Le premier site d'information dédié aux victimes d'escroqueries financières.

Avis courtiers : IronFX

Nos avis courtiers septembre 27, 2019 12:08 aucun commentaire

Quand on envisage de trader, la première chose à faire consiste à trouver un bon courtier en ligne. Cela implique de vérifier son sérieux et sa qualité. Autrement, le risque de perdre votre argent augmente considérablement. Les brokers qui existent sont nombreux, mais tous ne sont pas fiables. Qu’en est-il de IronFX ? Nous vous le présentons en détail dans cet article.

Histoire

Créé en 2007 par IronFX Global Limited, le courtier en ligne IronFX prétend figurer parmi les leaders mondiaux en matière de trading. Il dit être agréé par l’Agence de Régulation Financière de la République de Chypre (CySec) avec le numéro de licence 125/10, et et propose différents services à sa clientèle. On le retrouve dans la liste des établissements habiletés à exercer en France au 01 janvier 2017.

En 2013, IronFX ouvre ses portes en Australie et obtient l’agrément de l’ASIC (AFSL n° 417482). Un an plus tard, en 2014, il s’installe au Royaume-Uni et développe ses services. La même année, le courtier en ligne déploie ses activités en Afrique du Sud, où il prétend avoir reçu une autorisation du Financial Services Board.

Conditions principales de trading

Parce qu’il proposerait 200 instruments financiers et un effet de levier pouvant aller jusqu’à 1/500, IronFX prétend intégrer le rang des meilleurs brokers en ligne. Même si cela constitue un atout, il convient cependant de relativiser. En effet, les charges qu’il impose à sa clientèle et les fonctionnalités de sa plateforme laissent à désirer selon des traders.

Le versement minimal à y effectuer se fixe à 600 dollars. Si pour les traders expérimentés, cela semble appréciable, pour les débutants ce n’est pas forcément le cas. Une telle mise initiale n’est pas recommandée pour le novice. Le trading étant une opération risquée, et ne maîtrisant que peu ou pas le b.a.-ba, il peut rapidement y perdre son argent.

Plateformes de trading

IronFX donne la possibilité de trader sur plusieurs plateformes. Il mentionne entre autres la plateforme MetaTrader 4. Celle-ci convient aux traders expérimentés à la quête d’outils complets pour leurs opérations, et il donne accès à plusieurs démarches d’analyse technique. En outre, avec le terminal MT4, on peut utiliser des indicateurs de marché.

IronFX proposerait aussi l’utilisation de la plateforme PMAM. Elle se destine aux traders qui recherchent les outils pour intégrer leurs échanges dans leur compte principal. Enfin, le courtier proposerait aussi la plateforme MultiTerminal IronFX. Généralement, seuls les traders qui souhaitent diriger plusieurs comptes différents sur un unique écran s’en servent.

Pour les traders mobiles, IronFX aurait conçu des solutions compatibles aux smartphones sous système d’exploitation iOS, Android et pour les téléphones portables BlackBerry. Il argue disposer d’un grand nombre d’instruments financiers, dont la plupart (120) s’utilisent sur Forex. Mais de nombreux autres brokers proposent la même prestation.

Dépôt et retraits

Sur IronFX, les clients auraient la possibilité de réaliser un dépôt grâce aux méthodes classiques : virement bancaire, carte de crédit, etc. Mais on ne peut pas se servir de sa carte PayPal.

Des témoignages de traders annoncent qu’à la création d’un nouveau compte, IronFX accorderait une offre de bienvenue dont le montant dépend de la mise initiale. Cependant, elle n’est affectée sur le compte du client que lorsqu’il y dépose au moins 1 000 dollars. Détail important : selon les expériences publiées par des traders, on ne peut retirer ce bonus.

Sécurité des fonds

Le broker prétend sécuriser l’argent de ses clients par le système des fonds d’indemnisation des investisseurs. Cela suppose que leur investissement serait séparé des fonds de l’établissement. « Les comptes des clients ont le codage requis pour assurer qu’ils soient utilisés pour les besoins de financement des clients », lit-on sur le site Internet du courtier. IronFX argue également assurer une gestion automatisée des risques, et permettre à ses clients de ne jamais voir le solde de leurs comptes devenir négatif.

Formation

Le broker IronFX proposerait diverses formations à sa clientèle. Les débutants accèdent à des e-books, mais seulement à condition de cumuler des points ou d’utiliser des codes promo. Selon le courtier, ils auraient également la possibilité de participer à des Webinaires, des expositions et des séminaires afin de suivre l’actualité du secteur financier, etc. Il présenterait aussi des vidéos éducatives sur le trading, et l’encyclopédie du Forex pour permettre de s’habituer aux terminologies de base.

Par ailleurs, le broker y évoquerait des outils spéciaux de trading, à l’instar des CFD. Il aurait expliqué dans ses guides que ces outils donnent la possibilité de maximiser ses revenus – ce qui est vrai selon des traders – mais il n’en précise pas les risques. IronFX aurait également oublié de rappeler que ces outils sont vivement déconseillés aux novices.

Le service client

Le courtier avance que son service client est disponible en 45 langues différentes, et prêt à répondre aux demandes 24 h/24 et 5 j/ 5. Pourtant, de nombreux traders affirment que ce service demeure difficilement joignable, y compris en semaine.

Conclusion

En définitive, nous retenons que le courtier IronFX s’adresse surtout aux traders avertis et expérimentés. Pour cause, il exige un dépôt minimal élevé et l’utilisation d’outils complexes. Son site Web, disponible en 13 langues différentes, semble inachevé. Certaines pages ne proposent aucune traduction. Par exemple, quand on y choisit le français et qu’on se rend sur « A propos », la page s’affiche en anglais. De même, sélectionnée en français, la page « Contrat Client – Conditions générales de vente » se présente en anglais, et non en français.

Par ailleurs, on relève des fautes d’orthographes et de syntaxe sur la plupart des pages traduites. Voilà qui porte un coup à l’image de marque de IronFX, si ce n’est qu’il dénote de son manque de sérieux. Par-dessus tout, en 2015, le courtier a écopé d’une amende de 335 00 € formulée par la CySec. Soyez prudent en l’utilisant !

Broker Defense Si vous êtes victime de cette entité, nos avocats référents ont déjà mis en place des démarches sur le plan pénal et sur le plan civil dans le cadre de ce type d’escroquerie. Plusieurs recours sont envisageables et des fonds ont pu être récupérés grâce à l’action des avocats de BROKER DEFENSE. N’hésitez pas à nous contacter au +33 (0) 9 77 218 278 ou via notre formulaire afin que nous puissions dans un premier temps étudier et échanger gratuitement sur votre litige.

Check and Pay : service de vérification Pour éviter à l’avenir une nouvelle escroquerie financière nous avons mis à votre disposition un service de vérification. Cet outil indispensable s'appelle CHECK AND PAY, avant de faire un virement bancaire ou un paiement CB vous pourrez vous assurer que vous n’êtes pas manipulé par une organisation criminelle.

Un petit click vaut mieux qu’une grande claque

CHECK AND PAY a été développé pour prévenir tous risques d’escroqueries financières.

Cet articlé a été écrit par Marc BOUZY

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicités


Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


je vérifie

Offres spécifiques en matière de gestion des litiges dans le domaine de l'investissement et des escroqueries financières.

Découvrir les offres

Nous soutenir

Votre soutien nous est précieux dans la lutte contre toutes ces arnaques. Warning Trading a besoin de vous.

Contactez Broker Defense

Du lundi au vendredi
de 8 à 11h et de 13h à 17h
09 77 218 278
Appel non-surtaxé. Coût d'une communication ordinaire depuis la France
+33 9 77 218 278
Coût d’une communication internationale depuis l’étranger
Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter