Forex : des courtiers proposent des manœuvres de contournement à leurs clients

Actualité,France novembre 22, 2018 08:53 aucun commentaire

L’Autorité des marchés financiers a constaté que certaines plateformes de trading usaient de manœuvres de contournement pour se soustraire aux restrictions imposées par les régulateurs.

Depuis le mois d’août, l’ESMA, le gendarme européen des marchés, a interdit la commercialisation des options binaires auprès des particuliers dans toute l’Europe et émis des restrictions strictes concernant les CFD. L’AMF s’est récemment aperçue que certains courtiers contournaient ces normes en incitant les particuliers à opter pour le statut de client professionnel.

Des courtiers proposent à leurs clients d’ouvrir un compte hors UE

Les mesures mises en place par l’ESMA n’ont pas été bien comprises par tous les investisseurs particuliers. Ces normes sont effectivement perçues comme de nouvelles restrictions. L’Autorité des marchés financiers a d’ailleurs constaté que plusieurs plateformes de trading en ligne proposaient aux particuliers d’ouvrir un compte dans des filiales situées en dehors de l’Union européenne, notamment en Suisse, ou leur suggéraient d’être catégorisés comme des clients professionnels. L’objectif ? Se soustraire aux restrictions imposées par l’ESMA.

Pour rappel, le statut de client professionnel permet de continuer à négocier sur les CFD sans limite sur l’effet de levier et d’accéder à certaines fonctionnalités exclusives.

Une défense affaiblie en cas de litige

L’AMF a rappelé que pour obtenir ce statut, l’investisseur devait remplir plusieurs conditions. De plus, en bénéficiant du statut de client professionnel, il ne bénéficie plus des règles qui protègent le particulier. En effet, le client professionnel est censé disposer d’une expérience et de connaissances approfondies dans ce domaine. Ainsi, en cas de litige, sa défense sera considérablement affaiblie. Les courtiers en ligne ne cachent pas que cette réglementation impacte leur activité.

Il convient de préciser que les CFD et options binaires sont des produits ultra-risqués. La perte peut atteindre jusqu’à 29.000 euros par client selon les pays. Il est donc conseillé de se montrer particulièrement vigilant si vous décidez d’investir sur ce type de produit.

Cet articlé a été écrit par Nicolas Gaiardo

Dans le même genre

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter