’avec ces simples document on facilite à l’extrême les usurpations d’identité.
        Je n’ai évidemment pas donné suite

        • Nicolas Gaiardo le 13 février 2019 at 17 h 39 min Répondre

          Bonjour philippe, je vous félicite pour votre commentaire.

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter