Usurpation de GMSA, de la fausse récupération à l’OPA bidon

L'avis de l'expert décembre 6, 2016 08:55 commentaires

 

J’ai été appelé par GMSA aujourd’hui. Je l’ai pris eu 4ème appel ! Un certain M Lefevre, qui faisait suite à l’appel de M Constant de l’ACPR hier. Ce représentant de GMSA devrait m’envoyer les consignes par mail pour récupérer l’argent mais il me dit de vérifier que leurs numéros de tél sont bien réels et que ACPR et GMSA sont bien corrects… Après cette vérification, je pourrais le rappeler !!!! Peut-être aurais je quelque chose lundi ou mardi mais j’en doute.

Hervé B.

Marc BouzyRéponse de
Marc Bouzy
à propos de GMSA

Pas moins que deux message au sujet de GMSA, avec un contenu radicalement différent, mais qui converge quant à la finalité de leur commanditaire : celui de vous dépouiller de vos fonds. GMSA est une vraie société, légalement enregistrée au Royaume-Uni auprès de la FCA et qui bénéficie par ailleurs du passeport européen et donc d’un numéro auprès du REGAFI. Seulement GMSA n’utilise pas ce sigle pour communiquer mais exploite deux marques commerciales qui n’ont rien à voir. Vous êtes donc en présente d’une usurpation d’identité réalisée par une équipe rompue à l’usage de multiples scénarios.

Reprenons le témoignage au sujet d’une banale tentative de fausse récupération de fonds. Nous débutons par un démarchage téléphonique classique sauvage, réalisé avec l’argument d’autorité, puisque votre interlocuteur, M Clément se prétend être de l’ACPR et vous tient un discours ahurissant. La récupération de vos fonds sera acquise pour peu que vous vous laissiez convaincre par le discours d’une administration qui vous renvoie aux commerciaux d’un courtier en bourse spécialisé sur les produits les plus spéculatifs qui soient : les options binaires ! La suite se passe de tout commentaire tant elle a tellement été éventée par de nombreuses autres tentatives du même acabit. Les fonds seront récupérés dans un délai record, mais bien évidemment ne seront pas accessibles immédiatement, tant que vous ne procédez pas à un paiement complémentaire, pour des frais, des taxes et autres billevesées… suite à quoi vous ne recevrez aucun argent en retour.

gmsa-facile

Plus intéressante, car plus travaillée et plus aboutie est la première tentative avec cette OPAA sur la FNAC. OPAA, ce sigle barbare vous est inconnu ? Réservé aux seuls initiés ? Vous n’avez jamais entendu parler de l’Offre Public (sic !) d’Achats Assurée ? C’est normal, nous non plus. Personne dans le monde de la finance ni du droit n’en a jamais entendu parler puisqu’il s’agit d’une invention de l’imagination féconde et délirante de James Wardy, de M Lefevre, de M Constant, bref de tous ces pseudonymes aussi anonymes qu’inexpressifs mais qui auront le visage de la plus rude des tromperies et des plus cruelles désillusions si vous leur envoyez des fonds. A l’appui de cette manipulation, vous allez recevoir une fiche récapitulative, pâle imitation des prospectus officiels dûment visés par les autorités financières lors des OPA, des vraies…

Cette fiche reprend un texte explicatif des tenants et aboutissants de l’opération et de sa cohérence économique en terme de stratégie d’entreprise. pour finir sur une très belle incohérence, une magnifique erreur de logique que nos Wardy et compagnie ont laisser passer : « A un horizon de trois ans, si toutes les synergies potentielles sont mises en oeuvre, je pense que le cours de l’action FNAC pourrait doubler par rapport à ses niveaux actuels ». Affirmation qui au demeurant pourrait tout à fait être crédible et exacte. C’est un avis, mesuré car prenant en considération des hypothèses plausibles. Nous avons donc un horizon d’investissement de trois ans pour éventuellement envisager un doublement du cours.

Et à la ligne suivante, nous avons le détail de l’opération qui débutera le lundi 28 novembre à 9h06 pour s’achever à … 9h52, soit 46 minutes plus tard ! Nous sommes loin des trois ans. De plus la rentabilité de l’opération est variable, en fonction de votre investissement pour s’achever pour la tranche la plus élevée à 43 %, soit un quasi doublement…. Comment le cours de l’action qui pourrait doubler dans les trois ans, à condition que les synergies soient mises en oeuvre, pourrait d’un seul coup atteindre le même objectif dans le délai record de 46 minutes !!! De plus vous pouvez prendre position sans verser de fonds, puisque l’opération est assurée en cas de pertes. Vous n’aurez donc à payer qu’en cas de succès pour toucher vos gains.

Ces conditions aussi incroyables qu’extraordinaires font penser au boeuf gras. Cette tradition passée de mode du jeudi gras d’avant le carême où un boeuf richement décoré de fleurs et guirlandes s’en allait défiler fièrement dans les rues, accompagné par le rythme endiablé des fifres et tambourins suivant avec confiance et honneur les garçons bouchers qui le guidaient en tête du cortège de tous ces humains venus durement le célébrer dans son triomphe final. Que croyez vous que les garçons bouchers susurrent à l’oreille du boeuf qui s’inquiète si ce n’est des mots tendres et rassurants ? Des assurances que tout se passera bien, tout comme les mots de James Wardy. L’opération est assurée, vous ne prenez aucun risque. C’est garanti par l’AMF pourrait rajouter Lefevre. Nous sommes des professionnels avec un numéro REGAFI peut renchérir Constant.

Check and Pay : service de vérification Pour éviter à l’avenir une nouvelle escroquerie financière nous avons mis à votre disposition un service de vérification. Cet outil indispensable s'appelle CHECK AND PAY, avant de faire un virement bancaire ou un paiement CB vous pourrez vous assurer que vous n’êtes pas manipulé par une organisation criminelle.

Un petit click vaut mieux qu’une grande claque

CHECK AND PAY a été développé pour prévenir tous risques d’escroqueries financières.

Marc BOUZY

Un article de
Marc BOUZY

Dans le même genre

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

3 commentaires

  • RICHTER le 8 mars 2017 at 17 h 52 min Répondre

    Bonjour
    J’ai été contacté par un certain Frank Guerin de Gmsa Investments ltd pour faire une OPA en investissant 10526€ avec en retour 13726€ avec l’assurance au cas où l’ OPA ne serait pas positive
    J’ai bien reçu l’argent sur mon compte de trading j’ai fait le virement sur un compte en Pologne j’ai reçu une copie du virement en retour mais je n’ai pas reçu mon argent. Pendant un mois plus de nouvelles puis j’ai réussi de les contacter de nouveau au 0179993011 j’ai parlé avec le directeur financier Mr Patrick Rayne et il me confirme que mon argent est sur un compte sequestre et pour le récupérer il faut faire un nouvel investissement que heureusement je n’ai pas fait. Ils m’ont envoyé un courrier de la FCA que j’ai fait vérifier et il s’avère que c’est une usurpation d’identité de la vraie entreprise GMSA.uk
    Tout est usurpation mêle les OPA ont eu lieu l’année dernière et ils font croire que c’est maintenant
    JJ’aimerais tellement récupérer au moins une partie de mon investissement
    J’ai déjà signalé cette escroquerie sur le site du service-escroquerie.gouv
    Pouvez vous m’aider
    Merci d’avance pour une réponse

  • Jean L. le 23 mars 2017 at 16 h 30 min Répondre

    j’ai vécu la même chose avec M. Wardy, en novembre, OPAA sur *****. 2000euros engagés, mais sous garantie que si perte, rien à payer. J’ai donc payé fin 2016 comme convenu après OPAA gagnée. Quelques jours plus tard, jai reçu la copie d’un virement, par mail, du retour financier car j’ai retiré les fonds en ligne. Fonds jamais reçus, plus de réponses à aucun mail, plus personne au tel ou alors, M. Wardy me rappellera. Bien rôdé au téléphone, convaincant et on fait suivre tous les documents. site en ligne en effet, accès à mon compte « bourse » et transactions y figurant, tout semble ok…d’apparence…à cause d’eux la confiance en des sociétés professionnelles est mise à mal. C’est autant le pouvoir d’achat du citoyen qui est diminué par escroquerie, que les autres boursiers qui perdent la confiance d’investisseurs confiants. Je trouve que c’est aussi aux autres entreprises de se défendre des escroqueries, autant commises sous leur identité, qu’au nom des affaires en bourse. Aussi longtemps que de telles entreprises réelles et sérieuses ne feront pas de ménage avec des mécanismes de défenses également de citoyens floués qu’elles « prennent en charge », ce serait une façon de démontrer leur sérieux, au lieu d’ignorer la misère qu’en LEUR NOM des escrocs commettent !


Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Résoudre un litige

Les courtiers savent profiter de la situation ; la grande majorité d'entre eux gagnent de l'argent sur les pertes de leurs clients !

  • Impossible de retirer des fonds ?
  • Comptes gérés perdants ?
  • Refus d'enregistrer vos gains ?
  • Professionnel indélicat, injoignable ?

Derniers articles

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter