Le FBI enquête sur un dirigeant de société d’options binaires

Actualité,International février 6, 2018 10:36 commentaire

Le FBI enquête actuellement sur un entrepreneur d’options binaires. Il s’agit de Yossi Herzog qui a fondé la société Yukom il y a 17 ans.

En septembre dernier, le FBI avait arrêté Lee Elbaz, la présidente d’une entreprise israélienne d’options binaires accusée d’avoir volé des millions de dollars à ses clients. Après avoir déposé une caution de 1,8 million de dollars, celle-ci avait été assignée à résidence chez sa tante aux Etats-Unis. Récemment, les enquêteurs du FBI ont également interrogé Yossi Herzog, fondateur et actionnaire majoritaire de la société d’options binaires Yukom Communications Ltd.

Lee Elbaz et Yossi Herzog au centre d’une enquête pour fraude aux options binaires

Après avoir arrêté Lee Elbaz à son arrivée à NYC en septembre 2017, le FBI s’intéresse désormais à Yossi Herzog, fondateur de la société Yukom qui emploie actuellement plusieurs dizaines de personnes. Tout comme Lee Elbaz, ce dernier est soupçonné de fraude informatique et de fausses déclarations concernant la sécurité des investissements. Les chefs d’accusation qui pèsent sur la PDG de Yukom sont chacun passibles de 20 ans de prison. Les deux individus auraient arnaqué des milliers d’investisseurs américains à hauteur de dizaines de millions de dollars.

Selon le mandat d’arrêt du FBI, Lee Elbaz a incité les clients des deux filiales de Yukom, BinaryBook et BigOption, à investir dans les options binaires. Les deux entreprises seraient basées en Israël. Le mandat fait également référence à SpotOption, un fournisseur de plateformes qui coopérait avec Yukom Communications. Le FBI affirme ensuite que SpotOption a ajusté les « paramètres de risque des clients » pour manipuler le résultat des transactions. Les enquêteurs se sont procurés les emails échangés entre Lee Elbaz et la société dans lesquels ils auraient conspiré pour truquer les résultats des transactions des clients. La société Yukom et Yossi Herzog ont fait appel devant la Cour suprême israélienne.

Options binaires : 12 individus arrêtés et aucun en détention

Au total, l’industrie des options binaires aurait généré entre 5 et 10 milliards de dollars par an et employé jusqu’à 10.000 personnes. Plusieurs milliers d’Israéliens ont occupé des postes de direction dans des entreprises, comparables aux responsabilités exercées par Lee Elbaz et ses employés. Jusqu’à présent, les autorités israéliennes n’ont arrêté que 12 individus impliqués dans la fraude aux options binaires et aucun d’entre eux n’est resté en détention.

On remarque que lorsqu’il s’agit de sévir contre la fraude financière, les autorités israéliennes ont de nombreuses années de retard sur les Etats-Unis. Par ailleurs, celles-ci n’ont pas enquêté ou fermé volontairement les yeux sur des cas de fraude évidents. Pendant des années, les escrocs ont pu mener leurs affaires en toute impunité. En octobre 2017, le Parlement israélien a adopté une loi interdisant à des sociétés israéliennes de proposer des options binaires à des clients étrangers. Toutefois, il n’est pas certain que ce nouveau texte intimide les escrocs qui s’orientent déjà vers d’autres secteurs de fraude porteurs comme les crypto-monnaies ou encore la vente de diamants.

Nicolas Gaiardo

Un article de
Nicolas Gaiardo

Dans le même genre

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaire

  • blanchard le 6 février 2018 at 22 h 58 min Répondre

    toutes ces histoires ne disent pas à qui profite vraiment le crime …que deviennent ces milliards ? qui est derrière tout ça ?

Victime d’une arnaque financière

Nos avocats référents spécialisés dans la cybercriminalité vous accompagnent dans toutes les démarches précontentieuses et contentieuses.

  • Actions précontentieuses
  • Contentieux devant les tribunaux
  • Dossier Pénal
  • Avocats Français et Européens

Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Derniers articles

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter