Prêt immobilier sur internet : une arnaque de grande ampleur

Arnaque financière,Arnaques en ligne 4 janvier 2017 aucun commentaire

Il y a quelques mois le leader de la banque en ligne ING Direct a élargi sa gamme en lançant la souscription du crédit immobilier en ligne rejoignant alors Boursorama Banque qui propose cette offre depuis 2011. Aujourd’hui, il n’est en effet plus indispensable de passer par l’intermédiaire d’une banque pour demander un crédit. Internet a connu l’émergence de nouvelles offres auxquelles il est parfois difficile de résister.

La dématérialisation a l’avantage de compresser les coûts et l’absence de contact direct est parfois plus rapide et rassurante. Cependant, ces offres alléchantes ne sont souvent en réalité que l’œuvre d’organisations criminelles.

Des sites internet qui semblent sérieux

Il s’agit de la première étape pour tromper les internautes : un site internet ressemble à un organisme sérieux en apparence. Le fameux site Euro Finance présentait une interface épurée, simple et à jour pouvant inspirer confiance avec sa liste de partenaires. Seul inconvénient : la société n’était pas recensée.

La seconde étape consiste à proposer une offre alléchante. Ainsi, Immo Euro Finance explique sur son site qu’elle est capable de résoudre les problèmes financiers des Français inscrits au fichier des incidents de paiement (FICP). Pour cela, elle se vante d’avoir permis à 5200 ménages d’obtenir un crédit pour l’acquisition de leur habitation principale. Ces ménages, face au refus de leur organisme bancaire habituel, auraient donc trouvé ce qu’ils recherchent avec Immo Euro Finance qui justifie ce résultat grâce à une gestion optimale du risque et une stratégie hypothécaire flexible.

Des prêts pouvant atteindre 500 000 euros même pour les particuliers fichés interdits bancaire

Emprunter jusqu’à 500 000 euros à des taux imbattables, voici ce que proposent certains sites internet. C’est en tout cas ce qu’a fait miroiter Immo Euro Finance à ses victimes. Avant d’accorder un prêt à ses clients, la société leur demande de verser un apport personnel correspondant à 20% du crédit demandé. Cette avance est versée sur un compte prétendument ouvert à leur nom dans un établissement bancaire étranger. Or, verser une somme avant l’obtention d’une offre de prêt est une pratique illégale en France inscrite dans le code monétaire et financier. Par ailleurs, la société n’a pas hésité à voler des identités pour montrer sa crédibilité sur le marché. C’est ce qu’un ancien notaire a découvert en voyant que le cachet de son étude et sa signature avaient été usurpés.

Si pour le moment l’arnaque créée par la fausse société Immo Euro Finance a fait une dizaine de victimes recensées, mais elles pourraient être plus nombreuses. Certaines ont perdu des sommes allant jusqu’à 100 000 euros sur un compte qu’elles croyaient ouvert à leur nom. Toujours sans nouvelle de leur argent et encore moins de la société, elles ont toutes porté plainte pour escroquerie.

Comment se protéger des arnaques au crédit immobilier ?

Il s’agit la plupart du temps de faire preuve de bon sens. En effet, lorsqu’une société propose des taux extrêmement bas avec un montant d’emprunt important et sur une durée longue, sans aucune condition de revenu ou sans garantie, il s’agit à coup sûr d’une arnaque. Dans ce cas, il vous est souvent demandé de verser rapidement un premier dépôt par mandat cash international afin de couvrir les frais d’assurance, d’authentification et de transfert. De plus, il est conseillé de ne communiquer aucune information personnelle sur le web : Relevé d’identité Bancaire, bulletin de salaires et pièce d’identité principalement.

Plusieurs organismes mettent en garde les Français contre ce type d’arnaque, notamment la Banque de France, l’Autorité des marchés financiers et l’autorité de contrôle prudentiel. Pour cela, ils ont créé une plateforme d’informations appelée ABE Info Service (Assurance banque épargne info service).

Egalement, pour éviter une escroquerie de ce type nous avons mis à votre disposition un service de vérification. Cet outil indispensable s’appelle CHECK AND PAY, avant de faire un virement bancaire ou un paiement CB vous pourrez vous assurer pour seulement 25 euros que vous n’êtes pas manipulé par une organisation criminelle.

Un petit click vaut mieux qu’une grande claque

Que faire si vous êtes tombé dans le piège ?

Si vous avez fait parvenir des fonds à un site frauduleux, déposez immédiatement plainte au commissariat ou à la gendarmerie pour escroquerie. Contactez ensuite directement votre banque pour annuler le virement des fonds.

 

Ce type d’arnaque pourrait remettre en cause le recours aux banques en ligne pour certaines opérations. Même si de nombreux Français se rendent de moins en moins en agence en gérant leurs comptes à distance, la souscription du crédit immobilier en ligne n’est pas encore adoptée par tous. En effet, certains restent encore réticents depuis l’arnaque au prêt immobilier lancée par Immo Euro Finance. Même si l’obtention de crédits réglementés est parfois difficile, céder à des offres provenant de sites douteux peut vous faire perdre encore plus d’argent.

 

Nicolas Gaiardo

Un article de
Nicolas Gaiardo

Tout a commencé le jour où l'entreprise pour laquelle je travaillais est entrée en bourse. En l'espace de quelques jours je venais de toucher du doigt ce monde financier. Avec un petit [...]

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


 JE VÉRIFIE 

Résoudre un litige

Les courtiers savent profiter de la situation ; la grande majorité d'entre eux gagnent de l'argent sur les pertes de leurs clients !

  • Impossible de retirer des fonds ?
  • Comptes gérés perdants ?
  • Refus d'enregistrer vos gains ?
  • Professionnel indélicat, injoignable ?

Derniers articles

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter