Nancy : démantèlement d’un réseau visant les clubs de foot

Actualité,France mai 22, 2018 07:27 aucun commentaire

Six personnes ont été mises en examen à Nancy pour des escroqueries visant des clubs de football de Ligue 1 et Ligue 2. Le réseau est également soupçonné d’escroquerie à l’investissement dans les diamants et Bitcoins.

Dans le cadre d’une information judiciaire confiée à un juge d’instruction de la Juridiction Inter-Régionale Spécialisée de Nancy depuis le 14 février 2018, plusieurs personnes ont été interpellées pour avoir participé à une série d’escroqueries aux clubs de foot, aux diamants et aux Bitcoins.

Une parfaite information des organes dirigeants du club

Ces arnaques ont affecté plusieurs services comptables de clubs de football de Ligue 1 et Ligue 2. Depuis le mois d’août 2017, ces derniers recevaient plusieurs appels téléphoniques de personnes se faisant passer pour des joueurs et souhaitant signaler un changement de compte bancaire sur lequel est viré le salaire. Les escrocs démontraient une parfaite connaissance du fonctionnement du club et des organes dirigeants. Une fois l’argent versé sur leurs comptes, les sommes étaient rapidement transférées vers des comptes bancaires bulgares ou maltais.

Ces mêmes auteurs sont soupçonnés d’avoir participé à des escroqueries à l’investissement dans les diamants et les Bitcoins. Ils auraient contacté de nombreux particuliers pour leur proposer un placement avec une promesse de rentabilité de 8 %. Après avoir obtenu les sommes versées par la victime, les escrocs disparaissaient sans donner de nouvelle.

Six personnes mises en examen et trois individus incarcérés

Six personnes ont été mises en examen notamment pour escroquerie et tentative en bande organisée, blanchiment d’escroquerie en bande organisée et association de malfaiteurs. Par ailleurs, trois individus ont été incarcérés et trois autres placés sous contrôle judiciaire.

Le préjudice pour la cinquantaine de particuliers arnaquée s’élève à près de deux millions d’euros. La JIRS de Nancy précise que de nombreuses saisies immobilières et de comptes bancaires en France et en Europe sont en cours.

Cet articlé a été écrit par Nicolas Gaiardo

Dans le même genre

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter