Robot perdant sur ZebraInvest

L'avis de l'expert octobre 4, 2014 23:48 aucun commentaire

Courtier : ZebraInvest, ex-Royal De Bank (options binaires)
Préjudices : Robot de trading perdant. Contrat non respecté.
Montant : Environ 70 000€

Assurance recouvrement
En mars et avril 2014, j’ai investi 60 000€ dans un contrat de gestion valable jusqu’au 18 juillet. Ce contrat me garantissait 30% d’intérêt, une assurance recouvrement des 60 000 euro ainsi qu’un bonus de 40 000€ qui me sera débloqué en juillet. Je précise que le compte devait être géré par un robot.

Tout va bien jusqu’au début août (balance de 150 000€ environ) lorsque le robot s’est mis à réduire tous mes gains à 0. Conformément au contrat les 78 000€ (60 + 30%) sont bien réinjectés sur mon compte. On me propose d’ajouter 10 000€ pour passer en compte géré. Ce que j’ai fait.

L’assurance devient un bonus
La personne qui s’occupait de moi s’en va et est remplacée par une autre ne voulant pas continuer à gérer mon compte. Je décide de retirer tout en me pliant aux C.G.U. du site www.zebrainvest.com. Mais on me signale que ce n’est pas possible car le montant du bonus est supérieur à ma balance (environ 100 000€).

En effet, l’assurance recouvrement a été pratiquée sous forme d’un bonus de 78 000€ (en plus des 40 000€ qui normalement me sont acquis) ! Je leur signale l’anomalie mais ils ne veulent rien savoir….

Il ne me reste plus que mon contrat sans réelle valeur. Sans être défaitiste, pensez-vous qu’il est possible de récupérer quelque chose ?

Didier D

team-portrait-nicolasRéponse de
Nicolas Gaiardo
à propos de ZebraInvest

Bonjour,

Pourquoi une marque comme Royal De Bank aurait-elle subitement besoin de changer de nom et de refondre son design ?

Tout simplement parce que la CSSF (régulateur luxembourgeois) a émis un avertissement contre ce broker. La Royal De Bank mais aussi Futur Market. Et quand on est directement visés par une autorité d’état, on fait profil bas. Les personnes derrière Royal De Bank ont donc décidé, non pas d’arrêter d’escroquer les gens, mais de créer un nouveau courtier.

C’est dans ces conditions que Royal De Bank est devenu ZebraInvest. Un faux courtier en bourse dont vous êtes la victime.

Les robots
Les robots, c’est vendeur. Un outil pour les experts. C’est vrai.

Mais la plupart des robots que l’on peut trouver sur le net, d’autant plus si ce sont des robots d’options binaires, donnent rarement de bons résultats… Sur le Forex, le but est souvent de réaliser un maximum de volume, sur options binaires le but est de perdre votre capital.

De toute manière, ce n’est pas à un courtier de proposer ce type de service. Dans le cas présent, ZebraInvest ne peut gagner de l’argent que sur vos pertes (modèle market-making) ce qui est totalement contraire à vos intérêts.

Le robot n’a d’ailleurs peut-être jamais existé ? Tout aura été simulé.

La garantie recouvrement
Argument ultime s’il en est : la garantie recouvrement. Personne ne proposera jamais ce type d’assurance. Quel intérêt aurait un trader à rembourser les pertes de ses clients ? Autant pour lui investir son propre argent : il assumerait les pertes mais garderai les gains.

Tout comme la garantie de rendement (30%). En quelques années, n’importe qui deviendrait millionnaire. Un tel rendement implique forcément un risque très élevé. Vous le garantir ne peut être qu’une escroquerie.

Le bonus est une ficelle assez grosse également. D’où viendraient ces 40 000 euro ? Ok, l’intérêt des marchés à risque est justement de réaliser des profits conséquents, mais les promesses qui vous ont été faîtes étaient dès le départ totalement fantaisistes.

Récupération des fonds
Vous pouvez tout à fait récupérer les montants investis. En effet, l’argent n’a pas été placé sur les marchés financiers, mais est bel et bien resté sur le compte bancaire de ZebraInvest. Les pertes annoncées sont purement virtuelles.

ZebraInvest peut donc tout à fait, de manière amiable ou non, vous rembourser votre mise.

 

Check and Pay : service de vérification Pour éviter à l’avenir une nouvelle escroquerie financière nous avons mis à votre disposition un service de vérification. Cet outil indispensable s'appelle CHECK AND PAY, avant de faire un virement bancaire ou un paiement CB vous pourrez vous assurer que vous n’êtes pas manipulé par une organisation criminelle.

Un petit click vaut mieux qu’une grande claque

CHECK AND PAY a été développé pour prévenir tous risques d’escroqueries financières.

Nicolas Gaiardo

Un article de
Nicolas Gaiardo

Dans le même genre

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Résoudre un litige

Les courtiers savent profiter de la situation ; la grande majorité d'entre eux gagnent de l'argent sur les pertes de leurs clients !

  • Impossible de retirer des fonds ?
  • Comptes gérés perdants ?
  • Refus d'enregistrer vos gains ?
  • Professionnel indélicat, injoignable ?

Derniers articles

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter