Le premier site d'information dédié aux victimes d'escroqueries financières.

BREXIT : La Couronne fait la manche ?!!!

Actualité, International octobre 2, 2019 08:23 aucun commentaire

Le retrait de la Grande Bretagne de l’Union Européenne ne cesse de faire des dégâts, même de manière indirecte. Les escrocs ne cessent de faire preuve d’ingéniosité.

Petit saut dans l’histoire

L’on se souvient tous du référendum britannique du 23 juin 2016 qui avait pour objet de recueillir la position du peuple britannique sur le projet de sortie de l’Union Européenne.

OUI ! Telle a été la position du peuple à 51,9% des suffrages exprimés.

Cependant, l’histoire retiendra que cette décision de la Grande Bretagne, toujours pas encore mise en exécution, est aujourd’hui la source de nombreuses situations inconfortables que vit le peuple britannique, notamment cette situation inédite que nous nous apprêtons à vous décrire.

L’impact du BREXIT est de plus en plus profond, car aujourd’hui la situation politique britannique est désormais source de grande criminalité.

Le rapprochement

Souvenons-nous de l’histoire rocambolesque qu’a vécue la France, avec l’arnaque par l’usurpation de l’identité de l’ex Ministre français de la défense, Monsieur Jean – Yves le Drian.

Vous y êtes ? Alors ce qui suit ne devrait pas trop vous surprendre, car le mécanisme est presque similaire.

L’arnaque

Une correspondance soi-disant en provenance de la Couronne est adressée à de hauts dignitaires britanniques, dans laquelle la royauté britannique dans toute sa splendeur, demanderait l’aumône. 

Monsieur Edward Young (identité usurpée), Secrétaire Particulier de sa Majesté la Reine Elizabeth II adresserait des S.O.S royaux à des fortunes du Royaume, précisant qu’il est question de sauver l’économie britannique et de maintenir la Grande Bretagne à flot après la mise en œuvre du BREXIT, imminente.

L’escroc, dans un style raffiné et trompeur, précise dans sa royale sollicitation qu’il est question pour la Couronne de payer à l’Union Européenne une rondelette somme de 19 MILLIARDS DE LIVRES STERLING (£). Plus de 82% de la somme ayant déjà été rassemblée, le reste de la somme devant impérativement être collectée au plus tard le 19 Octobre 2019.

Une proposition alléchante

« With indulgence we appeal to you if you can borrow the Royal House with amounts between £450,000 – £2,000,000. We will offer 30% interest for a period of 3 months and possibility to become a Member of the Royal Warrant Holders Association ».

A la lecture de ce paragraphe du soi-disant texte royal en notre possession, tout amateur de casino pourrait être tenté de dire: « Jack pot ».

Une demande d’emprunt via un paiement en Bitcoin, d’une somme comprise entre 450 000 et 2 000 000 de livres sterling, assortie d’une promesse de remboursement avec intérêt de l’ordre de 30%, et d’une option d’adhésion à un club royal, tel est la quintessence de la proposition faite par les escrocs aux citoyens britanniques afin de les dépouiller de tous leurs biens.

La situation politique de la Grande Bretagne est désormais l’opportunité d’une vaste machination orchestrée par de dangereux criminels tapis dans l’ombre, et prêts à profiter au maximum du contexte sociopolitique européen.

Les firmes multinationales ne sont désormais plus les seules victimes d’usurpations d’identités.

La vigilance est de rigueur.

Cet articlé a été écrit par Nicolas Gaiardo

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter