Petites arnaques n°280 : Trackarnaque.com

L'avis de l'expert décembre 21, 2018 23:37 aucun commentaire

Alerte de
Marc BOUZY
à propos de 
trackarnaque.com

Et si les escrocs étaient plus dangereux que nous n’imaginions ? Voici que nous avons découvert quelque chose d’assez effroyable : ils en sont maintenant à essayer d’imiter les institutions de lutte contre l’escroquerie en ligne.

Nous avons longuement parlé de la recovery room qui désigne le fait pour des escrocs de revenir vers leurs anciennes victimes en prétendant de leur apporter de l’assistance pour qu’elles recouvrent l’argent qui leur a été volé. La recovery permet ainsi à un escroc sans vergogne de voler deux fois la même personne.

Trackarnaque.com est une forme d’escroquerie voulu plus institutionnelle. Les arnaqueurs se font passer pour « un réseau de professionnels regroupés autour d’un seul objectif : mettre fin à l’impunité des auteurs d’arnaques en ligne. On peut lire sur leur site « Nous proposons à nos clients des services de support alliant des mesures réglementaires, pénales, et financières contre les auteurs de ces arnaques. »

La grande comédie de quelques escrocs installés en Israël          

Nous avons réussi à identifier l’adresse IP de ces bandits et il ne fait ombre d’aucun doute qu’ils sont installés en Israël. Mieux, nous avons pu établir la preuve qu’il s’agit bel et bien d’escrocs. Ils prétendent sur leur site en effet qu’ils sont en relation avec l’ensemble sinon la majorité des régulateurs et autorités prudentielles de l’Europe.

Les prenant au mot, nous avons joint la FSMA pour essayer de savoir si elle connait vraiment cette entité qui prétend sauver le monde. Comme nous avons pu nous en rendre compte, ce site ne dispose d’aucun agrément de la FSMA comme elle le prétend. Elle n’a aucune autorisation pour mener les activités qu’elle conduit. En conséquence, nous pensons qu’il s’agit réellement d’une arnaque de type recovery room. Dans le cas d’espèce un certain Gabriel Bartali qui risque de changer de nom à la lecture de notre article « consultant unité international anti-fraude financière », rien que ça ! va vous proposer de récupérer votre argent avec une garantie de récupération dans les 10 à 30 jours. La question la plus intéressante est de savoir comment reconnaître une arnaque de ce type.

Comment reconnaître les arnaques de type recovery room

Il faut savoir avant tout qu’une agence de gestion de litige Broker Défense et toute personne désirant réellement vous aider à récupérer l’argent dont vous avez été déposé ne vous demandera jamais de verser une somme préalable avant que l’on ne débloque votre argent. Quel que soit le nom que ce versement va prendre, il ne faut surtout pas céder. On peut vous parler d’impôt à verser, d’acompte ou de quelque chose à verser avant que l’on ne parvienne à débloquer cet argent. C’est une stratégie que les escrocs mettent en œuvre afin d’espérer vous voler une seconde fois. En effet, c’est triste à dire, mais si l’on a réussi à vous arnaquer une fois, cela peut signifier que vous avez une propension à croire en les gens assez facilement. Les arnaqueurs espèrent donc que l’état de fragilité psychologique où vous vous retrouvez après ce vol fera que vous croirez tout ce que l’on vous dira, tant que cela sera relatif à la restitution de ce qui vous a été pris. Il est capital que vous gardiez la prudence nécessaire. Ne laissez aucun escroc vous voler deux fois.

Broker Defense Si vous êtes victime de cette entité, nos avocats référents ont déjà mis en place des démarches sur le plan pénal et sur le plan civil dans le cadre de ce type d’escroquerie. Plusieurs recours sont envisageables et des fonds ont pu être récupérés grâce à l’action des avocats de BROKER DEFENSE. N’hésitez pas à nous contacter au +33 (0) 9 77 218 278 ou via notre formulaire afin que nous puissions dans un premier temps étudier et échanger gratuitement sur votre litige.

Check and Pay : service de vérification Pour éviter à l’avenir une nouvelle escroquerie financière nous avons mis à votre disposition un service de vérification. Cet outil indispensable s'appelle CHECK AND PAY, avant de faire un virement bancaire ou un paiement CB vous pourrez vous assurer que vous n’êtes pas manipulé par une organisation criminelle.

Un petit click vaut mieux qu’une grande claque

CHECK AND PAY a été développé pour prévenir tous risques d’escroqueries financières.

Cet articlé a été écrit par Marc BOUZY

Dans le même genre

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicités

Offres spécifiques en matière de gestion des litiges dans le domaine de l'investissement et des escroqueries financières.

Découvrir les offres

Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Contactez Broker Defense

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 218 278
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 218 278
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger

Newsletter

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter