Petites arnaques n°361 : AT GLOBAL MARKETS (UK) LIMITED est cloné par des arnaqueurs

L'avis de l'expert mars 13, 2019 15:27 aucun commentaire

Alerte de
Marc BOUZY
à propos du clonage de
AT GLOBAL MARKETS

Le clone de nom d’une firme a toujours été le moyen le plus prisé dont les escrocs font usage pour la cyber-arnaque. C’est une forme d’escroquerie qui consiste à se faire passer pour une firme ayant une certaine notoriété et surtout une licence délivrée par les régulateurs. En usurpant le nom d’une pareille firme, les escrocs peuvent facilement utiliser son nom pour attirer des internautes et les spolier.

AT GLOBAL MARKETS (UK) LIMITED est victime de cette machination sombre des voleurs. Découvrez dans cet article en quoi consiste cette usurpation du nom de cette firme, comment les escrocs en ont fait usage et surtout les mesures à prendre pour ne pas tomber dans leurs pièges.

Une usurpation pour une recovery room

Rappelons-le, l’anarque de type recovery est une escroquerie en ligne dans laquelle l’on vous fait croire que vous avez affaire à un expert juriste qui va vous aider à récupérer les fonds que vous avez investis et qui vous ont été volés. La condition pour récupérer ces fonds est toujours le paiement préalable d’une somme d’argent qui est présentée sous différents noms, selon les escrocs. On parle TTF, de caution ou d’autres taxes obscures que vous devrez verser avant de récupérer ce qui vous est dû.

Les escrocs qui usurpent du nom de AT GLOBAL MARKETS (UK) LIMITED proposent eux aussi de récupérer pour vous l’argent que vous auriez investi dans sur un site d’investissement dans les cryptoactifs. Plus précisément, ils ont proposé à un internaute qui a bien voulu partager ses expériences avec nous de l’aider à récupérer ce qu’il avait investi sur le site originalcrypto.com. Voici une partie du protocole qu’ils ont voulu faire signer à cet internaute (voir ci-contre)

Comme on peut le remarquer, il est promis à l’internaute qu’on lui verserait 200 707.93 euros. Mais avant il lui faudrait verser 38 134 50 euros. La vérité est que c’est pour voler cette somme que les escrocs ont monté toute cette scène et prétendent avoir récupéré les fonds et mis sous séquestre.

D’ailleurs nous avons déjà longuement parlé de la TTF et des autres taxes que les escrocs évoquent fréquemment dans le cadre de ces genres d’arnaque. Rappelons ce que nous disions de la Taxe sur les transactions financières (TTF) : « Les conditions de paiement de cette taxe sont définies à l’article 375 ter du Code Général des Impôts. La TTF est prélevée pour l’achat d’action d’une société française dont la capitalisation boursière est supérieure à un milliard d’euros. IL va de soi que ce n’est pas pour une petite transaction de 10 000 euros que vous devriez verser une TTF. »

Une arnaque sans aucun lien avec AT GLOBAL MARKETS (UK) LIMITED

La difficulté est réelle lorsque l’on se retrouve en face d’une proposition comme celle qu’a reçue l’internaute qui nous a joints et a partagé avec nous les démarchages qu’il subit de la part de ces escrocs. La question est toujours : comment savoir si c’est une arnaque ? La réponse est pourtant simple.

  • Sur le protocole qui est transmis (voir l’image) il n’y a pas de numéro de téléphone.
  • Le logo de AT GLOBAL MARKETS (UK) LIMITED n’est pas celui que l’on retrouve sur le protocole.
  • Comme dans toutes les arnaques de recovery room, il y a un paiement préalable à verser avant de récupérer les fonds mis prétendument sous séquestre.

Pour plus d’informations, vous pouvez lire notre analyse sur les arnaques de ce type.

Broker Defense Si vous êtes victime de cette entité, nos avocats référents ont déjà mis en place des démarches sur le plan pénal et sur le plan civil dans le cadre de ce type d’escroquerie. Plusieurs recours sont envisageables et des fonds ont pu être récupérés grâce à l’action des avocats de BROKER DEFENSE. N’hésitez pas à nous contacter au +33 (0) 9 77 218 278 ou via notre formulaire afin que nous puissions dans un premier temps étudier et échanger gratuitement sur votre litige.

Check and Pay : service de vérification Pour éviter à l’avenir une nouvelle escroquerie financière nous avons mis à votre disposition un service de vérification. Cet outil indispensable s'appelle CHECK AND PAY, avant de faire un virement bancaire ou un paiement CB vous pourrez vous assurer que vous n’êtes pas manipulé par une organisation criminelle.

Un petit click vaut mieux qu’une grande claque

CHECK AND PAY a été développé pour prévenir tous risques d’escroqueries financières.

Cet articlé a été écrit par Marc BOUZY

Dans le même genre

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicités

Offres spécifiques en matière de gestion des litiges dans le domaine de l'investissement et des escroqueries financières.

Découvrir les offres

Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Votre soutien nous est précieux dans la lutte contre toutes ces arnaques. Warning Trading a besoin de vous.

Contactez Broker Defense

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 218 278
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 218 278
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger

Newsletter

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter