Le premier site d'information dédié aux victimes d'escroqueries financières.

l'arnaque aux vaches laitières

L’arnaque aux vaches laitières

Actualité, France juillet 27, 2020 08:47 aucun commentaire

Avec la crise, nombreux sont les investisseurs à la recherche de placements sûrs et rentables. Ce besoin est devenu une opportunité lucrative pour les cybercriminels financiers qui font preuve d’ingéniosité pour monter de nouveaux types d’escroquerie financière. Parmi eux, on retrouve les arnaques aux vaches laitières. Encore peu connues, elles ne cessent pourtant de faire des victimes.

Comptez-vous investir sur un site qui vous propose des gains mirobolants grâce à un placement dans l’élevage laitier ? Voici quelques informations que vous devez absolument avoir !

L’arnaque aux vaches laitières : un mode opératoire bien élaboré

Certains sites internet frauduleux proposent d’investir des centaines de mille d’euros dans la location de troupeaux de vaches laitières. Pour pousser les internautes à passer à l’action, les escrocs montent une société fictive de gestion de patrimoine.

Le principe est très simple : vous financez l’achat d’une ou de plusieurs vaches laitières. La société se charge à son tour de louer ces animaux à des agriculteurs. Vous récupérez ensuite le produit de cette location régulièrement. Ce placement est censé offrir un rendement cinq fois supérieur au livret A (rendement comprisentre 6 et 12 % par an en fonction des races)

Les sites sont conçus à partir d’éléments graphiques pertinents. Ils sont diffusés sur les réseaux sociaux au moyen de bannières publicitaires. Les épargnants se rendent donc sur ces sites internet réalisés de manière professionnelle. Les photos de vaches soigneusement choisies s’y retrouvent.

Au vu de la supposée garantie qu’offrent ces plateformes, les visiteurs motivés remplissent un formulaire sur lequel ils indiquent leurs nom, prénom et numéro de téléphone. Ils sont ensuite recontactés par appel téléphonique. Les faussaires utilisent tous les moyens pour convaincre les victimes de faire des virements sur des comptes domiciliés dans des banques à l’étranger (Portugal, pays de l’Est, etc.).

Après avoir investi une première fois, certains épargnants sont même rappelés sous prétexte qu’ils peuvent bénéficier d’aides européennes liées à la politique agricole commune, à condition de réinvestir. Ceci rassure donc l’épargnant qui ignore que pour arriver à leurs fins, les arnaqueurs sont extrêmement doués et qu’ils manipulent le mental de leurs victimes.

Plus qu’une arnaque, une véritable usurpation d’identité

La particularité avec l’arnaque aux vaches laitières est que les escrocs crédibilisent leur escroquerie en usurpant l’identité de vraies sociétés. Des documents officiels tels que des passeports de bovins sont délivrés et de vrais noms de firmes sont utilisés. Or, ces exploitants ne louent en réalité aucune de leurs vaches. Les escrocs se servent de leurs enseignes uniquement pour convaincre les prospects en vue de leur soutirer d’importantes sommes.

Toujours dans le but d’attirer l’épargnant, les usurpateurs n’hésitent pas à surfer sur les thèmes comme celui d’une bonne nutrition, la nécessité de promouvoir une agriculture écologique respectueuse de l’environnement, etc.

Ainsi, ces sites frauduleux insistent sur le fait que l’investisseur participe au soutien de l’élevage agricole biologique tout en bénéficiant de taux de rendement attractifs. Ils sont doués dans toutes sortes de techniques de manipulation et sont très convaincants avec des documents à l’appui.

L’Autorité des Marchés Financiers publie régulièrement des informations pour alerter les internautes sur les formes d’arnaques possibles. On peut donc en apprendre plus sur les méthodes de ces faussaires sur le site www.amf-france.org.

Quelques conseils pour éviter les arnaques au cheptel bovin

On enregistre de nombreux sites internet frauduleux qui proposent de plus en plus aux internautes d’investir sur les bovins. L’Autorité des Marchés Financiers estime que les victimes perdent en moyenne 14 500 euros. Il est donc important de se protéger de l’arnaque en général et surtout de celle dite à la vache laitière.

Pour cela, il s’avère nécessaire d’observer un minimum de précautions. Par exemple, puisque vos coordonnées bancaires sont confidentielles, abstenez-vous de les divulguer. Aussi, méfiez-vous de tout interlocuteur qui vous propose une affaire dans laquelle vous devez fournir des renseignements liés à votre compte.

Lorsqu’un conseiller en investissement vous demande d’envoyer de l’argent ou de transmettre un chèque, opposez-lui un refus catégorique. En outre, vous devez insister pour le rencontrer physiquement. Évitez également d’effectuer des opérations bancaires nécessitant des virements vers des comptes offshores.

Enfin, si vous constatez qu’un soi-disant conseiller financier vous met la pression et vous contraint d’investir, demandez du temps pour réfléchir. Cela vous permet de mener des investigations approfondies et d’éviter les arnaques. Pour cause, pour la plupart, les investissements qui génèrent un rendement très attractif constituent des pièges dont il faut se méfier. Ils ne servent qu’à appâter les victimes en vue de les spolier.

Cet articlé a été écrit par Nicolas Gaiardo

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous soutenir

Votre soutien nous est précieux dans la lutte contre toutes ces arnaques. Warning Trading a besoin de vous.

Formations

Découvrez notre formation :

Comment éviter les escroqueries financières et faux investissements



inscrivez-vous
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter