Le combat contre la désinformation ne fait que commencer

Actualité,France,VOUS INFORMER octobre 31, 2018 19:08 aucun commentaire

Fake news, fuites massives de données, falsification de sites web et de documents, ingérence électorale… l’espace médiatique est entrée dans une nouvelle ère dans laquelle elle doit surmonter massivement et rapidement les piratages informatiques et la propagation d’informations mensongères. Depuis les canulars qui font sourire à l’ingérence de certains Etats dans les affaires politiques d’autres Etats, la désinformation est une véritable menace qu’il faut combattre. Retour sur les causes de ce phénomène de désinformation et certains moyens actuels ou futurs qui pourraient le contrer.

Le revers des réseaux sociaux

Jusqu’ici, les entreprises gérant les réseaux sociaux ont fait preuve de peu de volontés et d’actions pour contrer la désinformation.

Paradoxalement, ces plateformes numériques qui se présentaient comme un support pour l’expression de la parole citoyenne deviennent des outils de manipulation servant différents types de propagandes. Assumées ou cachées.

Plusieurs causes humaines et  techniques viennent expliquer cette flambée de la désinformation. C’est une conjonction de facteurs individuels et sociaux : d’un côté, on peut souligner la crédulité et la mauvaise interprétation de certains internautes et de l’autre, la crise de confiance envers les pouvoirs établis (politique, médiatique, économique, lobbyistes, etc.).

À ces deux facteurs, s’ajoutent, bien sûr, un contexte de révolution numérique offrant une hyperconnexion à tous, et par la même occasion, une démultiplication de la divulgation des fausses informations. Cependant, cette viralité des fake news est aussi portée par les bots, des robots automatisés.

Les défis futurs pour contrer la désinformation

Comme on l’aura compris, les campagnes de manipulation de l’information réussissent, désormais, à semer le trouble dans l’esprit de tous les citoyens.

Ce n’est plus seulement du ressort des communautés radicales ou complotistes.

Face à cette montée en puissance de la désinformation, on a vu l’apparition de plateformes de « fact checking » (vérification des faits) émergées et des initiatives scolaires pour sensibiliser les jeunes.

Selon un rapport réalisé récemment par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et de l’IRSEM (Institut de Recherche stratégique de l’École Militaire) et intitulé « La manipulation de l’information, un défi pour les démocraties » plusieurs pistes existent pour lutter contre ce phénomène.

Par exemple, il préconise de :

  • Créer une structure dédiée chargée de détecter et de lutter contre la menace;
  • Favoriser la formation l’éducation aux médias des adultes et des enfants;
  • Renforcer le rôle des plateformes en repensant leur statut, leur relation avec leurs utilisateurs et les faire contribuer à une offre d’informations de qualité intégrant des outils de vérification.

Comme vous le savez déjà, Warning Trading s’efforce de lutter contre la désinformation financière.

Retrouvez dans l’article « 50 petites arnaques, dix leçons reçues des escrocs », quelques conseils pour repérer ces sites trompeurs.

Dans le doute , n’hésitez pas à vous tourner vers le service Check & Pay proposé par Warning Trading.

Nicolas Gaiardo

Un article de
Nicolas Gaiardo

Dans le même genre

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter