La Société Générale fait saisir les comptes de Jérôme Kerviel

Actualité,France avril 13, 2017 08:09 aucun commentaire

Les comptes bancaires de l’ancien trader, Jérôme Kerviel, ont été saisis par un huissier en janvier 2017, pour permettre le règlement des dommages et intérêts réclamés par la cour d’Appel de Versailles, comme l’a rapporté le journal 20 Minutes.

« Cela devient très compliqué de survivre », a déclaré l’ancien trader qui a été condamné à verser un million d’euros à la Société Générale en septembre 2016. Il accuse la banque de vouloir « l’asphyxier » jusqu’à la fin de ses jours.

La banque n’a pas l’intention de s’asseoir sur ses indemnités

L’ancien trader Jérôme Kerviel avait été condamné à verser 1 million d’euros à la Société Générale en septembre dernier alors que cette dernière réclamait 4,9 milliards d’euros, le montant correspondant aux pertes subies par la banque. La justice a estimé qu’il y avait eu des « manquements » et des « carences » dans les procédures de contrôle effectuées par la banque. N’ayant pas l’intention de passer à côté de ses indemnités, la banque a saisi ses comptes bancaires il y a plusieurs mois. L’ex-trader qui précise que la banque lui a laissé « l’équivalent du RSA », ne pensait pas que la Société Générale en arriverait à ce stade. Ses comptes auraient été débités de 3 000 à 4 000 euros, d’après l’intéressé.

La banque de son côté, affirme qu’elle souhaite simplement récupérer sa créance, « comme elle le ferait à l’encontre de tout débiteur ». Jérôme Kerviel, qui avait été condamné définitivement sur le plan pénal pour abus de confiance, faux et usage de faux, introduction frauduleuse de données dans un système informatique, à cinq ans de prison dont trois ferme, a écrit deux livres. Après avoir rédigé « L’Engrenage : mémoires d’un trader », l’ancien trader a refusé l’idée d’un appel à la générosité de ses soutiens. Les fonds qui auraient dû lui être reversés pour son second livre « J’aurais pu passer à côté de ma vie », ont également été saisis.

Jérôme Kerviel poursuit son combat judiciaire

L’ancien trader dit avoir des difficultés à vivre. Pourtant, il refuse de lancer une souscription publique pour s’acquitter de sa dette, comme lui a suggéré son avocat. Ne parvenant pas à chercher du travail, il poursuit son combat judiciaire avec une procédure de révision en dénonçant une possible manipulation de l’enquête judiciaire par la Société Générale. Il s’appuie pour cela sur le témoignage d’une ex-policière de la Brigade financière. « Cette saisie d’un million d’euros m’empêche de reconstruire une vie normale, justifie-t-il. Cela rend chaque projet personnel ou professionnel toujours plus compliqué. Voire impossible », rapporte l’ancien trader au 20 Minutes.

Le feuilleton judiciaire de Jérôme Kerviel est encore loin d’être terminé. En effet, ce dernier a déposé trois plaintes à l’encontre de son ancien employeur pour subordination de témoin, faux et usage de faux. Aujourd’hui sans emploi, il est également sans domicile et affirme « être hébergé par un ami depuis octobre ».

Nicolas Gaiardo

Un article de
Nicolas Gaiardo

Dans le même genre

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Résoudre un litige

Les courtiers savent profiter de la situation ; la grande majorité d'entre eux gagnent de l'argent sur les pertes de leurs clients !

  • Impossible de retirer des fonds ?
  • Comptes gérés perdants ?
  • Refus d'enregistrer vos gains ?
  • Professionnel indélicat, injoignable ?

Derniers articles

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter