Saxo Bank condamnée par le régulateur britannique

Actualité,International avril 25, 2017 08:59 commentaire

Le Financial Ombudsman Service, l’organisme officiel du Royaume-Uni chargé de régler les litiges entre les consommateurs et les entreprises britanniques, vient de condamner Saxo Capital Markets UK Limited (SCML) à verser une amende de 150 000 dollars.

Saxo Bank aurait manqué à son devoir de conseil et déduit injustement les fonds de certains comptes de ses clients suite à la décision choc de la Banque nationale suisse de découpler l’euro et le franc suisse.

Forex : plusieurs clients mal informés perdent toutes leurs économies

La filiale française de la banque danoise Saxo Bank qui commercialise une offre de courtage destinée aux particuliers et institutionnels par l’intermédiaire d’une plateforme de trading en ligne, avait déjà été condamnée début 2017 par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). En effet, l’organisme avait ordonné une sanction pécuniaire de 900 000 euros pour manquements à ses obligations en matière de lutte contre le blanchiment et financement du terrorisme. Toutefois, cette fois-ci, Saxo Bank a une nouvelle fois eu affaire à la justice pour avoir trompé ses propres clients.

Lorsque la Banque nationale suisse décide d’abandonner le plancher entre le franc suisse et l’euro, beaucoup ont perdu toutes leurs économies en moins d’une heure, mal avertis des risques encourus. Les clients de Saxo Bank ont été particulièrement touchés. L’un d’entre eux lui reproche de ne pas avoir respecté son ordre stop ni détaillé les risques auxquels il s’exposait. Le plaignant affirmait avoir perdu 107 000 euros suite au débouclage du franc suisse. Un autre, qui détenait des options EUR / CHR ouvertes sur son compte précise que quelques minutes après l’annonce de la Banque nationale suisse, il a reçu un courriel de la part de Saxo Bank lui indiquant que le taux d’exécution pourrait être plus bas que celui annoncé à l’origine. Peu de temps après, ce client a découvert que son compte qui s’élevait à 41 789 dollars s’est transformé en solde négatif de 739 140 dollars, ce qui représente une somme due à l’entreprise. Selon le client, l’intermédiaire financier aurait refusé d’exécuter les ordres au prix qu’il avait affiché en raison de la faible liquidité du marché à ce moment-là. Les prix, modifiés quelques heures plus tard, ont considérablement aggravé la perte du client.

Saxo Bank affirme avoir respecter la réglementation et ses obligations contractuelles

Un ancien haut dirigeant de Saxo Bank se souvient de cette journée particulière. Ce dernier, qui souhaite conserver l’anonymat, affirme que la banque aurait perdu plus de 100 millions d’euros le jour où la Banque nationale suisse a pris la décision de découpler l’euro et le franc suisse. IG Markets aurait perdu près de 150 millions d’euros et FXCM rencontrerait également d’importantes difficultés financières depuis. « Il n’existait pas de liquidité dans la demi-heure qui a suivi l’événement. On a tout fait pour sortir les positions de nos clients », précise l’ancien dirigeant. Saxo Banque confirme avoir respecté ses obligations contractuelles et d’avertissements relatifs aux risques.

Steen Blaafalk, responsable en finances et risques chez Saxo Bank affirme quant à lui qu’il est regrettable que la fixation du franc suisse par rapport à l’euro ait entraîné des pertes si importantes pour les particuliers. Il souligne également que plusieurs décisions ont été rendues en faveur de la banque. En effet, en juillet 2015, la FSA danoise a mené une enquête approfondie sur le traitement de l’incident lié au découplage du franc suisse et de l’euro. Il est ressorti que la méthode appliquée par Saxo Bank était similaire pour tous les clients et n’allait pas à l’encontre de leur intérêt, elle respectait ainsi la réglementation concernant la protection des investisseurs. En novembre 2016, la Cour suprême maritime et commerciale danoise a statué en faveur de Saxo Bank en estimant que ses actions étaient conformes aux conditions commerciales qu’elle propose. Elle a considéré que les conditions exceptionnelles du marché ont rendu impossible l’exécution des commandes aux prix initialement fixés. Récemment, le Comité danois des plaintes des services bancaires a rendu une décision favorable à Saxo Bank en affirmant qu’elle avait agi de manière juste et correcte et conformément à ses conditions générales.

Les plaintes se multiplient dans le domaine du trading en ligne. SAXOBANK, IG Markets, FXCM sont principalement visées par les associations de traders particuliers.  Si la loi Sapin 2 a pour but d’interdire la publicité en la matière grâce à une coopération AMF-DGCCRF, les clients sont toujours aussi nombreux. Broker Defense à reçu de nombreuses plaintes d’investisseurs se disant victimes des agissements unilatérales de leurs courtiers. Sans possibilité de se défendre, ils se sont retrouvés à devoir rembourser leur courtier de montants supérieurs à leur investissement d’origine. Du jamais vu jusqu’alors…

Nicolas Gaiardo

Un article de
Nicolas Gaiardo

Dans le même genre

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

1 commentaire

  • L. Borgeaud le 4 mai 2017 at 12 h 48 min Répondre

    Bonjour,
    Je voulais réagir à cette bonne nouvelle (une banque est condamnée pour défaut de conseil) car elle me rappelle trop ce moment crucial où une certaine madame X, surnommée Jennifer Guérin, m’appelle au téléphone en me disant qu’en voyant ce dérapage elle a demandé à son équipe de couper ma position gagnante sur ce trade. De toutes manières, l’argent n’étant plus que virtuel dès le moment où il a été mis dans ses mains, je ne peux rien regretter. Et pourtant, qu’est devenu cet argent ?


Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Résoudre un litige

Les courtiers savent profiter de la situation ; la grande majorité d'entre eux gagnent de l'argent sur les pertes de leurs clients !

  • Impossible de retirer des fonds ?
  • Comptes gérés perdants ?
  • Refus d'enregistrer vos gains ?
  • Professionnel indélicat, injoignable ?

Derniers articles

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter