Le premier site d'information dédié aux victimes d'escroqueries financières.

Les hackeurs ont réussi à voler plus de 35 millions d’euros en Bitcoin chez Binance

Courtiers régulés mai 9, 2019 09:16 aucun commentaire

Binance, la célèbre plateforme chinoise d’échange de monnaies virtuelles, a annoncé le 7 mai 2019 avoir été victime d’un vaste piratage. 7000 bitcoins d’une valeur de plus de 35 millions d’euros ont été volés.

Crypto-bourse mise sur pied en juillet 2017, Binance n’a pas mis beaucoup de temps à s’imposer en tant que plateforme majeure. Alors que la plupart de ses concurrents proposent moins de cinquante produits en échange, elle en offre plus de 300 dont les plus prisés sont : Bitcoin, Binance Coin, Carnado, EOS, Ethereum, IOTA, Stellar Litecoin et TRON.

Les arnaqueurs ont bien préparé leur coup

La mauvaise nouvelle a été publiée sur le site internet de l’entreprise, à la suite d’un tweet de Changpeng Zhao, le CEO annonçant une maintenance de serveur non programmée. Le communiqué publié en ligne précise qu’une faille de sécurité a été découverte et que : « Les pirates ont pu obtenir un grand nombre de clés API, de codes 2FA et potentiellement d’autres informations d’utilisateurs. Les escrocs ont utilisé diverses techniques, notamment du phishing et des virus. Il peut y avoir d’autres comptes affectés qui n’ont pas encore été identifiés. ».

Les pirates ont non seulement pris le temps de se préparer, mais ont également fait preuve de patience dans l’exécution de leur forfait. Binance avance qu’ils se sont servis de comptes indépendants pour s’introduire dans son système. Puis, ils ont réussi à retirer en une fois 7000 BTC, depuis le portefeuille à chaud Bitcoin, déclenchant les alarmes et poussant la société à interrompre immédiatement les retraits.

Binance affirme avoir les reins suffisamment solides pour couvrir les pertes subies

Le montant total de ces 7000 BTC au moment des faits, s’élevait à plus de 35 millions d’euros. Binance a donc essuyé des pertes considérables mais la firme compte sur son fonds SAFU (Secure Assets Fund for Users) pour les couvrir. Un examen de sécurité est actuellement en cours et est prévu pour durer une semaine. En attendant, aussi bien les dépôts que les retraits sur la plateforme, sont suspendus.

Face à l’ampleur des dégâts, des personnalités de l’univers de la monnaie virtuelle se sont exprimées et ont proposé leur aide à Binance. Justin Sun, le créateur de TRON (TRX) a ainsi assuré être disposé à déposer personnellement 7000 BTC pour acquérir du BBT, Bitcoin, BNB et TRX. Offre que Changpeng Zhao a poliment déclinée, assurant que Binance était touchée mais pas coulée et disposait de suffisamment de ressources pour se relever sans aide extérieure.

Cet épisode ne fait qu’illustrer le risque encouru, lorsqu’on met pied dans l’univers du trading. Rien n’est jamais sûr et toutes les opérations doivent être menées avec la plus grande des prudences.

Broker Defense Si vous êtes victime de cette entité, nos avocats référents ont déjà mis en place des démarches sur le plan pénal et sur le plan civil dans le cadre de ce type d’escroquerie. Plusieurs recours sont envisageables et des fonds ont pu être récupérés grâce à l’action des avocats de BROKER DEFENSE. N’hésitez pas à nous contacter au +33 (0) 9 77 218 278 ou via notre formulaire afin que nous puissions dans un premier temps étudier et échanger gratuitement sur votre litige.

Check and Pay : service de vérification Pour éviter à l’avenir une nouvelle escroquerie financière nous avons mis à votre disposition un service de vérification. Cet outil indispensable s'appelle CHECK AND PAY, avant de faire un virement bancaire ou un paiement CB vous pourrez vous assurer que vous n’êtes pas manipulé par une organisation criminelle.

Un petit click vaut mieux qu’une grande claque

CHECK AND PAY a été développé pour prévenir tous risques d’escroqueries financières.

Cet articlé a été écrit par Nicolas Gaiardo

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter