Le combat d’une victime Belge contre XTRADE et Cristiano Ronaldo

International,WT investigation 15 septembre 2016 aucun commentaire

 

Nous vous en parlions dans la dernière newsletter : une victime belge de Xtrade a décidé d’en appeler à Ronaldo. Le joueur de football international et triple ballon d’or est en effet l’ambassadeur de ce site peu scrupuleux. Il prête son image pour attirer de nouvelles victimes. Se rend-il compte qu’il prête son concours à une escroquerie financière internationale ?

Xtrade est une plateforme de Forex comme il en existe des dizaines. Elle appartient à la société de droit chypriote XFR Financial Ltd, titulaire d’une licence auprès de l’équivalent local de l’Autorité des Marchés Financiers, la Cysec, mais aussi en Australie et au Belize. XFR possède également une filiale à Milan, en Italie. XFR appartient en réalité à une autre société chypriote, O.C.M Holdings Ltd¹, elle-même possédée à parts égales par deux Israéliens : Ehud Aspis et Gilad Tisona, dont on sait seulement qu’ils résident en Israël, non loin de Tel-Aviv

 

Schémat du Groupe XTRADE

C’est également en Israël que se trouve l’entreprise israélienne qui gère le call center de Xtrade, implanté en plein dans le quartier français de Tel-Aviv, a 300 mètres a peine du domicile de Gilad Tisona. Il s’agit de IDI Ventures, qui recrute des petites mains dans toutes les langues, à la fois sur Facebook et sur des sites de petites annonces.

xtrade-job

xtrade-facebook

 

Xtrade une marque qui cache une organisation opaque

 

Nous soupçonnons ce groupe de compter également deux sociétés amies sans liens organiques apparents. L’une est de droit anglais, XFR Management Ltd, l’autre de droit seychellois, XFR Capital. La seconde contrôle la première, ce qui permet de dissimuler les propriétaires réels puisque XFR Capital est une société écran gérée par un homme de paille.

En l’occurrence, une femme, Vanessa Payet, qui apparaît déjà comme gérante de paille dans 4 sociétés écrans² dans d’autres domaines. Aux Seychelles, le siège social de XFR Capital est en réalité celui d’un cabinet spécialisé dans l’immatriculation de sociétés écrans, Northwestern Management Services Limited³, tout à fait comparable au célèbre cabinet panaméen, Mossack Fonseca.

Les méthodes de Xtrade sont celles de la plupart des sites de Forex: recrutement de personnes vulnérables, pressions psychologiques, manipulations de cours boursiers, fausses promesses etc… D’ailleurs, Xtrade s’appelait il y a encore quelques mois Xforex. L’équipe a décidé de changer nom, sans doute pour se refaire une virginité4. Toujours le même scénario, celui qui a fait perdre à Bernard Brickmanne, un médecin urgentiste de Charleroi en Belgique, un peu plus d’une centaine de milliers d’euros.

 

Une victime en appelle à RONALDO

 

Déterminé à se battre pour récupérer son argent, Monsieur Brickmanne a été profondément choqué de découvrir qu’une star du football qu’il admire, le joueur Portugais Cristiano Ronaldo, vend son image a Xtrade pour l’aider à recruter de nouvelles victimes. Nous avions déjà écrit un article sur le scandale du sponsoring sportif par des sites de Forex et d’options binaires. Depuis lors, la situation n’a fait qu’empirer. D’autres stars du sport ont signé des partenariats, pas seulement dans le football.

 

 RONALDO savait-il ?

 

Cristiano Ronaldo est-il au courant des activités réelles de Xtrade ? Ce n’est pas sûr car ce n’est certainement pas lui qui gère son image. Cette mission a été confiée à une société, Mint Media, qui appartient à Catpital Ltd, une société singapourienne elle-même possédée par un milliardaire, Peter Lim5.

Monsieur Lim est l’une des plus grosses fortunes singapouriennes et également l’un des parrains du football européen. Les intrigues qui lui ont permis de racheter en 1994 le club de Valence avec sa holding Meriton et de transférer certains joueurs via l’une ses propres sociétés (Quality Sports Investments) lui ont valu l’an passée une plainte de la part de l’ancienne direction du club espagnol6.

Cette plainte vise également un agent de joueur et ami de Peter Lim, Jorge Mendes. Or, Jorge Mendes c’est l’agent de Cristiano Ronaldo. On imagine aisément comment l’idée est née de vendre l’image du joueur de football à un site de Forex, à moins que ce ne soit le site de Forex qui ne leur aie proposé la chose. Il est possible que Ronaldo ignore tout de l’annonceur Xtrade. S’il venait a le découvrir, y mettrait-il fin ?

Pour faire connaître son combat, Monsieur Brickmanne a réalisé cette vidéo et créé une page Facebook. N’hésitez pas à lui donner un coup de main en « likant » sa page et en diffusant cette vidéo.

Page Facebook de Monsieur BRICKMANNE.

Pour l’instant, il n’a reçu que des propositions de remboursement misérables et inacceptables.

 

Sources : (copié-collé)

1. http://cy-check.com/xtrade-europe-ltd/290723.html

2. https://offshoreleaks.icij.org/nodes/21571

3. http://nwms-offshore.com/about-us/?doing_wp_cron=1473863466.0231049060821533203125

4. http://trading-binaire.com/xforex-renvoie-desormais-sur-xtrade/

5. http://calvinayre.com/2016/03/28/press-releases/xtrade-announced-cristiano-ronaldo-as-its-official-ambassador/

6. http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Peter-lim-et-l-agent-jorge-font-l-objet-d-une-plainte-apres-le-rachat-du-club-et-une-serie-de-transferts/593418

 

Nicolas Gaiardo

Un article de
Nicolas Gaiardo

Tout a commencé le jour où l'entreprise pour laquelle je travaillais est entrée en bourse. En l'espace de quelques jours je venais de toucher du doigt ce monde financier. Avec un petit [...]

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


 JE VÉRIFIE 

Résoudre un litige

Les courtiers savent profiter de la situation ; la grande majorité d'entre eux gagnent de l'argent sur les pertes de leurs clients !

  • Impossible de retirer des fonds ?
  • Comptes gérés perdants ?
  • Refus d'enregistrer vos gains ?
  • Professionnel indélicat, injoignable ?

Derniers articles

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter