Le Belgique met en garde contre les plateformes d’investissement en crypto-monnaies

Actualité,International mars 23, 2018 09:00 commentaire

Les plateformes d’investissement en crypto-monnaies se multiplient sur Internet. Méfiez-vous des sociétés qui ne sont pas clairement identifiables !

L’Autorité des services et marchés financiers (FSMA) met en garde contre les plateformes proposant d’investir dans les crypto-monnaies. Le régulateur belge a déjà reçu de nombreuses plaintes de consommateurs qui indiquent ne pas avoir récupéré leurs fonds ou être sans nouvelle de la plateforme sur laquelle ils ont investi.

Plateformes de trading de crypto-monnaies : attention aux arnaques !

Comment savoir s’il faut faire confiance à une plateforme d’investissement en crypto-monnaies ? C’est la question que se posent de nombreux consommateurs. Ces sites, pour la plupart frauduleux, utilisent tous la même rengaine pour gagner la confiance des Traders débutants comme professionnels. On y lit souvent : « Investissez dans les crypto-monnaies en toute confiance. », « Investissez dans les monnaies numériques en toute confiance sur l’une des plateformes les plus reconnues du marché », « XXX : le trading de crypto-monnaies enfin facile d’accès ! ».

L’Autorité des services et marchés financiers chargée d’exercer le contrôle du secteur financier en Belgique rappelle que « derrière ces nouvelles plateformes, se cachent souvent des fraudeurs qui ont décidé de faire des cryptomonnaies leur nouvelle arnaque ». Certains sites proposent d’autres produits financiers dont les crypto-monnaies sont le sous-jacent comme les comptes d’épargne, des mandats de gestion ou encore des produits dérivés tels que les CFD.

La FSMA publie une liste de sites à éviter

Le gendarme des marchés a publié une liste des plateformes pour lesquelles il a reçu des questions ou des plaintes de consommateurs. Evidemment, cette liste ne constitue pas un inventaire complet des plateformes potentiellement frauduleuses. Il s’agit seulement d’une base à laquelle les utilisateurs peuvent se référer.

La FSMA recommande aux consommateurs de toujours vérifier l’identité de la société et notamment son pays d’établissement. « Méfiez-vous également des sociétés qui prétendent disposer d’agréments auprès d’autorités de contrôle et vous renvoient à de tels agréments. Cette technique est fréquente. Il s’agit toutefois bien souvent d’usurpations d’identité », ajoute-t-elle. Lorsque le site a été récemment créé, l’autorité belge invite encore une fois à la prudence. De nombreuses plateformes promettent des rendements garantis voire même une protection de l’intégralité du capital investi. Toutefois, l’utilisateur doit comprendre que ces promesses sont illusoires. Enfin, il arrive également que certains internautes s’aperçoivent qu’ils minent des crypto-monnaies sur des sites alors même qu’ils n’en sont pas informés. Pour éviter les mauvaises surprises, pensez ainsi à surveiller les pages que vous consultez.

De son côté, France s’active pour mieux encadrer ce type d’investissement. En effet, l’Autorité des marchés financiers (AMF) considère que les plateformes offrant des produits dérivés sur les crypto-monnaies doivent obtenir un agrément préalable. La publicité par voie électronique est interdite. La Banque de France a récemment souligné que la régulation devra être discutée au niveau international pour maîtriser pleinement les risques liés à ces actifs « hautement spéculatifs ».

Nicolas Gaiardo

Un article de
Nicolas Gaiardo

Dans le même genre

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaire

  • melquiot le 22 août 2018 at 17 h 34 min Répondre

    bonjour, a partir de quel moment faut-il s’alarmer si on a l’impression d’être entré dans une arnaque ,quelles sont les actions à faire ,que faut-il apporter comme preuves afin d’avoir une chance de récupérer son argent merci pour ces informations

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter