Banc de Binary renonce à sa licence reconnue par la CySec

Actualité,International janvier 16, 2017 09:30 aucun commentaire

Banc de Binary vient officiellement de renoncer à sa licence et quitte ainsi la scène des options binaires de manière définitive. Cette renonciation est effective au 15 janvier 2017, ce qui avait laissé encore quelque temps au broker pour arnaquer massivement les investisseurs.

L’entité est licenciée à Chypre et se sert du site eu.bancdebinary.com pour proposer ses services frauduleux. Le site bancdebinary.com est utilisé par une société offshore située à Saint-Vincent, un paradis fiscal des Antilles. Ainsi, même si Banc de Binary renonce à sa licence, les utilisateurs qui cherchent cette société sur Google tomberont automatiquement avec l’entité offshore. Cette dernière continuera donc d’arnaquer de nombreux investisseurs.

Une année 2016 qui fut décisive pour le broker

Alors qu’il était très controversé dans l’industrie du trading, le broker Banc de Binary vient d’annoncer la renonciation à sa licence délivrée par la CySec. Comme le rapporte le site d’informations Finance Magnates, l’année 2016 aurait été catastrophique pour Banc de Binary et particulièrement du point de vue médiatique. En effet, le broker aurait lui-même pris la décision de quitter l’industrie. L’un de ses employés a ainsi déclaré à Finance Magnates qu’il ne voyait pas comment la plateforme aurait pu continuer de fonctionner avec une telle image publique. L’employé a ensuite précisé que toutes les mesures nécessaires ont été prises par la société pour ne plus accepter de nouveaux clients via son site Internet. « Tous les fonds des clients sont renvoyés à leur source d’origine », a-t-il ajouté à Finance Magnates.

Les plaintes d’arnaques sur Internet se sont multipliées à l’égard de Banc de Binary. Plusieurs témoignages et retours d’expériences négatifs apparaissent sur les sites Internet spécialisés. Par ailleurs, le broker a peu à peu figuré sur les listes noires dressées par les régulateurs financiers. Désormais, la société n’est plus considérée comme un courtier sérieux, elle n’avait donc d’autres choix que de se retirer elle-même de l’industrie du trading en ligne.

Le broker avait déjà été condamné par la CySec

Créé en 2009, Banc de Binary est l’une des premières sociétés d’options binaires à avoir obtenu une licence lui permettant d’exercer ses activités de manière légale. La marque et le site Internet du broker sont exploités en Europe par Bank de Binary Ltd, une société siégeant à Chypre qui dispose d’une licence délivrée par la CySec.

Au mois de janvier 2016, Banc de Binary a été condamné à payer une amende de 350 000 euros pour avoir enfreint certaines règles imposées au broker. Il faut rappeler que la licence CySec donne la possibilité aux plateformes de proposer leurs services de trading en ligne sur le territoire européen. En 2015, la société était entrée en conflit avec les autorités financières américaines et s’est vu infliger une amende de 11 millions de dollars. En effet, elle proposait ses services d’options binaires illégalement aux citoyens américains. Les organismes de réglementation en Australie, en Nouvelle-Zélande et au Canada ont émis des avertissements contre Banc de Binary pour pratique d’activité illégale. Une autre marque semblant être associée à Banc de Binary, à savoir Option.fm, qui a été pointée du doigt par les régulateurs financiers de l’Ontario, Hong Kong, en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Banc de Binary s’est détourné du marché français

Banc de Binary n’est désormais plus accessible aux traders français. Cette décision n’est pas étonnante puisque la plateforme ne paraissait pas adaptée aux traders francophones : des outils de formation et un blog uniquement disponibles en anglais. De plus, un autre élément révèle son désintérêt pour le marché français. En effet, Banc de Binary s’était rapproché de l’équipe anglaise Liverpool FC. Beaucoup de brokers utilisent le sponsoring sportif pour vendre leurs services plus facilement. Suite à cela, le club de Liverpool avait d’ailleurs été très critiqué par les médias britanniques.

Dans tous les cas, Banc de Binary ne disparaîtra pas totalement. Effectivement, elle pourra compter sur la présence d’une société offshore basée aux Antilles et plus précisément à Saint-Vincent, un paradis fiscal. Cette dernière pourra donc arnaquer de nouveau de nombreux investisseurs. La fraude des sociétés d’options binaires israéliennes reste donc aujourd’hui un réel problème. L’absence ou l’insuffisance de réglementation en la matière ne contribue pas à diminuer considérablement le nombre d’escroqueries financières.

Si vous aussi, avez été victime d’une arnaque financière, n’hésitez pas à nous faire partager votre expérience.

Nicolas Gaiardo

Un article de
Nicolas Gaiardo

Dans le même genre

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Résoudre un litige

Les courtiers savent profiter de la situation ; la grande majorité d'entre eux gagnent de l'argent sur les pertes de leurs clients !

  • Impossible de retirer des fonds ?
  • Comptes gérés perdants ?
  • Refus d'enregistrer vos gains ?
  • Professionnel indélicat, injoignable ?

Derniers articles

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter