Bitcoin : un basculement dès le 1er août ?

Actualité,International juillet 28, 2017 10:39 commentaires

Importante volatilité, risque de piratage, sécurité limitée… le bitcoin est une cryptomonnaie récente qui suscite des interrogations. Depuis le début de l’année, la monnaie ne cesse de s’envoler en passant de 997 dollars en janvier à 2352 euros en cette fin du mois de juillet. Décryptage.

L’envolée de la cryptomonnaie est tellement spectaculaire, + 271% en sept mois qu’il est normal de s’interroger sur une possible bulle spéculative. Les expériences par le passé montrent qu’après avoir atteint un record à 1.165 dollars en 2013, la bulle avait éclaté et le bitcoin avait plongé pour finalement stagner autour d’une valeur de 250 dollars pendant près de deux ans. Les avis divergent quant à l’existence de cette bulle : certains avancent qu’elle est imminente étant donné le nombre de personnes qui spéculent sur cette monnaie et d’autres, au contraire, soutiennent par des analyses techniques que le bitcoin devra subir d’autres vagues de hausses sans effondrement, mais avec une retombée sous la barre des 2000 dollars. Difficile donc d’y voir clair sur l’avenir de cette cryptomonnaie à court terme.

Les causes d’un tel engouement

La Chine qui pesait à hauteur de 80% dans les échanges internationaux en bitcoins s’est nettement désinvestie cette année sous la pression des autorités de régulation chinoise, jusqu’au mois de juin dernier. La place laissée par le retrait de la demande chinoise a été partiellement occupée par les Japonais acculés à subir des taux d’intérêt de l’épargne très bas, voire parfois négatifs. A l’heure, le Japon représente, en moyenne, 6% du volume des échanges avec une implication journalière pouvant atteindre les 55%. Ce regain d’intérêt de la part des Japonais s’explique notamment par la faiblesse des taux d’intérêt pratiqué (parfois négatif) dans l’archipel. Le bitcoin est devenu un moyen légal de paiement depuis le 1er avril. À ce contexte nippon, s’ajoute également le fait que le bitcoin répond aux besoins d’internautes. Tout comme l’engouement des banques et grands acteurs de l’industrie, qui utilisent désormais cette cryptomonnaie pour assurer la sécurité de leurs transactions (Swissquote).

Des divergences de conception dans les protocoles de transaction

Dès le 1er août, les partisans de la solution Bitcoin Core, assimilés aux progressistes, vont travailler avec un protocole qui rejette les transactions non compatibles avec la solution SegWit (Segregated Witness). Si un grand nombre d’ultras refusent d’adopter SegWit, deux versions du bitcoin vont coexister. Pour un retour à la normale, il faudrait qu’un accord émerge dans l’ensemble de la communauté. Si vous êtes investisseur, le site bitcoin.org recommande d’éviter toute transaction dès le 30 juillet à 1 heure du matin. De fortes fluctuations du cours sont à prévoir dès cette date. La communauté du bitcoin craint surtout un hard fork c’est-à-dire que la modification pourrait tenter des groupes à conserver l’ancien protocole et créer un bitcoin alternatif qui pourrait déstabiliser la valeur du cours et faire grimper d’autres cryptomonnaies comme l’Ethereum. Réponse début août !

Nicolas Gaiardo

Un article de
Nicolas Gaiardo

Dans le même genre

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

2 commentaires

  • BOURDEL le 3 août 2017 at 11 h 14 min Répondre

    Mr Gaiardo, On se connaît suite à l’arnaque de Vendôme prestige…qui m’a fait acquitter la TVA (1000€) et -selon le fisc de PARIS 2°- ne l’aurait pas reversée.
    Question: Que pensez-vous des Jetons Vera Valor qui semblent tout à fait bien administrés au cours de l’once d’Or. Dès octobre, elles auront cours légal.
    Merci. C.B.

    • Nicolas Gaiardo le 3 août 2017 at 13 h 42 min Répondre

      Nous avons effectivement entendu parler de cette pièce ou jeton comme vous le précisez, car effectivement cette pièce n’a pas de cours légal en tant que telle. J’entends par là que seule la « Monnaie de Paris » a le droit d’émettre des pièces en France. Ces médailles proviennent d’une mine d’or dans le NEVADA, extrait sans polluant ce qui en fait un produit « équitable ». Bref, cela reste un produit d’investissement avec tous les risques que cela représente. Toutefois, faites attention aux frais d’achat et prime de revente dans le calcul de votre investissement.


Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Résoudre un litige

Les courtiers savent profiter de la situation ; la grande majorité d'entre eux gagnent de l'argent sur les pertes de leurs clients !

  • Impossible de retirer des fonds ?
  • Comptes gérés perdants ?
  • Refus d'enregistrer vos gains ?
  • Professionnel indélicat, injoignable ?

Derniers articles

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter