Le premier site d'information dédié aux victimes d'escroqueries financières.

Petites arnaques n°264 : Trade-my-bitcoin.net

Arnaques Actus décembre 5, 2018 22:15 commentaires

Alerte de
Marc BOUZY
à propos de Trade-my-bitcoin.net

Trade-my-bitcoin.net essaie sans succès d’usurper le nom de la Banque Barclays pour se donner plus de crédibilité. L’usurpation est bien une stratégie prisée par les arnaqueurs pour attirer les internautes. Elle consiste à utiliser le nom ou les références d’une société déjà célèbres pour convaincre les internautes afin qu’ils acceptent d’investir. Dans le cadre de cette société, le nom de Barclays est associé à celui de Trade-my-bitcoin.net pour faire croire à l’existence d’un lien entre les deux entités. Ainsi, en effectuant un dépôt pour acheter des actifs, vous penserez traiter au moins indirectement avec Barclays.

Le jeu de l’usurpation est fait ici en allant jusqu’à afficher le code bank de Barclays sur REGAFI. Ainsi on est quasiment tenté de penser que ce site présente une preuve de sa régularité vis-à-vis des régulateurs. La vérité est portant tout autre. Ce site n’a réellement aucun lien avec Barclays. Le nom de la banque a été traditionnellement usurpé ainsi par plusieurs escrocs qui essaient de mettre en confiance les internautes.

L’usurpation crée une grande confusion et si l’on y prête attention, il est aisé de se laisser prendre. La bonne nouvelle est qu’il est facile de repérer ce type de mensonge.

Repérer une usurpation

Pour repérer une usurpation, il faut faire attention à trois indices :

  • L’information n’a qu’une seule source : pourquoi ne trouve-t-on nulle part Barclays qui annonce au grand public son intention de créer une société qui sera exclusivement consacrée aux cryptomonnaies et le trading des actifs virtuels ? Avec son audience et sa réputation, c’est pourtant la moindre des choses que ce site aurait pourtant faites pour attirer des investisseurs pour sa jeune filiale. Si l’on ne retrouve nulle part aucune information à ce propos, c’est simplement parce que Barclays n’a aucun lien avec Trade-my-bitcoin.net/ Conclusion : nous sommes en face d’une usurpation.
  • Existence d’une cloison entre les deux entreprises. Entre l’entreprise usurpatrice et celle dont elle usurpe du nom, vous trouverez de grandes différences. Cela se remarque aisément pour les entreprises qui essaient de voler entièrement le nom d’une autre entreprise afin de faire croire aux internautes que c’est directement cette entreprise qui agit. C’est le cas par exemple de Trinity Wealth Management qui clone Trinity Wealth Management Limited, de Forex Capital Markets Ltd est cloné par fxcryptomarket.com ou encore de C.A. FINANCE BV. Dans tous ces cas, les escrocs créent une confusion au niveau de l’internaute qui croit s’adresser à une entreprise en qui il a déjà appris à avoir confiance, alors que ce n’est pas le cas. Il suffit de faire quelques recherches sur internet pour se rendre que dans chacun de ces cas, il existe une différence entre les deux entreprises.

Une seule règle : rester prudent

Investir demande à l’ordinaire beaucoup de sagesse et de prudence. Investir dans les cryptomonnaies demande davantage de prudence. Ce n’est jamais une affaire de passion. La cryptomania vous apportera peu de chance, car la plupart des personnes qui vous proposent d’investir en ligne ne sont que des escrocs. Trade-my-bitcoin.net fait partie de ces sites dont vous devriez vous méfier.

Broker Defense Si vous êtes victime de cette entité, nos avocats référents ont déjà mis en place des démarches sur le plan pénal et sur le plan civil dans le cadre de ce type d’escroquerie. Plusieurs recours sont envisageables et des fonds ont pu être récupérés grâce à l’action des avocats de BROKER DEFENSE. N’hésitez pas à nous contacter au +33 (0) 9 77 218 278 ou via notre formulaire afin que nous puissions dans un premier temps étudier et échanger gratuitement sur votre litige.

Check and Pay : service de vérification Pour éviter à l’avenir une nouvelle escroquerie financière nous avons mis à votre disposition un service de vérification. Cet outil indispensable s'appelle CHECK AND PAY, avant de faire un virement bancaire ou un paiement CB vous pourrez vous assurer que vous n’êtes pas manipulé par une organisation criminelle.

Un petit click vaut mieux qu’une grande claque

CHECK AND PAY a été développé pour prévenir tous risques d’escroqueries financières.

Cet articlé a été écrit par Marc BOUZY

Répondre à PHILIPPE Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires

  • Philippe le 10 mai 2019 at 9 h 58 min Répondre Rapporter un abus

    Bonjour
    Depuis le 12/01/2018 j’ai signe une ouverture de compte trade-my-bitcoin directeur pole financier Jean pierre Gautier et je vais vous donner les noms de tous ceux qui m’ont contactes Michel Berthier, Olivier Lejeune Christophe Sisto ,stephane Delcourt suite a ça j’ai plaçais 3000euros en plusieurs fois au mois de janvier et février 2018 Mon épouse est décédées en septembre 2018 et j’ai voulu récupérer 3500 euros pour payer les frais funéraires qui s’élèvent très haut j’en aurai pas assez avec cryptolive24 j’ai fait un retrait sur mon compte le 27/02/2019et j’ai mis aussi un RIB et aucune nouvelle aujourd’hui. J’ai fait des mails sur mon compte mais rien et aujourd’hui plus accès sur le compte

  • PHILIPPE le 12 mai 2019 at 7 h 59 min Répondre Rapporter un abus

    Bonjour, si quelqu’un a un numéro de téléphone ou une adresse mail qui pourrait me permettre de l’ai contacter merci beaucoup

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter