Petites arnaques n°346 : CABINET D’AVOCAT DENMHEYE ET ASSOCIATE

Arnaques Actus février 26, 2019 22:03 commentaire

Alerte de
Marc BOUZY
à propos de 
DENMHEYE ET ASSOCIATE

L’arnaque a désormais plusieurs faces et les escrocs ne manquent pas de prendre diverses initiatives toutes aussi perverses. S’il est vrai que la tendance générale actuelle est à l’arnaque sur le lait de vache et sur le cannabis, les petites arnaques traditionnelles n’ont cependant pas changé, notamment le recovery-room. Et un internaute qui a été contacté par un de ces escrocs a bien voulu partager avec nous son expérience avec ces voleurs.

Le soi-disant cabinet d’avocat qui l’a joint au téléphone promettait de l’aider à recouvrer les fonds qui lui auraient été volés au cours d’une transaction antérieure avec un courtier qui s’est révélé n’être qu’un escroc.

Le cabinet d’avocat DENMHEYE ET ASSOCIATE n’existe pas

Si l’on s’arrête seulement à la dénomination :« DENMHEYE ET ASSOCIATE » n’a aucun sens. La conjonction de coordination « et » indique que le nom est en français tandis que le mot « associate » est plutôt anglais. Aucune firme sérieuse ne se donnerait une raison sociale de ce genre. Soit le nom serait totalement en français, soit il est totalement en anglais.

Par ailleurs, une petite recherche sur internet montre bien qu’aucun cabinet de ce nom n’existe. Le nom « DENMHEYE » n’envoie à aucune réponse sur les moteurs de recherche. Un cabinet d’avocats qui n’a aucune existence en ligne nous semble tout de même assez étonnant. Mieux, l’internaute qui a été contacté par les membres de ce cabinet nous a fait parvenir les échanges de mail qu’il a eus avec lesdits avocats. Nous avons constaté que l’adresse mail des avocats est [email protected]e.com. Ainsi les courriels de ces supposés avocats sont logés sur un site dénommé ia-patrimoine.com. Or ce site est inaccessible. Mieux, l’attestation de demande de récupération de fonds porte par ailleurs en entête le logo où l’on lit « alphpatrimoine ». Nulle part en ligne nous n’avons retrouvé une entité portant ce nom.

Pour faire un récapitulatif, disons que le cabinet n’existe pas, la firme dont nous lisons le nom sur l’attestation de demande de récupération de fonds n’existe pas, et nos tentatives pour accéder au site internet dudit cabinet sont restées sans succès. Tous ces éléments nous portent à nous méfier de ce cabinet dont le nom n’est pas une seule fois sur Google n’est rien d’autre qu’une arnaque.

Récupération de fonds, cette arnaque pour les victimes

La spécificité de ce type d’arnaque est qu’elle ne concerne que les personnes ayant déjà été victimes d’arnaque au moins une fois. Ces personnes sont souvent fragilisées par la première perte et, alors même que celle-ci devrait leur servir de leçon, le désespoir et la souffrance que ces victimes vivent les poussent à baisser la garde et à faire confiance une nouvelle fois à qui il ne faudrait pas.

C’est pourquoi nous insistons sur le signal premier qui devrait vous permettre de vous méfier : les conditions d’entrée en contact avec vous sont toujours curieuses.

  • La personne vous appelle et vous parle des fonds qui vous sont volés
  • La personne vous envoie un mail en premier, sans que vous lui ayez donné aucune information
  • La précipitation est caractéristique de tous les escrocs. Il s’agit de faire vite avant que vous ne changiez d’avis. Ils vous mettront donc la pression.
  • Enfin, vous devez payer une caution, une taxe ou autre avant de recevoir vos fonds. Notez bien que vous êtes appelé à leur verser de l’argent avant qu’ils ne vous en versent. La vérité est que c’est pour cet argent que la machine d’escroquerie est mise en marche. Ne vous y trompez pas. Si vous versez cette caution, vous ne la retrouverez jamais, pas plus que ce qui vous avait été préalablement volé.

Broker Defense Si vous êtes victime de cette entité, nos avocats référents ont déjà mis en place des démarches sur le plan pénal et sur le plan civil dans le cadre de ce type d’escroquerie. Plusieurs recours sont envisageables et des fonds ont pu être récupérés grâce à l’action des avocats de BROKER DEFENSE. N’hésitez pas à nous contacter au +33 (0) 9 77 218 278 ou via notre formulaire afin que nous puissions dans un premier temps étudier et échanger gratuitement sur votre litige.

Check and Pay : service de vérification Pour éviter à l’avenir une nouvelle escroquerie financière nous avons mis à votre disposition un service de vérification. Cet outil indispensable s'appelle CHECK AND PAY, avant de faire un virement bancaire ou un paiement CB vous pourrez vous assurer que vous n’êtes pas manipulé par une organisation criminelle.

Un petit click vaut mieux qu’une grande claque

CHECK AND PAY a été développé pour prévenir tous risques d’escroqueries financières.

Cet articlé a été écrit par Marc BOUZY

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaire

  • williatte ernest le 26 mars 2019 at 17 h 24 min Répondre

    Bonjour.
    j’ai effectué un versement de 1240 euros pour récupérer mes fonds a service [email protected],je n’ai plus de nouvelle.
    j’ai pu les contacter une foi au 01 76 41 05 33.
    je me suis fait escroqué.
    pouvez-vous quelque chose a ce sujet.
    merci d’avance.

Publicités

Offres spécifiques en matière de gestion des litiges dans le domaine de l'investissement et des escroqueries financières.

Découvrir les offres

Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Votre soutien nous est précieux dans la lutte contre toutes ces arnaques. Warning Trading a besoin de vous.

Contactez Broker Defense

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 218 278
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 218 278
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter