Greg – Kraken géant

Grégory Stark 9 mars 2016 aucun commentaire

 

L’autre jour je sirotais tranquillement un whisky au bar lounge Star Alliance de l’aéroport pour me remettre de la soirée arrosée de la veille.

C’est là que le type est arrivé. Une paire de santiags en croco… jaunes. Rapidement on papote. Un fana d’armes. En deux minutes, il me sort sa carte de membre de la NRA et je me retrouve à feuilleter le bulletin mensuel de la National Rifle Association.

J’essaye de retrouver mes souvenirs d’un après-midi au fusil à plomb comme jeune boy scout et il part au quart de tour. C’est ça l’avantage avec les types passionnés. Quand t’es un peu bourré, tu les branches sur leur passion et ils font la conversation tous seuls sans se rendre compte que t’es dans le cirage. Deux trois grognement d’encouragement et le tour est joué.

« – Et toi tu fais quoi dans la vie ? »

Merde. J’ai dû faire trop de grognements, et on est passé au tutoiement sans que j’aie rien vu venir.

« – Tu sais, tu m’intéresses. J’ai un pote, c’est un chinois, il a beaucoup d’argent. Vraiment. Il sait pas quoi en faire. »

Là, tu vois, le Greg il dessaoule direct. Passé 5 zéros, l’odeur des biftons ça fait travailler le foie façon Lucky Luke, ça déclenche la dialyse expresse. Le cerveau reboote le pilote automatique et reprend le contrôle intégral de la machine.

En deux questions j’ai cerné l’affaire. « Chinois » comme le cul de ma sœur ! Cent millions c’est du business, mille milliards c’est des emmerdes !

Je t’explique. Dans la mer, y a les sardines et les requins, mais dans les profondeurs t’as les grosses pieuvres. Tout le monde en a entendu parler du Kraken géant, personne l’a vu.

Un type qui a plus de mille milliards et qui sait pas quoi en faire, c’est pas possible. Dans son pays, il a le gouvernement, tous les partis politiques, la justice, l’armée et il fait caisse commune avec le budget de l’Etat. Les sardines payent leurs impôts et lui il encaisse le cash.

Alors j’ai repris un whisky, j’ai oublié le nom du pays, j’ai déchiré la carte du fana d’armes et je suis retourné à ma gueule de bois.

Je ne vois vraiment pas de quoi vous voulez parler.

 

Nicolas Gaiardo

Un article de
Nicolas Gaiardo

Tout a commencé le jour où l'entreprise pour laquelle je travaillais est entrée en bourse. En l'espace de quelques jours je venais de toucher du doigt ce monde financier. Avec un petit [...]

Une réaction, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Services de vérifications

Un petit clic vaut mieux
qu’une grande claque


 JE VÉRIFIE 

Résoudre un litige

Les courtiers savent profiter de la situation ; la grande majorité d'entre eux gagnent de l'argent sur les pertes de leurs clients !

  • Impossible de retirer des fonds ?
  • Comptes gérés perdants ?
  • Refus d'enregistrer vos gains ?
  • Professionnel indélicat, injoignable ?

Derniers articles

Traitement des données en cours
Merci de bien vouloir patienter