Comment expliquer la Cryptomania ?

Bitcoin, ether, ripple, litecoin, monero… les cryptomonnaies ne cessent de se diversifier pour créer un véritable marché. Mais, comment expliquer l’engouement des français pour cet investissement fortement risqués ? Décryptage de cette cryptomania.

Malgré les multiples risques qui planent sur ces devises non régulées, certains Français sont séduits et n’hésitent plus à en acheter . Une étude récente réalisée par le cabinet Yougov met en évidence que 75 % des français ont déjà entendu parler de la monnaie virtuelle et de la blockchain. La majorité des acheteurs sont des hommes de 18-34 ans. Comment expliquer cette  » mode de l’or 2.0  » ?

Monnaie de rupture et monnaie hors-circuit

Les sociologues et autres spécialistes des tendances (comme ceux travaillant dans le trend marketing) vous diront  que la mode trouve son origine grâce à la conjonction de deux verbes : appartenir et se distinguer.

Acheter une cryptomonnaie, c’est donc se distancier des institutions bancaires qui ont perdu la confiance des citoyens mais aussi, appartenir à un groupe d’individus convaincu du caractère révolutionnaire de cette monnaie virtuelle.

Pour certains, le bitcoin est  « la monnaie du futur » et ceci expliquerait pourquoi les gouvernements veulent réguler ce marché .

Autre cause pouvant venir expliquer l’émergence de cette « cryptomania » : la confiance aveugle envers la blockchain.

En effet, cette technologie repose sur des mécanismes de stockage et de transmissions d’informations qui échappent très souvent à l’entendement de la plupart des gens compte tenu de sa technicité (tout le monde n’est pas informaticien et programmeur ! ) et surtout, de son imprévisibilité (contrôles des transactions, niveau d’inviolabilité du système etc…).

Enfin, il ne faut pas négliger la dimension spéculative des cryptodevises qui attire la majorité des investisseurs .

Autres motifs expliquant l’interêt croissant pour les cryptomonnaies : leurs caractères anonymes et intraçables.

Grâce à elles, et certaines plus que d’autres, les criminels peuvent y blanchir des capitaux illégaux et les fraudeurs fiscaux peuvent sortir l’argent de leur pays.

L’addiction aux cryptomonnaies : un phénomène reconnu

L’un des plus grands centres de lutte contre les addictions du Royaume-Uni, le centre hospitalier écossais de Castle Craig, vient d’ouvrir un nouveau programme de désintoxication pour les personnes qui passent leur journée à vendre et acheter des cryptomonnaies. En effet, l’investissement dans ces monnaies virtuelles attirent les joueurs compulsifs.

Tous les ressorts retrouvés dans les paris ou tout autres jeux d’argent sont présents : excitation quant à la perte ou le gain d’argent, engouement pour le caractère ultra spéculatif de la monnaie et enfin, création d’une « bulle » mettant l’investisseur dans un monde détaché de la réalité.

Preuve des « montagnes russes » du cours de ces cryptomonnaies : entre janvier et décembre 2017, le cours du bitcoin est passé de 650 euros l’unité à près de 20.000 euros, avant de replonger vers les 10.000 euros et de se stabiliser autour des 13.000 euros en tout début d’année.

Le marché des crypto-monnaies : un nouvel eldorado pour les escrocs

Au-delà du risque d’investir sur ces cryptomonnaies non régulées et très spéculatives, il ne faut pas oublier que ce marché est une opportunité pour les imposteurs mal intentionnés.

Les fausses publicités faisant la promotion du bitcoin ou tout autres types de cryptodevises, sont massivement diffusées sur les réseaux sociaux et forums. Les fausses plateformes se multiplient considérablement depuis fin 2017 (cf notre article en novembre 2017) pour duper les investisseurs potentiellement intéressés par les cryptomonnaies.

Ces arnaques aux cryptomonnaies peuvent se présenter sous différentes formes (trading, jeux, achats de produits etc…). Autre innovation des arnaqueurs : le cryptojacking qui  consiste à utiliser l’ordinateur de quelqu’un à son insu, pendant quelques secondes, pour générer de la cryptomonnaie.

Retrouvez également dans l’article « 50 petites arnaques, dix leçons reçues des escrocs », quelques conseils pour repérer ces sites trompeurs.

Dans le doute , n’hésitez pas à vous tourner vers le service Check & Pay proposé par Warning Trading.

 

 

Nicolas Gaiardo

Un article de
Nicolas Gaiardo

Dans le même genre

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Victime d’une arnaque financière

Nos avocats référents spécialisés dans la cybercriminalité vous accompagnent dans toutes les démarches précontentieuses et contentieuses.

  • Actions précontentieuses
  • Contentieux devant les tribunaux
  • Dossier Pénal
  • Avocats Français et Européens

Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Derniers articles

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter