Interview du journaliste Serge DUMONT spécialiste de la mafia Israëlienne

Actualité,International janvier 19, 2017 11:48 commentaires

Serge DUMONT est un journaliste d’investigation de nationalités belge et israélienne, auteur de deux ouvrages édifiants sur la mafia et le crime organisé en Israël. Il est actuellement correspondant permanent des quotidiens La Voix du Nord (France), Le SOIR (Belgique) et Le temps (SUISSE).

 

Warning Trading : Pourquoi vous êtes-vous intéressé à la mafia israélienne ?

Serge DUMONT : Après mon départ de l’hebdomadaire Le Vif-L’Express, édition belge de L’Express où j’ai été journaliste d’investigation entre 1983 et 1996, je me suis établi en Israël pour y traiter des sujets relatifs au conflit du Proche-Orient. J’ai alors constaté à mon grand étonnement, que personne ne s’intéressait à la mafia israélienne malgré sa présence notable dans plusieurs secteurs d’activités illégales comme la prostitution, le trafic d’ecstasy ou d’armes. Elle est pourtant l’une des plus violentes du monde et paradoxalement l’une des moins connues ! Et c’est ce qui m’a poussé à en savoir plus.

 

WT: Quelle est sa particularité ?

SD: Elle vient d’un tout petit pays mais agit cependant partout dans le monde grâce à un réseau puissant et clanique d’Israéliens installés à l’étranger. Elle n’a presque pas de limite et contrôle la plus grande partie du trafic international de l’ecstasy.

 

WT: Quels sont, selon vous, les liens probables entre ceux que vous appelez dans vos livres, « les mafieux bleus et blancs » et la fraude des sociétés du Forex et des options binaires israéliennes ?

SD: Plusieurs familles mafieuses israéliennes, notamment le clan d’Itzhak et de Meïr ABERGIL, s’intéressent au Forex. Elles le considèrent comme une source de rentrées de fonds supplémentaires et comme un moyen fiable de lessiver le produit de leurs activités dans le crime organisé. Par ailleurs, à l’image de Gilbert Chikli, l’inventeur de l’arnaque au président, de nombreux escrocs opèrent dans l’industrie du Forex et des options binaires mais sans avoir des liens avec la mafia de l’Etat hébreu. J’ajoute que certains acteurs du marché du Forex et des options binaires ont débuté dans les jeux d’argent sur le net (casino, poker, gambling, etc…).

 

WT: Pourquoi l’Etat d’Israël est considéré comme une « Terre Sainte » pour les escrocs du Forex et des options binaires ?

SD: Jusqu’à ces dernières semaines, les autorités combattaient peu ou mal ces groupes implantés au vu et au su de tous dans les villes israéliennes telles que Tel Aviv, Netanya, Ashdod et Hertzliya. Pourquoi ? Parce que ces sociétés ne causent pas de dommages en Israël même, mais à l’étranger. En outre, ces sociétés génèrent des milliards d’euros, qui sont réinvestis dans l’économie du pays et les autorités ne sont pas pressées d’y mettre un terme. D’autre part, les boîtes de Forex et d’options binaires ont constitué un lobby fort actif et qui tente de ralentir l’action de ceux qui, tel le régulateur des activités boursières et quelques députés, veulent limiter leurs activités.

 

WT: Quel est le profil des individus qui travaillent dans ces entreprises du Forex et des options Binaires ?

SD: Vivre en Israël n’est pas si simple. Le coût de la vie est très élevé et les conditions sociales moins favorables qu’en France. Pour survivre de nombreux immigrés francophones du moins, ceux qui ne rentrent pas dans l’Hexagone au bout de quelques mois, n’hésitent pas à se tourner vers l’industrie du Forex et des Options Binaires pourvoyeuse d’emplois à forte rémunération. Mais le turn-over est très élevé car une partie d’entre eux comprend qu’il s’agit d’une escroquerie et jette l’éponge alors d’autres poursuivent sciemment cette activité sans le moindre scrupule. Dans le cadre de mes enquêtes j’ai tenté de me faire recruter par une boîte de Forex d’Hertzlya puis chez Banc de Binary, une grosse société d’options binaires qui vient d’ailleurs de cesser ses activités. Là, la majorité des salariés travaillaient dans le mensonge et la manipulation, sous de faux noms, et cela ne les gênait aucunement. Les entretiens d’embauche se déroulaient « tchik-tchak », une formule hébraïque signifiant « en moins de temps qu’il en faut pour le dire ». Le recruteur ne s’intéressait pas à la formation financière des candidats (on était une quinzaine, majoritairement francophones), seulement à leur connaissance des langues et la capacité de persuasion au téléphone.

Par ailleurs, indépendamment des « conseillers » en contact avec les clients potentiels, ces sociétés bénéficient d’une main d’œuvre de qualité : des développeurs, spécialistes en informatique, etc. Pour la plupart, ceux-ci ont effectué leur service national au sein de l’unité 8200 des Renseignements militaires, l’équivalent israélien de la NSA américaine (écoutes, interceptions électroniques, cyberguerre). Ces derniers ont donc bénéficié d’une formation de pointe et lorsqu’ils retournent à la vie civile, ils trouvent facilement un emploi bien rémunéré dans ces entreprises où l’argent coule à flot.

 

WT: Comment voyez-vous l’avenir des arnaques au Forex et aux options binaires ?

SD: Prospère si rien n’est fait ! Cependant, on remarque que ceux qui s’adonnent à ces arnaques deviennent beaucoup plus prudents depuis quelques mois suite aux nombreuses plaintes portées par les victimes devant les juridictions. Dans le monde des options binaires, l’on comprend que les beaux jours sont terminés et que le législateur israélien commence à être sensibilisé au problème. Beaucoup se tournent donc vers d’autres types d’arnaques telles que celle aux diamants, aux assurances santé « bidon » et aux panneaux solaires. Entre autres…

 1- Bibliographie de Serge DUMONT

 

Nicolas Gaiardo

Un article de
Nicolas Gaiardo

Dans le même genre

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

5 commentaires

  • Michel83 le 26 janvier 2017 at 10 h 09 min Répondre

    Tout est dit et j’espère, bien compris de tous ceux qui s’aventurent encore dans le binaire ! Après l’arnaque aux options binaires, c’est l’arnaque aux diamants qui commence, sans compter l’arnaque à la récupération des fonds, j’ai été contacté 5 fois en une seule semaine. Entrée en matière : Je vous contacte car vous avez fait une demande de placement dans le diamant! En fait ces individus sont en pleine possession des listes des  » clients  » arnaqués dans les options binaires.

  • PeaceBurger le 26 janvier 2017 at 17 h 46 min Répondre

    Bonjour,
    Et bien, il s’agit d’une double peine pour certains. S’être fait escroquer est une chose mais que cet argent parte ensuite dans les mains de la mafia pour acheter des armes ou autres, c’est réellement terrifiant !
    Je viens de voir sur Amazon qu’un autre livre a été publié « La criminalité organisée en Israël » du même auteur. Je cours l’acheter tellement j’ai hâte de mieux comprendre où est partie tout cet argent.
    Merci d’avoir le courage de dénoncer.

  • Bonald le 10 février 2017 at 20 h 45 min Répondre

    Très intéressant cet article et le travail de Serge Dumont.
    J’aimerais rentrer en contact avec Serge si possible.
    J’ai moi-même rencontré par deux fois physiquement à Paris un de ces arnaqueurs avec son « épouse », je peux donc facilement les reconnaître sur simple photo.
    Je serais TRES intéressé de les retrouver, même derrière les barreaux pour leurs apporter des oranges.
    J’ai beaucoup de noms (vrais) et d’adresses (vrais) à Netaya de ces bandits ainsi qu’une magnifique « organisation chart ».
    J’ai copie de messages fort révélateurs.
    Je connais (nom, adresse, société de couverture, banques…) un des fournisseurs des listes des futures victimes.
    Mon affaire est entre les mains de plusieurs tribunaux, polices et enquêteurs dont notre serviteur.
    Ils ne vont pas courir longtemps.

    • Louis ROUSSEL le 21 février 2017 at 10 h 46 min Répondre

      Bonjour Monsieur,
      Victime moi-mème de la société HAUSSMANN-INVEST, j’aimarai savoir si je peux, rentrer dans votre dépot de plainte, où tout du moins, suivre le déroulemnet de votre affaire ?
      Merci d’avance, et bon courage.
      Sincères salutations.

  • Louis ROUSSEL le 21 février 2017 at 10 h 39 min Répondre

    Bonjour,
    Est-il possible de déposer une plainte, auprès de la police Israélienne, contre la société : HAUSSMANN-INVEST qui est un groupement de voyous, avec un Mr Brandt comme le voyous qui m’a escroqué ?
    Merci d’avance.
    Salutations.


Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Résoudre un litige

Les courtiers savent profiter de la situation ; la grande majorité d'entre eux gagnent de l'argent sur les pertes de leurs clients !

  • Impossible de retirer des fonds ?
  • Comptes gérés perdants ?
  • Refus d'enregistrer vos gains ?
  • Professionnel indélicat, injoignable ?

Derniers articles

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter