Israël interdit l’industrie des options binaires après 10 ans de fraude

Actualité,International octobre 24, 2017 06:29 commentaires

La Knesset a approuvé en deuxième et troisième lecture une proposition de loi initiée par l’Autorité israélienne visant à interdire le commerce d’options binaires que les clients soient israéliens ou étrangers.

La Knesset a adopté ce 23 octobre et à l’unanimité une loi visant à interdire l’industrie des options binaires d’Israël, une vaste arnaque évaluée à plusieurs milliards de dollars et qui a fait un nombre croissant de victimes dans le monde durant toute une décennie.

La loi entrera en vigueur dans trois mois

« La loi donne à toutes les entreprises d’options binaires l’intervention de trois mois pour cesser les opérations. Après cela, toute personne impliquée dans des options binaires est passible de jusqu’à deux ans de prison ». Elle a été approuvée par les 53 membres de la Knesset, aucun n’a voté contre. L’industrie frauduleuse des options binaires prospère depuis 2007 sans aucune intervention des forces de l’ordre. En effet, seule une vingtaine d’Israéliens ont été arrêtés pour fraude aux options binaires et aucun n’a été inculpé. « Cette industrie a un impact énorme sur la façon dont Israël est perçu dans le monde entier », a déclaré le député Rachel Azaria (Kulanu) au Times of Israël.

La loi interdisant la fraude aux options binaires n’a pris forme qu’en août 2016 lorsque le président de l’Autorité israélienne des valeurs mobilières, Shmuel Hauser s’est aperçu de son ampleur et a promis qu’il mettrait en place des mesures dissuasives. Les sociétés frauduleuses d’options binaires dont la majorité opèrent depuis Israël, offrent aux clients du monde entier un investissement à court terme potentiellement rentable. En réalité, ces plateformes commerciales dérobent à leurs clients la quasi-totalité de leur argent. Elles dissimulent où elles se trouvent et utilisent de fausses identités pour ne pas être repérées.

Une version limitée du projet de loi initial

Le projet de loi qui a été adopté ce 23 octobre 2017 correspond à une version limitée de celui qui a été présenté plus tôt dans l’année. En effet, ce dernier interdisait l’industrie aux options binaires mais aussi les sociétés de Forex et de CFD opérant sans licence depuis Israël. Ce premier projet avait toutefois été édulcoré pour ne s’appliquer qu’aux seules options binaires. Cela avait suscité de nombreuses critiques puisque les entreprises frauduleuses peuvent facilement contourner la loi en modifiant le produit qu’elles offrent. Certaines d’entre elles ont d’ailleurs commencé à saisir des opportunités de profit dans les domaines de la vente de diamants, des crypto-monnaies, des prêts commerciaux. D’autres ont déplacé leur activité à l’étranger et notamment à Chypre et en Ukraine.

Des centaines de nouveaux immigrants qui travaillaient dans les sociétés d’options binaires n’ont plus qu’à trouver un nouvel emploi. En effet, ce type de fraude a été estimé entre 5 et 10 milliards d’euros par an. Des entreprises opérant depuis Israël employant des milliers d’Israéliens ont escroqué des clients partout dans le monde. Si l’adoption de cette loi marque une réelle avancée pour le territoire, il n’est pas certain qu’elle suffise à dissuader les fraudeurs qui ne manquent pas d’imagination pour soutirer de l’argent aux particuliers.

Nicolas Gaiardo

Un article de
Nicolas Gaiardo

Dans le même genre

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires

  • Gamot le 25 octobre 2017 at 17 h 56 min Répondre

    Très bonne nouvelle eh!! oui 10 ans de fraude !!! Il aura faffu du temps au monde financier pour ce proteger de l’arnaque du trading social !!!!

  • Gamot le 26 octobre 2017 at 12 h 11 min Répondre

    Faudra-t’il 10 ans pour interdire les diamants frauduleux puis maintenant avec le bitcoin frauduleux !!!!!

  • VAR jean philippe le 26 octobre 2017 at 18 h 32 min Répondre

    Ils ne manquent pas d’imagination ces ISRAÉLIENS nouveau produit pour vous arnaquez et volez vos économies durement gagnées LES ISRAËL BONDS surtout FUYEZ


Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Résoudre un litige

Les courtiers savent profiter de la situation ; la grande majorité d'entre eux gagnent de l'argent sur les pertes de leurs clients !

  • Impossible de retirer des fonds ?
  • Comptes gérés perdants ?
  • Refus d'enregistrer vos gains ?
  • Professionnel indélicat, injoignable ?

Derniers articles

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter