Le courtier FXCM ajoute le Ripple et le Bitcoin Cash à son offre de crypto monnaies

Courtiers régulés juin 20, 2019 11:18 aucun commentaire

Forex Capital Markets (FXCM) a augmenté son offre de crypto monnaies avec l’introduction du Bitcoin Cash (BCH/USD) et du Ripple (XRP/USD).

Avec un volume mensuel de transit de 250 milliards de dollars, FXCM fait partie des brokers les plus importants au monde. Basée à Londres, la firme dispose présentement d’un capital de 100 millions de dollars et permet à ses clients de spéculer sur le marché des changes en leur proposant notamment des CFD sur des indices majeurs comme GER30, NAS100, SPX500, et UK100, ainsi que des matières premières telles que l’or, l’argent, le cuivre et le pétrole brut. En 2018, elle a lancé son offre en Contract For Difference avec trois produits à savoir le Bitcoin (BTC/USD), l’Ethereum (ETH/USD) et le Litecoin (LTC/USD).

Depuis ses débuts, FXCM connaît une histoire mouvementée

Forex Capital Markets a été fondé en 1999 à New York et se classe parmi les premières sociétés à avoir développé une plateforme électronique de trading sur le marché des changes. Tout d’abord connue sous l’appellation de Shalish Capital Market, la firme a par la suite changé d’identité en 2000, avant de partir à l’assaut du marché européen. En 2003, elle ouvrit un bureau à Londres, après avoir obtenu l’approbation du Financial Services Authority (FSA). La même année, FXCM entra en partenariat avec Refco group, un des plus grands courtiers américains de l’époque. Mais, la faillite de ce dernier en 2005 fragilisa de fait la position de FXCM. Au bout du compte, un consortium comprenant Lehman Brothers Holdings acheta les 35 % de parts de FXCM détenus par Refco.

L’acquisition d’OLD Group, par FXCM en 2010, en fit le plus grand broker de forex en détail au monde, avec plus de 200 000 clients et des actifs estimés à 800 millions de dollars. Cela ne mit pas pour autant FXCM à l’abri des sanctions des autorités financières britanniques et américaines. L’entreprise fut condamnée des deux côtés de l’Atlantique à verser des millions de dollars d’amendes pour avoir violé les règles régissant le marché des changes. Et elle perdit même en 2017, son autorisation d’opérer sur le sol américain, connaissant à nouveau des heures sombres. FXCM ne dût alors son salut qu’à Jefferies Financial Group qui en fit l’acquisition auprès de sa société mère Global Brokerage.

L’entreprise renaît de ses cendres et consolide sa position sur le marché des monnaies virtuelles

La compagnie affirme dans sa dernière annonce, avoir décidé d’étoffer son offre de crypto monnaies par l’ajout du Bitcoin Cash et du XRP. Elle justifie ce tournant par le fait que la demande des clients cherchant à étendre leurs portefeuilles avec de nouvelles crypto monnaies, s’est accrue. D’après FXCM, les traders ont tout à gagner en échangeant ces crypto monnaies sous la forme de CFD : « Les CFD micronisés permettent à nos clients de faire des placements par fractions, ce qui abaisse la marge minimum exigée pour tenir une position. En outre, les bénéfices sont immédiatement crédités au compte du trader, plutôt que d’être gardés dans un portefeuille crypto ou un entreposage à froid. »

Brendan Callan, le CEO du groupe FXCM, soutient par ailleurs que l’addition du Bitcoin Cash et du Ripple marque la dernière étape du développement de l’offre de la firme en crypto monnaies et constitue sa réponse directe à la hausse de la demande émanant de ses clients : « Après que nous avons lancé avec succès trois crypto monnaies distinctes au cours des 12 derniers mois, nos clients nous ont poussés à améliorer la gamme de crypto CFD à laquelle ils peuvent accéder ».

Les CFD constituent des instruments complexes et d’une extrême volatilité en raison de l’effet de levier. D’après les statistiques, trois comptes d’investisseurs sur quatre perdent de l’argent au cours du trading de CFD avec FXCM. Il importe donc pour tous ceux qui sont tentés d’y souscrire, d’en maîtriser au préalable le fonctionnement et d’être conscients du risque élevé de perte d’argent.

Broker Defense Si vous êtes victime de cette entité, nos avocats référents ont déjà mis en place des démarches sur le plan pénal et sur le plan civil dans le cadre de ce type d’escroquerie. Plusieurs recours sont envisageables et des fonds ont pu être récupérés grâce à l’action des avocats de BROKER DEFENSE. N’hésitez pas à nous contacter au +33 (0) 9 77 218 278 ou via notre formulaire afin que nous puissions dans un premier temps étudier et échanger gratuitement sur votre litige.

Check and Pay : service de vérification Pour éviter à l’avenir une nouvelle escroquerie financière nous avons mis à votre disposition un service de vérification. Cet outil indispensable s'appelle CHECK AND PAY, avant de faire un virement bancaire ou un paiement CB vous pourrez vous assurer que vous n’êtes pas manipulé par une organisation criminelle.

Un petit click vaut mieux qu’une grande claque

CHECK AND PAY a été développé pour prévenir tous risques d’escroqueries financières.

Cet articlé a été écrit par Nicolas Gaiardo

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicités

Offres spécifiques en matière de gestion des litiges dans le domaine de l'investissement et des escroqueries financières.

Découvrir les offres

Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Votre soutien nous est précieux dans la lutte contre toutes ces arnaques. Warning Trading a besoin de vous.

Contactez Broker Defense

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 218 278
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 218 278
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter