DiCaprio empêtré dans un scandale financier, vend ses deux propriétés

Actualité,International octobre 10, 2016 21:51 aucun commentaire

En l’espace de très peu de temps, l’acteur Léonardo DiCaprio a dû vendre sa maison sur la plage à Malibu et celle qui se trouve dans le quartier de Studio City à Los Angeles. Léonardo DiCaprio est-il impliqué dans un détournement de fonds à plusieurs milliards de dollars ? C’est la question que tout le monde se pose depuis la citation de son nom à plusieurs reprises dans le scandale financier malaisien.

Quels soupçons pèsent sur l’acteur américain ?

DiCaprio serait soupçonné d’avoir profité du pillage du fonds malaisien 1Malaysia Development Berhad(1MDB). Il aurait ainsi touché des millions de dollars détournés. Son nom revient plusieurs fois dans cette affaire où il serait l’ami de deux des principaux suspects du détournement de fonds. Jho Low, un milliardaire se serait servi le premier afin de faire une généreuse donation à sa fondation environnementale. Le second, qui est le beau-fils du premier ministre malaisien et producteur Riza Aziz, aurait empoché une partie des fonds, soit 100 millions pour soutenir financièrement Le Loup de Wall Streetpar l’intermédiaire de sa société Red Granite Pictures. Si DiCaprio a été interrogé par le FBI comme témoin, il ne fait pour l’instant pas l’objet de poursuites.

Que risque DiCaprio s’il est coupable ?

Si personne n’a encore osé répondre à cette question, pas même les grands cabinets d’avocats fiscalistes, elle est pourtant essentielle. Peu de détails montrent toutefois le degré d’implication de l’acteur dans cette affaire. Début septembre, le procureur a ordonné la saisie des actifs liés aux fonds, autrement dit des fonds reçus par la fondation de Leonardo DiCaprio. Suite à cela, l’acteur a mis en vente sa maison qui donne sur Carbon Beach à Malibu au prix de 10 millions de dollars, une demeure datant des années 1950. Sept jours plus tard, il met également en vente sa maison de Los Angeles à près de 2,4 millions de dollars. Il s’agit d’un logement style ranch, situé dans un quartier « select ». Au cœur du scandale financier, l’acteur aurait-il besoin d’argent ?

Ce qu’il risque dépendra finalement de son degré de négligence dans l’affaire mais également de son niveau d’implication. La complicité assortie d’une peine de prison pourra être envisagée s’il a pu savoir qu’il s’agissait d’argent sale et a malgré tout fermé les yeux. S’il est prouvé que DiCaprio ne connaissait pas la provenance des fonds, sa responsabilité personnelle ne sera cependant pas engagée.

Quels liens entre DiCaprio et les patrons du fonds 1MDB ?

Jho Low et Riza Aziz, les patrons du fonds malaisien semblent être proches de l’acteur. Selon le quotidien Le Temps, ils auraient été vus ensemble lors de la Coupe du monde de football en 2010, en Afrique du Sud. Ils ont également été aperçus dans différentes discothèques, notamment pour les 40 ans de l’acteur en 2014, où celui-ci a aspergé la pièce de champagne pour 1 million de dollars. Ce club aurait été financé grâce à l’argent volé dans le fonds 1MDB. L’acteur aurait ensuite partagé avec les deux hommes près de onze millions de frais de casino.

Une liquidation qui survient en plein scandale financier

L’acteur est accusé d’avoir participé indirectement à un détournement de fonds lors de la production du film Le Loup de Wall Street, dans lequel il est la vedette. Trois ans après la sortie du film, la justice fédérale tente de trouver l’origine du montage financier de ce film qui impliquerait son producteur Riza Aziz. Ce dernier est soupçonné d’avoir utilisé de l’argent sale pour le financer. Il entretiendrait une amitié profonde avec l’acteur hollywoodien.

Aucune poursuite n’a encore été lancée contre DiCaprio, mais plusieurs procédures pénales ont été engagées à travers le monde. C’est le cas du fonds Bruno Manser défendant la forêt vierge en Malaisie, dont le fondateur exige que Leonardo DiCaprio s’excuse et restitue « l’argent perçu ayant été volé au peuple malaisien ».

La star qui vend peu à peu ses propriétés s’est aussi retirée de la collecte de fonds pour la campagne d’Hillary Clinton. L’acteur a récemment été annoncé à la Maison Blanche pour une rencontre avec Barack Obama. Les deux hommes doivent débattre sur la question du climat et notamment du réchauffement climatique. Cette séance devrait être suivie de la projection d’un documentaire sur les effets néfastes du réchauffement climatique, produit par l’acteur. On peut néanmoins se poser la question suivante : quelle crédibilité accorder à Léonardo DiCaprio qui se trouve toujours au cœur d’un gigantesque scandale financier ?

Nicolas Gaiardo

Un article de
Nicolas Gaiardo

Dans le même genre

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Résoudre un litige

Les courtiers savent profiter de la situation ; la grande majorité d'entre eux gagnent de l'argent sur les pertes de leurs clients !

  • Impossible de retirer des fonds ?
  • Comptes gérés perdants ?
  • Refus d'enregistrer vos gains ?
  • Professionnel indélicat, injoignable ?

Derniers articles

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter